• Allez hop : des glaces aux pâtes, en passant par des biscuits, et plein d'autres :

    + de 7000 produits alimentaires rappelés à cause de la présence possible d'un pesticide en trop forte quantité dans des lots de graines de sésame utilisés dans ces produits.  (Quand on te dit de lire les étiquettes !)

    C'est curieux y'a des produits "bio" dans la liste... no comment...

    Quand j'ai regardé la liste j'ai pensé qu'il y avait plusieurs fois le même produit : oui et non, c'est les "numéros de lots" qui ne sont pas les mêmes.

    Si tu veux voir la liste, c'est par là   source↗  

    C'est des coups à plus avoir faim !  ouch

    Edit 16 juin :   j'ajoute le fichier à télécharger↗

    C'est dingue : "Les autorités sanitaires françaises ont en fait été informées début septembre, par leurs confrères belges, de la présence d'oxyde d’éthylène en trop forte quantité dans certains lots de graines de sésame importées". Importées de où ?? pas de quoi se moquer de la non-communication chinoise........
    En novembre, le magazine 60 millions de consommateurs faisait état de teneurs "plusieurs centaines, voire des milliers de fois supérieures à la limite autorisée" pour ce pesticide dans les produits mis en cause. 
    On est en juin...

    Bon, soyons pas paranos : le risque concernerait toutefois "surtout une consommation prolongée et en quantité" = autrement dit faut pas manger "que ça et tout le temps".
    C'est comme tout > avec modération.  Elle commence à me gaver la modération...

     


    4 commentaires
  • ce matin j'ai vu un titre dans les actus, du Président du Conseil scientifique qui estime que « Ce sera très difficile de garder le masque après le 30 juin »   source↗

    Bordel : en quoi ce sera difficile ???

    Ceux qui me suivent de plus ou moins loin savent que ce putain de virus m'a touchée de plein fouet en octobre dernier (cf. coucou M'man↗) et oui, j'en ai la trouille > je me protège et protège autrui au maximum : je refuse de prendre le moindre risque. Donc perso le masque, j'suis pas prête à l'enlever ! Et ceux qui font n'importe quoi n'importe comment au mépris de la santé des autres, qu'est-ce que ça m'énerve !!

    Je parais probablement trop craintive, j'ai même entendu "houlala mais tu t'empêches de vivre" bin pour moi c'est plutôt le contraire !! Tant que la situation ne sera pas plus et mieux maitrisée je resterai dans ma grotte. Je suis OK (depuis peu) pour des croisements à 4 ou à 6, seulement si dehors et avec plein de place pour se distancier. Les repas me semblent compliqués, donc en famille seulement, et toujours en petit nombre.

    Pourtant je suis optimiste quant à l'amélioration parce que je crois à l'efficacité scientifique : c'est elle qui a éradiqué certaines maladies. Alors tant pis pour 2 ou 3 années blanches, pour moi ce qui compte c'est qu'on s'en sorte. Pour de vrai. On a fait un ou deux pas en avant,  et l'été nous ferait faire 3 pas en arrière ?  Ha non ! 

    Quant aux "libertés bafouées" invoquée par certains sarcastic  si matériellement ce n'est pas évidemment pas confortable pour tout le monde, ça a déclenché tout un tas d'initiatives et de "faire autrement",  justement pour la liberté de continuer à vivre !

    J'espère vraiment que l'été, et ses comportements irresponsables, ne vont pas tout foutre par terre !

     


    11 commentaires

  • (clic)

          

    Harlan Coben, 428 pages, Pocket

    "New Jersey, aujourd'hui.
    Pour surveiller sa baby-sitter, Maya a installé une caméra dans son salon. Un jour, un homme apparaît à l'écran, jouant avec sa petite Lily. Un homme que Maya connaît bien : Joe, son mari... qu'elle vient d'enterrer. C'est le choc. Mort ou vivant, qui était vraiment Joe ? Doit-on croire tout ce que l'on voit ?
    Pour Maya, l'heure est venue de plonger dans un passé trouble ; un monde à la frontière entre vérité et illusions. Un monde dangereux, dont elle pourrait être la nouvelle victime..."

