• j'ai vu le reportage (émission Capiltal M6) sur les noix de cajou : voilà un p'tit truc de rien de tout et pourtant quelle aventure !

    La Côte d'ivoire en est le premier producteur mondial, et le ramassage de part et d'autre du pays, des anacardiers (c'est l'arbre, pas les ramasseurs), se négocie plus ou moins à l'arrache. Là le fruit, mais en vrai c'est la graine, vaut à peu près 1,65€ le kilo.

    La noix est emmenée au Brésil, au Vietnam et en Inde pour le décorticage, difficile à cause de la coque très dure et dangereux à cause de l'urushiol que ça contient ! (pour faire court = poison). Là on arrive à 8,65€ le kilo.

    Vroum vroum jusqu'à Rotterdam qui dispatche, principalement à Lyon dis donc ! Là elles sont grillées et salées (merci m'sieur Vico) dans des machines modernes tout automatiques et hop : yabon !  et hop 25€ le kilo de noix de cajou "finies".

    Vu les trajets que font les noix de cajou et son décorticage, c'est finalement pas très cher... jusqu'aux finitions ;)

    Ils ont sorti des noix de cajou nature, à peine grillées et pas salées, et comme c'est naturellement à la mode c'est au même prix he  Et ééééévidemment : v'là t'y pas les aromatisées : au parmesan, au romarin et fleur de sel, et même à la truffe noire sarcastic

    Reportage sympa. En tout cas moi ce que j'aime dans les noix de cajou, c'est les noix de cajou.

     


    votre commentaire
  • © REX FEATURES/SIPA

              bin si !

     


    4 commentaires
  •  j'arrive pas à me résoudre à "on en est là" ou "faut continuer comme si de rien n'était" : Barcelone vient d'être frappée. encore. et pas que.

    Des attaques gratuites qu'on paye pourtant très cher... et on va tendre l'autre joue encore longtemps ? nan parce que bon...

    A part subir, à part devoir continuer à vivre (c'est le mot "devoir" qui est insupportable) et à part faire des constats qui servent à rien (il aurait fallu que, on n'aurait pas dû, etc.)  je vois pas bien comment on va pouvoir revenir à la normale ?

    j'me goure pas hein ? la normale c'était avant ? Je me demande même si on commencerait pas à s'habituer un peu... parce que maintenant on met de la musique sur des >montages vidéos récapitulatifs< de ce qui s'est passé à Barcelone !!??  on n'est pas dans un film merde !!

    L'horreur ne suffit plus ?

     


    6 commentaires
  •  

    (clic)
       

    Agatha Christie, Recueil de nouvelles, 580 pages :

    Trois souris
    L'intrigante de Pollensa
    Le second coup de gong
    Iris jaune
    Le service à thé Arlequin
    Le mystère des régates
    La providence des amants
    Nous deux mon chien
    Fleur de magnolia
    La toile d'araignée (pièce de théâtre transposée au roman par Charles Osborne (biographe, spécialiste d'AC)

    Des nouvelles plus ou moins courtes dans lesquelles on croise aussi bien Mr Parker Pyne que Mr Sattherthwaite ou encore Hercule Poirot. Le mélange est original et c'est toujours aussi agréable à lire, ambiance anglaise et flegme efficace : "deviner qui" m'est toujours aussi impossible, faut dire que quand j'ai la soluce je l'oublie... pour pouvoir >relire avec plaisir<  

             


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires