• j'arrive pas à me résoudre à "on en est là" ou "faut continuer comme si de rien n'était" : Barcelone vient d'être frappée. encore. et pas que.

    Des attaques gratuites qu'on paye pourtant très cher... et on va tendre l'autre joue encore longtemps ? nan parce que bon...

    A part subir, à part devoir continuer à vivre (c'est le mot "devoir" qui est insupportable) et à part faire des constats qui servent à rien (il aurait fallu que, on n'aurait pas dû, etc.)  je vois pas bien comment on va pouvoir revenir à la normale ?

    j'me goure pas hein ? la normale c'était avant ? Je me demande même si on commencerait pas à s'habituer un peu... parce que maintenant on met de la musique sur des >montages vidéos récapitulatifs< de ce qui s'est passé à Barcelone !!??  on n'est pas dans un film merde !!

    L'horreur ne suffit plus ?

     


    2 commentaires
  •  

    (clic)
       

    Agatha Christie, Recueil de nouvelles, 580 pages :

    Trois souris
    L'intrigante de Pollensa
    Le second coup de gong
    Iris jaune
    Le service à thé Arlequin
    Le mystère des régates
    La providence des amants
    Nous deux mon chien
    Fleur de magnolia
    La toile d'araignée (pièce de théâtre transposée au roman par Charles Osborne (biographe, spécialiste d'AC)

    Des nouvelles plus ou moins courtes dans lesquelles on croise aussi bien Mr Parker Pyne que Mr Sattherthwaite ou encore Hercule Poirot. Le mélange est original et c'est toujours aussi agréable à lire, ambiance anglaise et flegme efficace : "deviner qui" m'est toujours aussi impossible, faut dire que quand j'ai la soluce je l'oublie... pour pouvoir >relire avec plaisir<  

             


    2 commentaires
  • bon bin y'a plus qu'à passer quelques jours zé nuits pour s'assurer que nos mots de passe ne sont pas dans la liste de ceux à éviter : y'en a que 320 millions ! he

    Merci la > source < !

    J'avais déjà fait un article sur les mots de passe (par là) qui sont comme les clefs de la maison : à ne pas perdre pour pas que ça tombe dans de mauvaises mains...

    Mais via l'informatique, c'est plus facile de changer de mot de passe que de refaire des clefs ! c'est tellement facile qu'on s'inquiète pas quand l'a paumé et que parfois on cherche même pas à s'en souvenir parce que "c'est que pour une fois". (hein que ça te parle ?) 

    Je me souviens qu'au début (ah merde, j'ai vu les débuts !) on pouvait mettre que 4 ou 6 caractères, aujourd'hui la CNIL dit "au moins 12, composés de minuscules, majuscules, chiffres + caractères spéciaux... le tout à changer régulièrement" ... vous faites quoi dans la vie ? je change de mot de passe ! 

    Quelle que soit la pénibilité (ah on peut être indemnisé ? clown) pour trouver et gérer nos mots de passe, je pense que TOUS les mots de passe créés par l'homme sont trouvables par la machine parce que la machine est de plus en plus puissante... et qu'elle a un p'tit peu que ça à faire !

    Hé : faut pas oublier que c'est nous qui l'avons créée la machine, et déjà Frankenstein à l'époque... mais lui il avait pas de mot de passe ;) 

    Edit : alors ça c'est rigolo : le môssieu qui a préconisé les mots de passe compliqués (en 2003) revient sur ses préconisations, parce que la donne "web/pirates" a changé avec les robots qui bouclent et que "changer son mot de passe" c'est pas "changer un seul caractère" ...  à 73 ans, il dit que y'a des automatismes moins automatiques ;)  >source<


    2 commentaires
  • Hier il m'est arrivé un truc bizarre : j'ai été surprise d'un nouveau fonctionnement, que j'ai trouvé un peu... humainement négatif  :(

    On décide d'aller voir le film Valerian au cinoche (parce que y'a des films à voir "sur grand écran" et qu'à la maison c'est un peu pas pareil)  en passant vite fait par chez Mac'Do histoire de pas gargouiller pendant les 2h30 de film.

    On passe la porte du Mac'Do et... on voit 8 bornes alignées genre sucettes géantes, avec des gens qui tapotent sur les écrans tactiles. Je regarde le comptoir et je vois 2 files "Retrait Commandes payées" et "Retrait Commandes à payer" : eûh... et je commande où ? forcément sur l'écran tactile ? 

    Et bin voui : plus de "bonjour Madame" -ou "bonjour Monsieur" si c'est un monsieur- (si on sait pas on dit juste "bonjour" d'un air guilleret)  "je voudrais, avec de la sauce, pas de dessert, non pas de café merci" : TERMINÉ TOUT ÇA !

    On tapote sur l'écran, on attend d'être appelé par le n° inscrit sur le ticket de commande, et on récupère la commande (là on a quand même dit en une seule phrase "bonjour, merci, au revoir" ça nous a fait sourire mais c'est d'une tristesse... 
    Sans parler du "service à table" !? chez Mac'Do ??  Du coup tu vois des fourmis (rapport à la fourmilière qui turbine dans tous les sens) qui se promènent dans les allées avec des plateaux, en disant "CB 42" et qui doivent répéter et répéter encore parce que évidemment personne n'écoute...........

    j'ai eu l'impression d'être dans un nouveau monde, ou d'avoir raté un train, faut dire que ça faisait une paye qu'on n'était pas allé chez Ronald  he 

     


    13 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires