• Livres lus de Harlan Coben

    J'ai bien aimé l'humour, enfin un peu + présent que dans les derniers. J'ai bien aimé aussi le scénar, que je ne me souviens pas avoir déjà lu ou vu quelque part !! (me trompe-je ?)
    Un polar sans en être un, plutôt une quête sur fond d'urgence judiciaire... Et si Myron fait dans l'introspection, le côté "brut de décoffrage" de Win est finalement salvateur pour Myron.
    Un bon moment pour moi.
    (je ne les lis qu'en format poche, ordre chrono respecté ? pour l'instant ça va !)

     

     


    2 commentaires
  • Livres lus de Claudie Gallay

    "La Hague... Ici on dit que le vent est parfois tellement fort qu'il arrache les ailes des papillons. Sur ce bout du monde en pointe du Cotentin vit une poignée d'hommes.
    C'est sur cette terre âpre que la narratrice est venue se réfugier depuis l'automne. Employée par le Centre ornithologique, elle arpente les landes, observe les falaises et leurs oiseaux migrateurs.
    La première fois qu'elle voit Lambert, c'est un jour de grande tempête. Sur la plage dévastée, la vieille Nan, que tout le monde craint et dit à moitié folle, croit reconnaître en lui le visage d'un certain Michel.
    D'autres, au village, ont pour lui des regards étranges. Comme Lili, au comptoir de son bar, ou son père, l'ancien gardien de phare. Une photo disparaît, de vieux jouets réapparaissent.
    L'histoire de Lambert intrigue la narratrice et l'homme l'attire. En veut-il à la mer ou bien aux hommes ? Dans les lamentations obsédantes du vent, chacun semble avoir quelque chose à taire."

    Ce bouquin fait partie de mes rarissimes.... pas finis !
    C'est très très lent, tant dans la narration qui n'avance pas que dans le scénar où les personnages, bin, n'avancent pas très vite non plus !! On sent bien qu'il y a un truc un peu suspense, et l'ambiance "bretagne en novembre" y est parfaitement rendue...

    Tout le contraire du titre, dommage !

     


    4 commentaires
  • (2009)  les soins sont limités : comme elles vont dehors, elles mangent de l'herbe et donc s'auto-vermifugent. Quand même un comprimé chacune 2 fois par an. Tout petit comprimé, fastoche à avaler, planqué dans un p'tit peu de pâté ou avec une petite cuillère de yaourt !

    Sinon de l'anti-puce, on met une pipette chacune, tous les trois ou quatre mois. A part ça, bin rien, sinon papouilles (ça permet de voir si douleurs ou autre truc qui serait bizarre) et brossages de poils avec une étrille.

    2016 : Anti-puce et vermifuge comme d'hab, pas trop de bobos et c'est tant mieux. Minettes d'extérieur, à la campagne = rencontres en tout genre ! D'autres chats aux barbelés en passant par les ronces, forcément y'a des éraflures ou autres petites blessures (zones à vif) que la crème cicatrisante répare plutôt bien.

     

    (2009) Côté litière : tout va bien. Au début, il y en avait deux (à deux chats, ça évite de la nettoyer 2 fois par jour) : une dans le garage et une à l'étage (la petite était tellement petite qu'on s'est dit qu'elle n'aurait pas le temps de descendre...).

    Mais dès les beaux jours la litière du haut a été rejoindre celle du garage, définitivement ! Là aussi, je teste les marques :
    Super U : c'est naze, plein de poussière et ça pue rapidos.
    Catsan granulé blanc : excellent (odeur, absorption et nettoyage)
    Carrefour Végétale : pas mal du tout : très bien contre les odeurs et l’absorption mais ça devient trop vite de la poussière.

    Du coup, j'ai opté pour environ 2/3 de Catsan et 1/3 de Vététale Carrefour : pas d'odeurs, "séchage" rapide et nettoyage fastoche. On change complètement les litières 1 fois par mois.

    Mais ça c'était avant : le temps a fait son œuvre : elles n'utilisent plus du tout la litière, c'est toujours dehors ! J'en ai quand même laissé une dans le garage au cas où (+ point de repère) et je change les granules 2 fois ou 3 fois... par an !

    2016 : litière toujours dans le garage, Astuce a bien compris qu'en hiver c'était plus sympa que dehors ! J'ai fini par acheter une maison de toilette, un peu marre de devoir nettoyer autour du bac les granulés de litière voire du liquide quand mauvaise position prise (urgence ?). Donc un truc fermé c'est plutôt pas mal, même si la porte, bien que transparente, Astuce a l'air de pas aimer, comme si ça sentait le piège. Je l'ai enlevée (la porte, pas Astuce) et plus aucun débordement, c'est vach'ment bien !!  J’essaierai de remettre la porte aux beaux jours pour voir ce que ça donne.

    2018 :  j'ai pas remis la porte (j'ai oublié he)  mais la litière sert beaucoup plus en hiver, Madame Astuce préfère le garage à l'herbe glacée ;)  Et là ça fait 3 mois qu'elle a pas servi du tout. 

     


    2 commentaires
  • mise à jour (plus bas dans l'article) en 2018

     

    Avec un grand merci à mes Vétos préférés ;-)

     

    La vie va bien

     

    Avril 2008 : Astuce est plutôt cool, et la petite plus speed ! Pour résumer les activités : manger, jeux à deux ou jeux toute seule, toilette, dormir, léchouillages de l'une par l'autre (et vice versa) qui se terminent généralement en baston, un tour dehors (parfois la journée entière), et la chasse, la vraie... Vous prenez le tout, vous secouez et vous avez des journées et des nuits bien remplies, sans habitudes horaires !

    Pour dormir, c'est un peu n'importe où, que ce soit dans la journée ou la nuit. En haut, en bas, 5 nuits ici, 2 nuits là, des fois avec nous, des fois ailleurs ! Plus calines qu'au début (c'est pas difficile !) elles viennent plus facilement sur nos genoux pour roupiller, y compris quand on est sur les PC ! Mais pas de vraies habitudes, ça change tout le temps !

    Juin 2015 : la vie de chats va toujours aussi bien ! Astuce (la mère) "squatte" allègrement tous les espaces, dedans et dehors, et la p'tite Blaguie réfléchit à deux fois avant d'aller voir si elle peut prendre la place, pourtant vide ! Parfois elle peut mais avant elle surveille non-stop tous azimuts : un simple regard de la mère, pourtant plus loin = la p'tite n'essaye même pas !!

    Alors parfois elle se venge : quand elle est en hauteur et que la mère passe en-dessous : petit coup de patte ! Bon, petit le coup de patte hein ? c'est juste histoire de, parce que ça a des conséquences : soit la mère la regarde "t'arrête tes conneries" soit la mère lui balance un coup de patte (un vrai celui-là), soit Blaguie se barre tout de suite et la mère court derrière !
    On a eu droit à des vraies bastons, en tout cas "au bruit" ça fout les jetons !! et faut crier fort ou taper dans les mains pour que ça s'arrête ! C'est de plus en plus rare, mais quand ça s'énerve un peu trop (à notre goût parce que si ça se trouve c'est un jeu) on ouvre la porte "dehors !" : elles sortent automatiquement : et la p'tite (qui n'avait pas vraiment le dessus) court derrière la mère ! y'a des fois je comprends rien  ;-)

    Quand on dit "les chats voient la nuit" je me demande si ça veut pas dire "les chats font pas la différence avec le jour" : manger, dormir, jouer, chasser, buller : c'est indifféremment jour/nuit, aucun horaire.
    Et pour dormir : pareil qu'au début : les lieux changent régulièrement, 12 dodos par-ci, 5 par là, 8 ailleurs = pas d'endroit habituel ou rituel (il parait que c'est pour se protéger des prédateurs) mais tout de même quelques habitudes avec nous : elles nous collent de plus en plus et elles nous suivent !

    Sinon elles restent sauvages dans l'âme parce que dès qu'il y a du monde elles se barrent. Y'a un peu de progrès quand même : certains ont pu caresser la mère... dix secondes !  Parfois on ne sait pas toujours où elles sont, la mère nous a fait le coup 2 fois : pas vue de la journée, pas rentrée le soir, lendemain midi toujours pas là... ça fait bizarre et c'est bizarre pas cool !  alors je me suis dit "elle est partie en vacances", c'est con hein ? mais c'était le moyen pour moi d'éviter de penser. Et pouf, la revoilà ! Ça arrive aussi que la petite Blaguie ne soit pas là en fin d'aprèm : elle est où Blagguie ? on sait pas. Alors on se dit qu'elle roupille dans un coin... et qu'elle dort bien parce que la soirée avance... Et pouf, la revoilà !
    Heureusement c'est pas souvent, cela dit, j'suis pas sûre qu'elle gambergent comme nous !

    Et quand ça dort : ça rêve (mouvements légers, petits miaulements), ça fait des cauchemars (mouvements saccadés et miaulements graves voire grognements) et de temps en temps ça ronfle !

    2018 : Astuce est donc seule depuis quelques mois, tout va bien pour elle. L'hiver la fait rester à l'intérieur, dodo et fascination du feu de cheminée tous les soirs ! Bien sûr elle sort mais vite fait, ça doit cailler un peu trop ;)

    Radoucissement : elle sort déjà + pour des vautrages au soleil ! On joue avec elle régulièrement et elle a tendance à nous coller un peu et... à venir nous chercher ! Ce qu'elle ne faisait pas quand Blaguie était là : peut-être que, si elle prenait la place au niveau territoire, elle laissait à sa fille la place près de nous ?

    J'arrive pas à savoir comment fonctionne sa mémoire. Autant pour certains trucs elle parait ne pas faire de lien et/ou se souvenir, autant la mémoire du jeu est surprenante ! Donc on ne joue pas toujours avec les mêmes jeux et surtout pas deux jours de suite sinon le 3e jour elle ne veut pas des autres jeux ! Non seulement elle sait ce qu'elle veut mais elle sait très bien nous le faire comprendre, c'est impressionnant.

    Le quotidien est simple, elle n'est pas exigeante, elle a toute la place qu'on lui laisse et on se chouchoute mutuellement (mais c'est elle qui décide, faut pas déconner !)

     

    LA  MÉTÉO :

    les jours de grand vent elles ne sortent quasiment pas. Comme si le bruit du vent et les bruits d'arbres et de feuilles les intriguait ? (mais qu'est-ce qui se passe t'il donc ?) ou perturbait leurs systèmes de repérage des bruits ? (zut, j'suis paumée !) Elles regardent un peu partout via des mouvements de tête rapides, on sent bien une espèce d'inquiétude, comme si y'avait un truc qui allait pas. Donc : dedans, dodo.

    Évidemment quand il fait beau, elles sortent, mais elles sont aussi capables de rester couchées à l'intérieur, sur un fauteuil... au soleil ! C'est très marrant comme elles vivent selon leurs envies : ça leur arrive à toutes les deux, de roupiller à l'intérieur 10h d'affilée... alors qu'il fait très beau dehors !

    Et c'est marrant, quand y'a un rayon de soleil qui donne dans une pièce : elles vont s'assoir ou se coucher dessus, et elle se déplace pour le suivre↗ ! Le chaud : elles adorent !

    Et quand il pleut... et bin elles sortent aussi ! Parfois elles rentrent, le poil franchement humide, alors là on les caresse pas trop, on les éponge.  avec du sopalin d'abord  ;-)

     


    2 commentaires