    J'avais commencé ce bouquin il y a quelques mois mais ça m'embarquait trop dans une ambiance un peu angoissante et c'était pas le moment.
    Je l'ai recommencé et cette fois j'ai pu continuer ce Coben... typé Coben ? je sais pas, je ne fais pas d'analyse d'écriture, j'ai juste mon ressenti à la fin, quand je referme le bouquin. Et là je trouve que c'est "un bon Coben" : outre la mise en évidence des difficultés humaines traversées par les militaires rentrant de missions, on avance petit à petit, de découvertes en incertitudes, qui par là-même démultiplient les possibilités !  jusqu'à la fin aussi inattendue que, quelque part, salvatrice...

    Un foutu piège où le double n'est pas celui qu'on croit    

     


    2 commentaires
  • Publication programmée pour        

    Session #70 : "Le Respect" (voir par là) 

             

    Un truc bizarre : dans les dictionnaires, pourquoi les définitions du mot "Respect" ne sont-elles pas exactement les mêmes ?  ça prouve que c'est pas clair he 
         Le larousse dit↗  -  Le Robert dit↗  -  Wikipedia dit↗  -  Pipiou dit↗   

    Pour moi le respect à minima c'est "Bonjour" ! D'aucuns diront de la "politesse", mais la politesse n'est-elle pas le pendant du respect ? (vous avez 2h  intello)

    Le respect est une notion, c'est pas une chose matérielle ni palpable, on ne dit pas : "tu reprendras bien un peu de respect ?" ou "t'as pas la dernière Version du respect ?" ou "j'me suis acheté un super respect" (chez Burberry® ou Louboutin® probablement ;)

    c'est une notion qui, comme toute notion, varie selon chacun, et ce dès la façon de l'exprimer ce "respect"  :

    Diplomate : "Je vous prie d'agréer, Madame ou Monsieur MachinTruc, mes plus respectueuses salutations" (là c'est qu'on a besoin de quelque chose, vaut mieux caresser dans le sens du poil ;) 

    Chef de bande : "Yo, tu m'dois  le respect mec, donc tu m'files ton Iphone sinon j't'en colle une" (on sait pas trop ce qu'est le respect en question mais si on veut éviter de se prendre un pain...)

    Mathématique : « Dieu a tout créé. Dieu a créé le racisme. Mais Dieu a aussi créé l'antiracisme. Avec tout le respect que je lui dois, Dieu est un sacré fouteur de merde. » (Philippe Geluck)

    Faux-cul : "le respect c'est comme le sourire, ça coûte rien et ça plait à tout le monde" (on oublie que le "respect" c'est pas inné du tout, et que le respect ça peut coûter cher, cf. "Chef de bande" lol)

    Bref, si le respect est la base saine de la relation humaine (?), alors qu'on ne dit même plus "bonjour" quand on entre quelque part mad, je trouve que le respect n'est plus une considération positive, c'est devenu un prétexte plus accusateur que salvateur, pour tout et pour n'importe quoi, via un foutu amalgame de raccourcis merdiques :

    - "t'es pas d'accord mais tu pourrais au moins respecter mes idées"
         c'est pas parce que je suis pas d'accord que je respecte pas tes idées
    - "tu manges de la viande ? beurk, tu ne respectes pas les animaux"
         ha... va falloir penser à flinguer tous les carnivores...
    - "tu dis "homo" houlàlàààà, tu respectes pas les différences de genres"
         mais c'est justement parce que je les respecte que je fais la différence ! 
    - "t'es pour l'euthanasie ? donc tu respectes pas la vie"
         heû... ça dépend de quelle vie on parle...
    - "tu manges du Nutella ? tu respectes pas la forêt 
         bin... j'en mange PAS non plus tous les jours de toute l'année !!

    Ok ok, j'suis p'têt partie "respecter" un peu dans tous les sens, mais... si je pars du principe général que "la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres" (John Stuart Mill ?), ça signifie que la liberté des uns s'arrête... pour respecter la liberté des autres ?  Sauf que beaucoup d'autres  ne veulent que s'imposer aux uns :

    on dirait bien que "le respect"... finalement ça dépend aussi des autres  ;) 

     

             

    On n'est plus que 2 à jouer ?  Edit : haaaa, on est 3 

    Eyael_ : Projet Eklabugs : Sauf votre respect↗

           Gaellah : L'Antarctique↗

     


    16 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires