• Un p'tit jeu : évidemment tu vas pas chercher sur le Net parce que j'ai évidemment déjà la solution !

    Si je dis  poly(N-isopropylacrylamide)-2-Aminoethylmethacrylate hydrochloride

    bon, ok, je le dis pas, je préfère l'écrire  he  :

    A.  c'est une formule à la con à laquelle on comprend rien

    B.  j'avais pas vu le "-2-" :  c'est la version 2 du "poly machin truc"   

    C.  et la marmotte... c'est ça qui va sauver la planète ?

    D.  c'est un mélange hallucinogène hallucinant de je sais pas quoi

    E.  c'est sûrement bien chimique, et à l'heure du bio...

    F.  attends, j'essaye encore de le dire vite !

    G.  si qu'on voit bien on aura plus ou moins chaud (bin quoi ?) 

    H. et après la pluie le beau temps, tu re-veux des nouilles ?


    Et bin là-dedans y'a pas que des conneries !!  intello 

    À ton avis ?

    Réponse très bientôt
    (pour ceux qui sont capables de patienter)
    (si y'en a encore) 

     


    16 commentaires
  •   Une écriture personnelle dont j'avais besoin, mais qui entre évidemment dans ma boîte...

    On a beau savoir que l'homme a une fin de vie, on a beau vouloir stopper la maladie, la fin de nos vies s'impose, inéluctablement et irrémédiablement.

    Six mois se sont écoulés depuis que t'es parti, le lendemain d'une visite.

    T'étais tellement pas content de pas être bien et si faible ! J'ai essayé de positiver tout ce que je pouvais. En partant je t'ai dit à l'oreille que t'avais intérêt à batailler pour reprendre des forces. Et là tu m'as regardée droit dans les yeux. Ça me fait chier parce que je vais mettre du temps à oublier ce regard, un regard droit et profond, scrutateur et interrogateur à la fois "elle ne sait donc pas ?"

    J'ai alors eu le sentiment que ta volonté n'avait plus aucune force, aucun moyen de lutter, qu'elle ne suffisait plus et qu'il ne restait que de la pénibilité. Et ça c'est tout simplement pas possible ! Un esprit scientifique et cartésien comme le tien a forcément pesé le pour et le contre : à quoi bon ?   

    Déjà 6 mois. ou seulement 6 mois ?  Je ne sais pas. Je sais que t'es plus là, mais quelque part t'es là quand même, et tu vas rester là un bout de temps :)

    Un vide qui fait parfois bizarre, mais que je ne cherche pas à combler. La vie est ainsi faite, même que parfois c'est à n'y rien comprendre... Mais comme c'est toi qui me l'avait envoyé, je sais que tu comprendras mon clin d’œil : 

               

    Salut P'pa

     


    2 commentaires
  • j'vous présente Sarah Lezito... et sa moto : une française (hip hip hip...) qui a fait la doublure de Scarlett Johansson dans le le films Avengers II  (entre autres)   cool  Mine de rien c'est impressionnant, jolie maîtrise !  (vidéo 3mn04)

    filmée par moi-même, nous étions dans la boutique Kawa (c'est pour ça que j'ai laissé quelques secondes de noir et vert... qui prouve qu'on était chez Kawa  ;)

    Bon anniversaire le Village Moto smile   

     


    4 commentaires
  • Si le droit de grève est un droit respectable et opportun, je crains que son opportunité ne se perde dans la systématisation de ses mouvements...

    Je ne comprends pas les raisons et encore moins propos : de "Macron qui ne fait rien" à "c'est pas ce qu'on demande" TOUT est prétexte à critique négative et à dénigrement, à grands coups de messages via les réseaux sociaux : on pointe du doigt "un mot" et ça part en vrille, c'est dingue :(

    De mon petit point de vue ces grondements récurrents ne sont pas tous compréhensibles et si certains défilés devraient avoir honte par rapport à d'autres -la sncf par rapport aux infirmières par exemple- ces dernières ne s'opposent même pas aux premiers : on met tout dans le même panier et le seul responsable c'est Macron ?

    Je pige pas. Pas étonnant que rien n'avance : une Entreprise qui ferme ? c'est la faute de Macron (et pas des gestionnaires bien sûr). Le climat ? c'est la faute de Macron (et pas des conditions atmosphériques bien sûr). Les iPhones trop chers ? non ça c'est normal, c'est Apple, on touche pas. Des lacrymogènes dans les manifs ? c'est la faute de Macron (et pas des blacks-blocs bien sûr). Les inondations ? c'est la faute de Macron (et pas du bétonnage des sols bien sûr). Amazon ? c'est la faute de Macron (ha non, ça c'est pas cher et rapide, on touche pas).  Les retraites à provisionner ? c'est la faute de Macron (et pas au bouleversement de l'emploi bien sûr). Les repas sont pas équilibrés ? c'est la faute de Macron (et pas de ceux qui les préparent bien sûr). Un gamin se prend une baffe ? c'est la faute de Macron (et pas du gamin qui vient de faire une connerie bien sûr he)

    SÉRIEUSEMENT : c'est normal de penser comme ça ? bin oui : c'est la faute de Macron !

    Y'a pas à dire : pour être Président, faut de sacrées épaules...  

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique