• Y'a pas à dire : le monde de l'art est parfois vertigineux... de connerie(s)...

    Bon le joli scotch... c'est un scotch étanche qu'on trouve chez Casto... et l'oblique par rapport à la courbe du fruit... c'est la banane de Vitruve ou quoi ??? (1)

    Mais... c'est pas ça le pire !!!

    Le pire c'est :

    Alors là... j'suis scotchée beurk  mais je le suis encore plus quand je lis :


     source↗ et photos

     "prolonge le buzz" ?  y'a donc que ça qui mène le monde aujourd'hui ?
    nan mais où on va là ? j'suis con : c'est de l'art ! Et l'art, ça s'explique pas, ça se mange !  

     

    (1) voir par là↗ 

     


    2 commentaires
  • Ouf, c'est fini ! Toi, je sais pas, mais moi j'en ai un peu ras le bol de toutes ces périodes d'offres commerciales !

    Le Black Friday ? mon œil : ça commence dès le lundi (alors que c'est "Vendredi noir") avec des offres pré-promotionnelles, des ventes flash spéciales Friday (même si c'est pas Friday) et on finit avec un Cyber Monday... entre les offres spéciales "c'est l'hiver" "vive Noël" et "les fêtes de la thune" ou "vive le pigeon"...

    Pardon mais quand je vois des offres à -20 ou -25% : c'est pas DU TOUT des offres "Black Friday" !! Pour moi le Black Friday c'est au minimum 50% sinon ça vaut pas l'coup et c'est juste du magouillage d'étiquettes, des soldes contournées... qui poussent à la SUUUUUURconsommation... applaudie par les acheteurs  :( 

    Bon, c'est pas que le Black Friday hein ? quand je vois que les magasins Super-U font, toute l'année, des promos chaque semaine, c'est hallucinant ! Et t'as 2 jours pour en profiter parce que changer les rayons ça prend 3 jours... C'est n'importe quoi !  

    Pourraient pas passer à des offres/promos/saisons/jesaispasquoi  mensuelles ? Avec des vraies offres/promos/saisons/jesaispasquoi et pas seulement des valses d'étiquettes hebdomadaires........

    Nan parce que 2,5 fois sur 3 il vaut mieux acheter un paquet "normal" plutôt qu'un paquet de 3 ou 5, dit "offre famille", sauf que l'offre familiale est + chère au kilo ! Merci la famille he 

    Alors les offres promotionnelles, saisonnières, spéciales machintruc...  que nenni : le Pipiou n'est pas un pigeon et il en a ras le petit pois de la surmultiplication du surchoix des survariétés de surproduits...  qui me surgonflent !

                       ()

     


    7 commentaires
  • Publication programmée pour le Projet EklaBugs
    Thème du mois de novembre : La liberté

     

    j'ai trouvé l'image du thème du mois bien sympa :)  la liberté ? c'est quoi donc ?

    partir du jour au lendemain à Tombouctou ? (ou à Vezoul que t'as toujours voulu voir)
    craquer pour le dernier IPhone et manger des patates ? (ou des nouilles)
    traverser l'océan arctique à skis de randonnée ? (My name is Mike, Mike Horn
    envoyer chier qui on veut quand on veut ? (ça limite un petit peu les relations)
    boire du Coca avec du foie gras ? (bin quoi ?)
    passer ses week-ends sur les ronds-points ? (barbec offert)
    courir après les followers ? [pour les non initiés c'est sur les réseaux sociaux]
    rester en pyjama toute la journée ? (ou en nuisette mais en ce moment ça caille)
    acheter une peinture (de l'art noir)  9,6 millions d'euros ?  source↗
    regarder GOT en boucle ? (ou Bob l'éponge)
    écrire des conneries dans son blog pour le plaisir de sourire ? 

    je dirais que c'est tout ça la liberté, parce que pour moi : elle dépend de chacun ! Ce qui me fait dire qu'en vrai, on sait plus trop ce que c'est la liberté.  Et on prend plus trop la peine d'aller la chercher... parce qu'on a la chance de l'avoir, parce qu'on la vit tous les jours et que ça ne nous suffit plus... ou qu'on en a tellement qu'on s'en rend plus compte ?

    Le mot est utilisé à tort et à travers, de la liberté de parole à la liberté d'emmerder le monde, la liberté est peut-être (finalement ?) une question de choix personnels, qu'on s'approprie et qu'on défend, à tort ou à raison. Mais peu importe : c'est notre liberté.

    C'est marrant parce qu'autant les gilets jaunes ont la liberté... de mettre des gilets jaunes, autant je n'ai pas [tout à fait] la même liberté de dire que je suis milliardaire sinon je vais être mal vue ! (déconne pas hein ? je suis évidemment pas milliardaire !!) mais c'est normal que je sois mal vue : j'ai pas de gilet jaune clown

    Aujourd'hui c'est abstrait la liberté, sauf dans un cadre défini ou avec des règles établies. Ce qui revient à dire qu'il n'y a de liberté possible que si des limites existent ? Bin oui : si y'a pas de limites... bin y'a pas de limites ! Donc on peut pas être 

    Libérééééééée ♫♫♪♪♪ Délivrééééééée  ♪♪♫♫



    o͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡╮(。❛ᴗ❛。)╭o͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡    Participants à la Session 52   o͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡╮(。❛ᴗ❛。)╭o͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡͡     

    les liens s'ouvrent en nouvelle fenêtre :

    Eyael_ :
    Projet Eklabugs : Les chaînes invisibles de la liberté

    Nyeh :
    EklaBugs #52 - Freedom

    Mrs Swadloon :
    Eklabugs - Ma liberté de penser

     louna.déelle :
    Eklabugs - La liberté

    Ryuu-chan :
    Eklabugs - Liberthé

    Mimicat :
     Eklabugs #52 - Libéré ?

     


    11 commentaires

  • (clic)

          

    M.C. Beaton, 284 pages, Éd° Albin Michel

    "Meurtrie d’avoir été abandonnée par James, l’amour de sa vie, Agatha Raisin s’en remet aux présages d’une diseuse de bonne aventure : elle trouvera l’amour, le vrai, dans le Norfolk. Qu’à cela ne tienne, Agatha quitte Carsely et s’installe dans un charmant cottage de Fryfam où  elle attend le prince charmant en écrivant son premier roman policier : Panique au manoir. Un titre prédestiné car, après une série d’étranges phénomènes, le châtelain du village est assassiné et les soupçons se portent tout naturellement sur Agatha, dont le conte de fées vire au cauchemar…"

    Damned : Agatha part dans le Norfolk ! La lecture m'est toujours aussi plaisante, je visualise les lieux, les personnages et les ambiances que traverse Agatha Raisin, c'est comme si j'y étais ! Panique au manoir ne va peut-être pas rester le titre d'une page blanche... Le manoir devient la source d'une enquête, à laquelle va participer son ami Charles, qui lui va profiter du voyage touristique ! Encore une aventure rebondissante pour Agatha, mais la petite ville de Carsely, ses habitants et son James, pourraient bien lui manquer...  

    Un manoir qui fait paniquer, tout en sourires 

     


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires
/* suppression barre cookies en bas d'écran */ .banner_banner--3pjXd { display: none; }