• Après avoir rangé les bagages du Pape dans le coffre, le chauffeur réalise que le Pape reste sur le trottoir.

    - Excusez-moi, Votre Sainteté, dit le chauffeur, voudriez-vous, je vous prie, vous asseoir pour que nous puissions partir ?

    - Heu... Pour vous dire la vérité, dit le Pape, ils ne veulent pas me laisser conduire au Vatican, et j'aimerais beaucoup pouvoir le faire aujourd'hui.

    De mauvaise grâce, le chauffeur passe à l'arrière et le Pape s'installe derrière le volant. Très vite le chauffeur regrette sa décision, quand après avoir quitté l'aéroport, le souverain pontife met la pédale au plancher accélérant jusqu'à 200 Km/h...

    - Je vous en supplie, votre Sainteté, ralentissez ! implore le chauffeur très inquiet, mais le Pape continue jusqu'à ce que les sirènes de police retentissent.

    Le Pape se range sur le côté et baisse sa vitre quand le policier s'approche, mais dès qu'il voit le Pape il retourne à sa moto, ouvre sa radio et dit à son chef qu'il a arrêté une limousine roulant à 200 !!!

    - Quel est le problème ? Bouclez-le ! dit le chef.

    - Je ne pense pas qu'on puisse faire ça, c'est quelqu'un de très important, dit le policier.

    - Il n'y a pas de raison ! s'exclame le chef.

    - Non, je veux dire... réellement important, dit le policier

    Le chef demande alors :

    - Qui avez-vous coincé ? Le Maire ?

    Le policier : - Plus gros !

    Le chef : Un sénateur, un député, un ministre... le président ?

    Le policier : - BEAUCOUP PLUS GROS !

    Le chef : - Bien ! Dites-moi qui c'est !

    Le policier : - Je pense que c'est Dieu lui-même !

    Le chef : - C'est quoi ces conneries ? Qu'est-ce qui vous fait croire que c'est Dieu ?

    Le policier : Bin… il a le Pape comme chauffeur !

     

     


    4 commentaires

  • (clic)

          

    Le jour où les lions mangeront de la salade verte

    Raphaëlle Giordano, 377 pages, Ed° Bragelonne

    "Maximilien Vogue, homme d'affaires puissant et charismatique, ne manque pas d'assurance.
    Il est même l'archétype du lion rugissant au caractère bien trempé, prompt à vouloir tout diriger et contrôler. C'est typiquement pour ce profil d'hommes et de femmes que Romane Gardener, piquante trentenaire, a créé son programme de relooking intégral de mentalité. Réveiller la sensibilité, l'écoute et la bienveillance chez ses clients, amener un peu de douceur et d'humanité dans ce monde de brutes, voilà ce qui l'anime ! Lui, si fier, elle, si passionnée... La rencontre entre Maximilien et Romane ne va pas être de tout repos. Une chose est sûre : elle va avoir du fil à retordre... pour son plus grand bonheur !"

    j'ai trouvé le titre drôle, le résumé pourquoi pas ? et argh : à la lecture de la toute 1ère page qui présente l'auteur, j'ai pensé "ha mais ouiiii c'est elle ! ha merde !" he clown
    Comme j'avais le bouquin dans les mains je me suis dit "bon, je vais lire mais si ça me gonfle, j'arrête" (y'a des fois on se dit des trucs, c'est dingue !)

    suspense : tu sautes sur le Net pour en savoir plus ou tu tentes sans savoir ?  

    Du coup j'ai lu sans conviction, partagée entre "c'est toujours bon à prendre" et "c'est un roman" : le mix des deux est un peu déroutant. C'est sympa à lire côté roman, mais y'a des trucs que je trouve un peu trop clichés  et d'autres un peu trop romance, le mélange des deux un peu bof :( 
    Si j'ai failli refermer le bouquin assez vite, je suis curieusement allée au bout facilement. Franchement ? je sais pas quoi en penser. J'aime bien la narration souriante de fines observations, mais dans les faits qui semblent si faciles, ça m'est toujours un peu délicat parce que non, c'est pas si facile... 

    je rigole toute seule : si t'as rien compris c'est normal ! Je ne dévoile ni ne spoile les bouquins que je lis, je donne juste mon avis "comme je peux" puisque je ne veux rien dévoiler intello 
    le lion ok, la salade verte ok, mais reste à digérer... 

     


    8 commentaires
  • Haaaaa le sud de la France : son soleil, sa douceur de vivre et ses fruits et légumes... espagnols oh

    Hé oui : "Des milliers de consommateurs du sud de la France ont acheté des légumes qu'ils croyaient français, alors que ce n'était pas le cas. Pourtant bien étiquetés comme provenant de France, ils étaient en réalité espagnols." ( enquête en cours↗

    Et merde ! Si on peut plus croire ce qu'il y a écrit sur les étiquettes, les 5 fruits et légumes par jour, c'est pas gagné ! Déjà que je trouve les fruits et légumes de plus en plus chers, alors qu'ils ont de moins en moins de goût, et pourrissent en 2 jours...

    PIRE : des grandes surfaces en passant par les petits maraîchers et les producteurs = 25% d'anomalies constatées pendant les contrôles ! C'est énorme : un quart des contrôlés tromperaient le consommateur ?  ( contrefaçons↗ )

    Donc, soyons clairs : les étiquettes ça garantit de moins en moins ! Une bonne imprimante et hop "Made in France". Et hop 3 fois plus cher he 

    C'est dommage pour les beaux étals des marchés... qui sont de moins en moins tentants  ouch

     


    21 commentaires
  • Sans blague : le Delta, un nouveau variant du Covid apparu en Inde... j'ai l'impression que tous les trois mois on nous annonce un nouveau variant, qui  vient de tel ou tel pays.
    Et il est venu comment le virus ? il a pris le train, tout seul comme un grand ? Il a sauté dans un avion et passé les guichets l'air de rien ? Faut arrêter de se voiler la face : c'est bien l'humain, qui est responsable de sa propagation

    Heû... il va y en avoir combien des variants ? et des qui se différencient des autres parce que ci ou ça ? On dirait bien que ce merdier est sans fin, surtout si on continue de se balader dans tous les sens, qu'on refuse la vaccination (1) et que les vaccinés laissent tomber les gestes barrières parce qu'ils croient à l'immunité : 

    NON le vaccin n'empêche pas d’attraper le virus [exactement comme celui de la grippe] le vaccin fait que les effets du virus sont beaucoup moins virulents, et faute de supports (humains en l'occurrence) le virus se transmet de moins en moins (et disparait de lui-même au fil du temps) (ok, faut beaucoup de temps ;) 

    Sauf que là, il n'est pas près de s'éteindre le virus... parce que l'humain lui offre touououtes les facilités possibles et variables pour se développer et s’installer ! (il est pas un peu con l'humain ?)

    Entre ceux qui se croient plus forts que les autres, ceux qui doutent de la médecine, ceux qui refusent la science et ceux qui ne pensent, définitivement, qu'à eux-mêmes :
    bienvenue aux variants sans fin  


    (1) : qu'on vienne pas me parler de "liberté individuelle" parce que la liberté des uns peut juste entraîner la mort des autres, alors bon... 

     


    9 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires