• Entre autres  Mission Impossible  et  Cosmos 1999  : merci Monsieur

     


    1 commentaire
  • L'été c'est aussi le temps des tris et des mises à jour... de quelques zalbums (ah bin quand même !)  Ayé les dernières photos sont dans La boîte :

    les Minettes (9)

    et côté jardin :

    Alstromères (6)

    Camelia (3) 

    Mimosa (5) 

    Muguet (8)

    Pivoines (11)

    Bonne balade printanière, malgré l'affiche estivale ;)


    11 commentaires
  • tu sais ce que c'est que cet article ?

    c'est celui-là, encadré en rouge, et c'est le ...  :)

    t'as plus qu'à compter  he

     

       à mes fidèles suiveurs !!!

    (et au staff EB de tenir bon smile

     

    Indice : le prochain article sera le 1001 !


    10 commentaires
  •  

    (clic)
       

    Jenny Colgan, Pocket, 483 pages

    «Polly Waterford coule des jours heureux sur la paisible île de Mount Polbearne, dans les Cornouailles, entre le grand phare dans lequel elle s'est installée avec Huckle, son boyfriend, et la petite boulangerie où elle prépare chaque jour, avec passion, d'irrésistibles pains dorés. Mais lorsque le nouveau propriétaire de sa boutique fait irruption sur l'île, Polly réalise que son bonheur pourrait bien être réduit en miettes... Avec une pincée de fleur de sel, des kilos de farine et une bonne dose de volonté, réussira-t-elle à surmonter les obstacles qui se dressent sur sa route ?  »

    C'est la suite de La petite boulangerie du bout du monde où la vie continue. Un récit de vie des uns et des autres, aussi chaleureux que parfois rustre, et le temps d'une saison. Faut dire qu'un lieu qui vit avec les marées est forcément confronté aux aléas... montants ou descendants.
    Mais pas que ! La petite boulangerie sent drôlement bon et réchauffe les âmes, sauf qu'il suffit d'un vent contraire, pour que les odeurs chaleureuses s'envolent... Reste à trouver comment faire autrement. Alors elle va batailler, non sans humour, bien décidée à tenir bon, pour elle et pour autrui !
    Parfois un peu longuet dans la narration mais comme pour le premier livre, je suis rentrée dedans, j'ai pu facilement imaginer et du coup ça m'a été agréable.

    Comment réussir, sinon la saison, à braver les tempêtes... 


    votre commentaire