• L'autre jour en zappant, j'suis tombée sur un "pour ou contre" les éoliennes
    (si ça t'intéresse, je l'ai retrouvé sur RMC vidéo 25mn

    Outre 2 passages où tout le monde parle en même temps (mad) j'ai trouvé ça intéressant parce que le sujet était vu plutôt dans son ensemble, et pas seulement "le bruit que ça génère" par exemple.

    À la fin je me suis dit "donc d'un côté c'est super, mais de l'autre côté c'est pourri : on fait quoi ?"  Et c'est là tout le problème : outre l'énergie en elle-même, opter pour "tel ou tel choix" ! 

    Toute énergie a ses avantages et ses inconvénients, il s'agit donc de choisir les moindres maux, dans la production, la distribution, la gestion, la durée d'exploitation etc. et de peser le pour et le contre pour essayer d'arriver... au mieux. 
    Mais au mieux pour qui ? he

    Je pense que le mieux c'est un leurre : c'est plutôt le plus confortable, le plus rentable, le plus sain, le plus pratique etc. : autant d'arguments variables selon chacun !
    La conviction que "ci ou ça" c'est le mieux n'est absolument pas la même pour le consommateur que pour le producteur, pour le vendeur ou pour l'acheteur, qui va revendre.

    Mais les convictions sont telles que les convaincus deviennent intransigeants, et ça, ça me gonfle !

    Perso je pense que HEUREUSEMENT on ne fait pas tous pareil  :)

     


    13 commentaires

  • (clic)

          

    Romain Puértolas, 382 pages, Le Livre de Poche

    "Maintenu en parfait état de conservation par les eaux glaciales de la mer du Nord, repêché par un chalutier, puis décongelé, Napoléon Bonaparte revient à la vie au moment des attentats djihadistes de Paris, juste à temps pour sauver le monde..."

    Une fable loufoque et jubilatoire par un auteur qui s'est imposé, en quelques années, dans les meilleures ventes, avec plus de 600 000 exemplaires vendus

    Une fable loufoque et jubilatoire : c'est ça cool
    Loufoque dans ce qui s'y passe, où TOUT est évidemment une "découverte" pour Napoléon !  Jubilatoire de surprises, à l'écriture fort agréable à lire : j'ai été embarquée par le récit et j'ai facilement imaginé les scènes, riant toute seule. C'est très vivant (ça tombe bien) et j'ai apprécié la drôlerie quasi non-stop, ainsi que le "plus grave" aussi bref que efficace = un savant mélange d'observations... Mine de rien l'auteur aborde un sujet complexe, et ce regard fait qu'on peut se poser, finalement, de bonnes questions...

    Que Napoléon (re)vive... 3 siècles plus tard... 

     


    5 commentaires
  • Merci Raphipha :)

     


    12 commentaires
  • Article que j'ai publié en novembre 2015, mais le titre "Dix petits nègres" a disparu en 2020 = le livre a été ré-édité sous le titre "Ils étaient dix" :

    donc après le livre > la série "Ils étaient dix" est passée à la télé. Je ne l'ai évidemment pas regardée ! et je ne comprends pas que le bouquin ait été rebaptisé↗, que le mot "nègre" y a été remplacé par "soldat" !??   C'est complètement débile !! Pardon : "je" trouve ça complètement débile !!

    Il parait que c'est un progrès ? pour moi c'est un appauvrissement, un manque de respect pour le livre et son auteur. D'autant que c'est un roman, n'oublions pas ! 

    Je veux bien qu'on dise "Agatha Christie aurait aimé..." mais qu'est-ce qu'on en sait ?? Si ça se trouve elle pensait + au "nègre", dans l'écriture ? Tout ça c'est des conjectures : changer le titre me parait davantage "commercial" que soit-disant "humain" ...

    Agatha Christie si vous m'entendez (ou si me lisez, on sait jamais ;)   je suis fière d'avoir le livre avec le titre d'origine. D'autant que les "petits nègres" ... c'est pas forcément ce qu'on pense...

    Pfououou, "les bons sentiments" : c'est surtout n'importe quoi  :(  

     

    article rédigé le 18 novembre 2015 :  

    En ce moment je suis en train de re- (ou plutôt re-re-re-) lire des Agatha Christie. De Hercule Poirot à Miss Marple, en passant par d'autres : tout un monde de détails feutrés, des petits riens qui font que... pour une explication finale presque magique : j'adore ! d'ailleurs mon subconscient a dû s'en douter et il me fait plaisir à chaque fois : je ne me souviens jamais de qui a fait quoi  ;-)

    Je fais la collec (mais pas acharnée) des Agatha Christie : collection "le masque" couverture cartonnée plus ou moins orange comme celle-là  --->

    Je dis bien couverture "cartonnée" et pas "cartonnée plastifiée" : c'est pas pareil ;-)

    Ma liste est par-là↗, si par hasard tu tombes sur un qui me manque, je suis preneuse. (perso je ne cherche plus vraiment, c'est quand je trouve, donc pas la peine de courir partout ;-)

    agatha christie
    (clic)

    Si Le Flambeau me fout les chocottes, un excellent : La nuit qui ne finit pas : alors ça c'est un Agatha Christie qui ne ressemble pas à un Agatha Christie ! Une rencontre, les suites de la rencontre, ça parait un peu basique. Sauf que ça ne l'est pas du tout. Au fil des pages y'a des soupçons, on se demande si... le suspense s'installe... jusqu'à la fin.
    Mais alors vraiment jusqu'à la fin : c'est énooooorme !  cool


    32 commentaires