• (merci A.)

     


    3 commentaires
  • (merci A.)

    Bon c'est pas tout ça mais c'est bientôt le week-end, allez hop, un peu de zique et 
    un peu de gymnastique... optique (2'42) :

     (source↗)

     


    5 commentaires
  • (merci A.)

    et hop : un flipper fait maison !!

    1mn 30s... de ouf !  mais pour réaliser le montage, combien de patience ?!

     


    8 commentaires
  • pour le week-end he

    Un aristocrate anglais fait chaque matin une promenade à cheval dans Hyde Park et, chaque matin, il croise une superbe cavalière. Plusieurs fois, il essaye d'attirer son attention, mais rien à faire... Il demande donc conseil à un ami français pour essayer de séduire la belle.
    L'ami français préconise un peu de patience :
    - Tu devrais peindre ton cheval en vert. Elle sera tellement étonnée qu'elle s'arrêtera et te demandera : Why do you have painted your horse in green ?
    L'anglais :
    - Great idea ! In green. And I fuck her !
    - Non pas tout de suite. Tu dois te conduire comme un gentleman. Tu dois l'inviter à dîner !
    - Great ! And I fuck her !
    - Non, pas tout de suite. Si le dîner se passe bien, tu l'inviteras à l'opéra.
    - Great ! And I fuck her !
    - Non, pas encore. Si l'opéra se passe bien, tu lui proposes de passer un week-end à Paris, avec promenade romantique sur les bords de la Seine.
    - Paris ! Great idea ! And I fuck her !
    - Toujours pas. Si à Paris, çà se passe bien, tu l'invites à passer une semaine à l'Oriental à Bangkok.
    - Bangkok ! Great idea ! And I fuck her !
    - Là tu prendras deux suites et le soir vous dînerez aux chandelles sur le balcon au dessus de la rivière des perles. Là, en tant que gentleman, tu pourras lui prendre la main.
    - Great ! And I fuck her !
    - Oui, là tu pourras !
    L'Anglais n'y tient plus et court tout de suite à l'écurie pour peindre son cheval en vert. Et il ne dort pas la nuit, tout excité. Le matin, il va faire sa promenade dans Hyde Park avec son cheval vert. Et au moment de croiser la belle inconnue… miracle, elle s'arrête et lui demande :
    - Why do you have painted your horse in green ?
    Très heureux, l'aristocrate anglais lui répond :
    - To fuck you in Bangkok !

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique