• (clic)

          

    Aurélie Valognes, 305 pages, Éd° Le Livre de Poche

    "Rose, 36 ans, mère célibataire, est une femme dévouée qui a toujours fait passer les besoins des autres avant les siens. Après avoir perdu son père et son emploi, la jeune femme apprend que Baptiste, son fils unique de 18 ans, quitte la maison. Son monde s’effondre.
    Cette ex-nounou d’enfer est alors contrainte d’accepter de travailler comme dame de compagnie pour une vieille dame riche et toquée, Colette, et son insupportable fille, la despotique Véronique.
    Et si, contre toute attente, cette rencontre atypique allait changer sa vie ?"

    Autant "Mémé dans les orties↗" ne m'avait pas fait plus rire que ça (pas parce que c'est triste ni dramatique mais par ressenti perso) autant là j'ai souri souvent et avec plaisir !
    L'écriture est plaisante, c'est vivant, et je suis rentrée dans l'histoire sans souci : des quotidiens que chacune vit dans son soin, avec ses bonnes raisons, jusqu'à ce qu'elles se croisent pour... sauf que c'est un malentendu et que ça va pas être possible ! Des personnages aussi crédibles qu'opposés, aussi attachants que un peu imbuvables, et le tout est plutôt drôle : 

    ça réveille et ça fait du bien : 

     


    votre commentaire
  • ce matin j'ai rigolé, y'a vraiment des astucieux... qui aspirent à se rendre les tâches quotidiennes plus agréables :

    un gars s'est amusé à transformer son aspirateur robot Xiaomi en enceinte Spotify ! et ça marche ! he    source↗  

    Bon évidemment c'est pas tip top parfait pour écouter de la zique vu qu'un aspirateur en marche c'est pas super silencieux et que côté acoustique, y'a mieux... mais ça fonctionne, et ça c'est rigolo ! Et si en plus ça permet de faire passer l'aspi plus agréablement, après tout why not ? 

    Ça m'éclate ces rois de la bidouille qui tentent des trucs qui servent à rien, mais qui comblent leur plaisir de chercher, passionnément, en s'amusant  cool 

    Après tout, l'aspi-zical a un avenir peut-être ? 

     


    1 commentaire
  • Alors comme ça Mélenchon ne voit pas l'intérêt de travailler plus longtemps ?? 

    J'y crois pas ! Il en est encore à confondre travail, retraite et santé ?  Heureusement qu'il n'est pas arrivé au gouvernement, ça aurait été un sacré bordel !   source  

    Monsieur Mélenchon : le travail et ses cotisations (payées par ceux qui travaillent)  paye la retraite de la génération précédente : ça n'a RIEN, mais absolument RIEN à voir avec la Santé ! 

    En plus c'est un peu du foutage de gueule : monsieur Mélenchon a 68 ans et il travaille toujours... Alors dire qu'il faut partir en retraite à 50 ou 55 ans parce que les travailleurs ont assez travaillé, c'est tout sauf crédible ! Sauf à démontrer que son travail à lui n'est ni épuisant, ni contraignant...

    Ça démontre bien son irresponsabilité de gestionnaire et son goût pour foutre la merde (pardon mais je vois pas d'autres mots). 

    Alors à part les éclats de voix Monsieur Mélenchon, faudrait peut-être commencer à grandir parce que la lutte des classes, vous êtes le premier à l’entretenir à tout prix... parce que c'est elle qui vous paye !

    Vous nous bassinez avec la "justice sociale" et vous refusez qu'il n'y ait plus qu'un seul régime de retraite, le même pour tout le monde ? (je dis bien "régime de retraite" pas "calcul de retraite")  j'ai une idée Monsieur Mélenchon : regardez-vous dans une glace, faites une colonne de tout ce que vous avez, tout ce à quoi vous avez accès, tout ce à quoi vous avez droit, et dites-moi ce qu'est vraiment la justice sociale...

    Nul doute que c'est pas votre situation qui la prône, ni la démontre !

     


    2 commentaires

  • (clic)

          

    MC Beaton, 297 pages, Éd° Albin Michel

    "Traumatisée après qu’une coiffeuse rancunière l’a shampouinée à la crème dépilatoire, Agatha Raisin se réfugie incognito dans un hôtel de la côte en attendant que sa chevelure repousse. N’ayant plus rien à perdre, elle consulte également une sorcière réputée pour ses talents. Miracle, la magie opère, mais pour peu de temps, car la sorcière est retrouvée assassinée … Agatha renoue aussitôt avec ses réflexes de détective, aidée par l’inspecteur Jimmy Jessop, ensorcelé par ses charmes. À moins que ce ne soient les effets du philtre d’amour qu’Agatha a acheté à la pauvre sorcière ?"

    La miss Agatha Raisin est en forme, bien qu'éloignée de James, même si... Entre un détective et un philtre d'amour, manquait plus que la sorcière pour mélanger tout ça :)
    De l'humour, un peu d'action, une Agatha toujours aussi pétillante, avec ses coups de gueule et ses coups de blues, la série continue bien (vaut mieux lire les bouquins dans l'ordre) et c'est tant mieux, c'est

    du bon temps pour le lecteur : 

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires