• (clic)

          

    Charlotte Léman, (©auteur) 196 pages

    Si la vie te donne des citrons, fais-en une tarte meringuée

    "À 43 ans, Clémence est une femme heureuse. Et pas seulement parce que sa « bible » de développement personnel le dit. Non, elle s’est donné les moyens pour en arriver là, quitte à arrondir parfois les angles, comme avec Éric Grandjean, son boss despotique. Un peu trop, dirait Alice, sa meilleure amie.
    Ce que Clémence chérit par dessus-tout, c’est la petite existence tranquille qu’elle s’est construite en dehors du bureau. Une chouette famille avec Antoine et Gabriel, leur fils de 17 ans, un appartement douillet en plein cœur de la capitale, et la pâtisserie, son péché mignon.
    Mais, cette vie paisible bascule le jour où son mari lui annonce qu’il la quitte pour une jeune femme presque en âge d’être sa fille ! Et, comme les choses peuvent toujours être pires, son quotidien se transforme en cauchemar lorsque ce dernier lui impose une colocation aussi absurde que pénible.." 

    Alors perso... qu'est-ce que ça fait du bien !!
    J'ai bien aimé l'écriture simple d'une tranche de vie (ou tranche de citron ?), où les "hashtags" m'ont bien fait rire ! C'est drôle, pétillant, plein d'humour, même quand la situation ne s'y prête à priori pas : Clémence et son amie Alice, c'est tout simplement un vrai sourire agréable et sympa, du début à la fin : merci ! 

     
    Et comme j'aime bien la tarte au citron meringuée, forcément :

     


    8 commentaires
  •  

    Publication programmée pour        

    Sujet Session #66 : La cuisine

     

     

              

    de l'homme des cavernes aux chefs étoilés, en passant par Maïté ou Marmiton : ça en fait des cuisines différentes ! D'autant qu'on peut aussi "faire sa cuisine soi-même"... ou la demander à Cuisinella la la la la... 

    En tant que petit pois, à part les carottes pour m'accompagner... j'vois pas !
    Pour faire simple "la cuisine" ça me passionne pas. Et quand je dis que "ça me passionne pas" c'est un euphémisme : tu vois le smiley avec le frigo ? c'est ça : je regarde dans le frigo mais à part ça, aucune idée légumineuse = i se passe rien.

    Pourtant de temps en temps j'aime bien regarder les émissions culinaires : les façons de faire, les astuces, ça ça me branche (de persil). Je suis + intéressée par "les techniques" que par l'alimentaire, si bon soit-il  (amen). 

    "La cuisine" est devenu un sujet qui rapporte gros... Entre les associations de produits (déco florale comprise) et autres épices tendances, sans parler des "revisites" : la gastronomie (qui n'est pourtant que l'art de bien manger en respectant les produits utilisés) bénéficie de bien chairs chères étoiles     

    Quelques critères d'évaluations pour l'attribution des étoiles comestibles :
    - la qualité des produits (avant ou après cuisson ?)
    - la maîtrise des cuissons (là faut juste tomber sur celui qui aime cette cuisson là ;)
    - la créativité : le fait d'avoir "pensé à..." ? (tu m'étonnes qu'il faut innover !)
    - le rapport qualité-prix : à Paris ou à Rochefourchat ? (hihi) 
    - la personnalité du Chef et sa capacité à s'exprimer dans les plats (?? donc un chef détesté qui fait des plats pas bons a toutes ses chances !?)
    - la régularité. Heû... à raison de, maximum 12 visites nécessaires, sur 365 jours... c'est pas de la régularité, c'est un coup de bol, non ?  

    J'me moque bien sûr ! (ou p'têt pas ?) Mais à défaut de savoir à quelle table s'installer, autant savoir dans quoi on plonge nos couverts... 
    Bon perso, je suis pas prête à m'extasier devant la revisite d'un poulet frites ! C'est bête hein ?  (he

    Haaaaaaaa la cuisine : source infinie de mélanges... à toutes les sauces... wink2 

     

                

     

    Les participants à la Session ont publié :   

    Eyael_ : Projet Eklabugs : L'aile ou le cuistot↗

                   et Nyeh à la bourre :  EklaBugs #66 - On fait la popote?!↗

     


    17 commentaires
  • (Merci P.)

    - Les moulins c'était mieux à vent ?

    - Quand on voit beaucoup de glands à la télé, faut-il changer de chêne ?

    - Si le ski alpin... qui a le beurre et la confiture ?

    - je m'acier ou je m'étal ? Que fer ?

    - un prêtre qui déménage a-t'il le droit d'utiliser un diable ?

    - Est-ce que personne ne trouve étrange qu'aujourd'hui les ordinateurs demandent à des humains de prouver qu'ils ne sont pas des machines ?

    - Est-ce qu'à force de rater son bus on peut devenir ceinture noire de car raté ?

    - Est-ce qu'un psychopathe peut être embauché comme psychologue chez Lustucru ?

    - Gibraltar est un détroit, qui sont les deux autres ?

    - Lorsqu'un homme vient d'être embauché dans les pompes funèbres, doit-il d'abord faire une période décès ?

    - Je n'ai jamais compris pourquoi le 31 mai est la journée sans tabac, alors que le lendemain c'est le premier joint

                 

    * "Parole mémorable ayant une valeur de maxime."  (ça éclaire pas beaucoup, mais c'est excellent  cool)

     


    23 commentaires
  • Un acteur qui a marqué son temps, aussi touchant qu'insupportablement... drôle !)


    (source↗)

    Filmographie   

     


    1 commentaire