• (Merci P.)

    - Les moulins c'était mieux à vent ?

    - Quand on voit beaucoup de glands à la télé, faut-il changer de chêne ?

    - Si le ski alpin... qui a le beurre et la confiture ?

    - je m'acier ou je m'étal ? Que fer ?

    - un prêtre qui déménage a-t'il le droit d'utiliser un diable ?

    - Est-ce que personne ne trouve étrange qu'aujourd'hui les ordinateurs demandent à des humains de prouver qu'ils ne sont pas des machines ?

    - Est-ce qu'à force de rater son bus on peut devenir ceinture noire de car raté ?

    - Est-ce qu'un psychopathe peut être embauché comme psychologue chez Lustucru ?

    - Gibraltar est un détroit, qui sont les deux autres ?

    - Lorsqu'un homme vient d'être embauché dans les pompes funèbres, doit-il d'abord faire une période décès ?

    - Je n'ai jamais compris pourquoi le 31 mai est la journée sans tabac, alors que le lendemain c'est le premier joint

                 

    * "Parole mémorable ayant une valeur de maxime."  (ça éclaire pas beaucoup, mais c'est excellent  cool)

     


    23 commentaires
  • C'est l'histoire du Chevalier noir.
    Il vit dans un grand château fort et il est amoureux de la princesse, sauf que la princesse se fait enlever, dans son château, par deux méchants !
    Le Chevalier noir est super énervé, tellement énervé qu'il sort son épée et tue un par un tous les gardes qui ont laissé rentrer les méchants.
    Il décide de les poursuivre, prend un peu à manger, un peu à boire et une bourse d'or, et va voir le palefrenier pour avoir le meilleur cheval. Le palefrenier lui dit qu'il a du travail et qu'il ne peut pas, tout de suite, préparer le meilleur cheval. Alors le chevalier noir, déjà bien énervé, sort son épée, embroche le palefrenier, prend le meilleur cheval et hue dia !
    Il galope à fond, il galope, et il galope, mais il n'arrive pas rattraper les méchants. Il traverse une forêt et se retrouve face à des brigands qui veulent lui voler son or. Mais le Chevalier noir est déjà super en colère : il taillade dans tous les sens, et les tue un par un. Déjà qu'il était en colère, il sait qu'il a perdu du temps et que ça va pas l'faire...
    Il arrive à un pont mais au moment de le traverser, le passeur qui lui dit qu'il faut payer et qu'il ne rend pas la monnaie. Houlà ! (il est con le passeur, il aurait jamais dû dire ça !) Ni une ni deux, le Chevalier noir n'ayant que sa princesse en tête, trucide le passeur et galope sur le pont qui arrive sur un large chemin. Il galope encore (bin oui : il a le meilleur cheval) mais diable, manquait plus que ça : voilà les Sarrasins !
    Alors le Chevalier noir, tout énervé qu'il est, et qui en a ras le bol de perdre autant de temps, il fonce dans le tas, il les embroche un par un jusqu'au dernier, et il se remet à galoper... jusqu'à voir au loin les deux méchants et la princesse !
    Le valeureux destrier accélère au son de la voix du Chevalier noir, il rattrape les méchants, et plus énervé et plus en colère que jamais, il sort son épée et en deux coups de lame il tranche les têtes des méchants (qui se relèveront pas). Puis il repart tranquillement, avec sa princesse, vers son château fort.
    Moralité : le Chevalier noir, faut pas le faire chier !

     


    6 commentaires
  •  

    (merci JC)

    3'57mn qui vont faire rire (les informaticiens) :

     


    10 commentaires
  •  (merci TA : j'ai mis 5 secondes avant d'éclater de rire he)

     

    source↗

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique