• Livres lusde Harlan Coben

    Sans un mot : "Jusqu'à quel point connaît-on vraiment son enfant ? Mike et Tia ne cessent de se poser la question : leur fils Adam, seize ans, a changé. Réfugié dans sa chambre, il ne quitte plus son ordinateur. Malgré leurs réticences, ils se décident à installer un logiciel de contrôle. Un jour, un mail inquiétant. Et Adam disparaît. Sans un mot... C'est alors que tout bascule."

    Autant ce pitch m'a plû, autant c'était du Coben, donc pour moi "ça va être super". Raté !

    Plutôt compliqué : plein de personnages aux histoires qui n'ont aucun lien, j'ai trouvé ça très embrouillé. D'autant que l'ambiance du début est plutôt lourde, un peu trop pour moi, donc ça m'a ouvert les portes du "ça me met mal à l'aise, j'ai pas envie de lire"... portes qui ne sont pas vraiment refermées au fil des pages, dont l'aboutissement n'est pas transcendant.

    Déçue :x mais ça me semble presque logique : c'est pas un "Myron Bolitar" !

     


    1 commentaire
  • Livres lus de Patricia Cornwell

    "Ce registre où la morgue inscrit tous les décès va bientôt prendre une signification différente pour Kay Scarpetta. Nouvellement installée, elle va entrer en conflit avec les politiciens locaux lorsqu'une série de morts violentes intervient, sans aucun lien entre elles. Le registre se remplit..."

    Je crois qu'il faut avoir lu les précédents pour piger tout la problématique relationnelle entre les 4 personnages principaux, décrite dans ce livre. J'ai lu toutes les enquêtes de Kay Scarpetta : à vouloir trop éditer, ça tue un peu le plaisir de la lire : ça devient compliqué de s'y retrouver dans les psychologies des personnages récurrents et côté scénar, c'est toujours un peu pareil... j'ai pas super aimé, j'suis allée au bout mais je n'aurais peut-être pas dû : pas grand souvenir et même déçue.

    On est très très très loin de Post Mortem. Beaucoup trop loin.

     


    2 commentaires
  • Livres lus de Patricia Cornwell

    Mon 16ème "Scarpetta" !
    Celui-là est traité, certes comme un polar, mais est plus analyste que les précédents. Et pour cause "Scarpetta" c'est le nom de la médecin légiste, héroïne de la série des polars.

    "Oscar Bane a exigé son admission dans le service psychiatrique de l'hôpital de Bellevue. Il redoute pour sa vie et prétend que ses blessures lui ont été infligées au cours d'un meurtre ; meurtre qu'il nie avoir commis. Il ne se laissera examiner que par Kay Scarpetta, médecin légiste expert, l'unique personne en qui il ait confiance. Parallèlement, une femme a été tuée... Une vérité s'impose au fil de l'enquête : le tueur anticipe avec précision où se trouve sa proie, ce qu'elle fait, et pire encore, les avancées des enquêteurs..."

    Certes une n-ième enquête. Mais ayant lu tous les précédents, d'un point de vue purement "relationnel humain" celui-là m'a plû, contrairement aux 3 ou 4 précédents ; En fait, Scarpetta, c'est toute une histoire qui démarre dans le célèbre "Post Mortem" et qui, si elle continue dans chaque bouquin suivant, c'est survolé et ça devient moins prenant. Donc, au bout d'une dizaine, j'ai eu l'impression d'avoir fait le tour et que ça devenait "des polars, point". Bien m'en a pris de persister... Dans "Scarpetta" les liens humains reprennent le dessus, tant par les interrogations personnelles que par les non-dits.


    Un bon Cornwell, j'ai eu hâte d'aller au bout, sinon pour l'élucidation "meurtrière" pour le relationnel perdu. (A lire sans avoir lu les précédents, je ne sais pas ce que ça donne).

     


    1 commentaire
  • Livres lus de Guillaume Musso

    "Trempée jusqu'aux os et totalement nue, elle est apparue sur ma terrasse au beau millieu d'une nuit d'orage.
    - D'où sortez-vous ?
    - Je suis tombée.
    - Tombée d'où ?
    - Tombée de votre livre. Tombée de votre histoire, quoi !"

    L'histoire est originale, vraiment ! Cette fille qui tombe d'un bouquin, c'est tout mon imaginaire de lecteur qui s'interroge sur la possibilité, et on y croit au fil des pages, grâce à Musso : écriture facile à lire, donc lecture agréable.

    Des passages qui semblent un peu longs mais c'est parce que j'avais envie de savoir.............


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique
/* suppression barre cookies en bas d'écran */ .banner_banner--3pjXd { display: none; }