• (clic)
       

    M.C. Beaton, Albin Michel, 285 pages

    "Pour toutes ses clientes, Mr John est un magicien : un coiffeur aux doigts d'or qu'elles adorent ! Mais, peu après avoir confirmé ses talents auprès d'Agatha Raisin qui voit poindre ses premiers cheveux blancs, Mr John meurt dans son salon, victime d'un empoisonnement, sous les yeux de la détective. Voici Agatha embringuée dans une drôle d'enquête. Qui en effet pouvait en vouloir à Mr John, adulé par ses nombreuses clientes qui lui confiaient leurs plus troubles secrets ?"

     

    Nouvelle enquête aventureuse pour Agatha, enquête originale dans le monde de la coiffure, mais peut-être un chouïa décoiffée ;) Toujours aussi facile à lire, continuité des vies dans la communauté de Carsely et (perso) une Agatha que je trouve attachante, ses coups de gueule, ses coups de mous, ses coups décisifs : j'aime bien :)   

    Des salons où la coiffure ne fait pas tout...    


    2 commentaires
  • Comme je disais y'a pas longtemps (hi) j'ai appuyé sur un interrupteur pour allumer la lumière (plafonnier), 1 seconde d'éclairage, un "bbjjwwbjjjj" = tout noir, pud'ju !

    Bon, une ampoule de grillée. J'vais chercher une ampoule neuve (et une lampe sur pile pour mieux voir), changement d'ampoule, re-interrupteur = rien, pas de lumière (mais pas de "bbjjwwbjjjj", c'est déjà ça :) 

    Bon, un fusible de grillé. Le tableau électrique montre le fusible (de la pièce où il faisait noir) nulle part ! mais où qu'il est ce fusible ? couplé à un autre ? on passe en revue vite fait : on trouve pas, on verra ça ce we, pas urgent.

    Le lendemain on démonte le plafonnier pour voir si y'a pas un fil qui aurait lâché, on vérifie que le courant arrive au plafond (il arrive bien) donc c'est dans la lampe, on la démonte, on dévisse l'ampoule, et on sait tout de suite pourquoi ça marche plus  he

    Dans le goulot (?) de la lampe, là où on visse l'ampoule, y'avait un moustique (qui a dû faire un arrêt cardiaque) et deux trois pitites moucheries : ha bin voilà ! Nettoyage, essayage, et remarchage !

    On a tout de suite compris que c'était ça parce que ça nous est déjà arrivé avec la sonnette : un soir (il faisait nuit évidemment) ding dong ding dong ding dong  non-stop, argh, c'est qui qui sonne comme ça ??? ça fout un peu les chocottes... sauf que y'avait personne, ça fout encore plus les chocottes !!!  On débranche les fils, on verra quand il fera jour.
    On a démonté et ouvert le boîtier de la sonnette : y'avait une p'tite araignée qui avait fait un p'tit nid et qui a dû s'amuser à faire contact ! à mon avis ça devait la chatouiller, sauf que chez nous ça faisait ding dong ding dong ding dong  beurk 

    Du coup de temps en temps on nettoie dans des endroits improbables, parce que maintenant on sait que ça existe les zanimos zélectriques yes   bbjjwwbjjjj

     


    11 commentaires
  •  

    qui en veut ?   wink2 oh ouch beurk  

     

    bon courage, prudence et bonne journée/soirée/nuit  
    ( source↗

     

     


    22 commentaires
  • Un immense Compositeur qui a composé (et va composer) pour des étoiles


    (source↗)

     
    (source↗)

      Voir ses pages↗ (pas trouvées en français !?)

     

     


    4 commentaires