•  

    (clic)
       

    Ava McCarthy, FL 2010, 514 pages

    "Harry Martinez a toujours aimé le risque. C’est ainsi que d’adolescente tourmentée qui passait ses nuits à explorer le cyberespace, elle est devenue experte du piratage informatique. Ses frissons virtuels ne deviennent cependant que trop réels quand un inconnu l’agresse brutalement en mentionnant l’opération Sorohan. Pour Harry, ces mots ont une résonance terrible: il s’agit d’une allusion au scandale financier qui a conduit son père en prison six ans plus tôt.
    Confrontée à des menaces de plus en plus effrayantes, Harry va tenter d’identifier ses alliés et ses adversaires. Car l’ennemi est d’autant plus redoutable qu’il peut prendre n’importe quel visage…"


    Haaaaa, voilà un style de bouquin que j'ai grand plaisir à lire ! C'est pas compliqué (l'auteur a simplifié), ça m'a embarquée tout de suite : piratage informatique, menaces, poker et magouilles financières... le tout écrit avec des mots simples à comprendre, ce qui en fait une aventure qui va crescendo.

    C'est vrai que...


    ... parce que le doute évident, tout bien mélangé aux découvertes, aux suspicions de Harry et à ce qui se passe, ma foi, j'ai oublié ce à quoi j'avais pensé au départ ! Tout ça pour dire que c'est bien sympa, rythmé, pas prise de tête et j'ai suivi avec plaisir la partie engagée, comme si j'avais vu un film.

    Plus sérieusement, certes pas le bouquin du siècle mais pour moi une lecture qui tape dans le mille quant au plaisir de lire :

                   

     


    4 commentaires
  • Ayé, la période de grosse chaleur qui nous étouffait depuis une dizaine de jours est terminée, merci la fraicheur ! Encore que la fraicheur n'y est pour rien parce que comme la chaleur, ce ne sont que des résultantes de combinaisons atmosphériques... 

    Je ne suis pas climato-sceptique (enfin je crois pas) mais entendre que l'homme est LE responsable des hausses de températures, là j'ai un peu de mal... parce qu'il y déjà eu des variations de température -à la hausse comme à la baisse- dans l'Histoire de la Terre, y compris quand l'homme n'était pas né...
    Entre autres inspirations :  par ici↗   par là↗  ou par là↗  

    Que l'homme participe à l'accélération de ces processus, OK. Mais qu'on nous interdise de faire ci ou ça, ou qu'on nous impose de faire ci ou ça, [pendant que d'autres font que dalle] pardon mais faudrait p'têt commencer par le début :

    arrêter de sur-produire tout et n'importe quoi ! Quand je vois la multiplication de déclinaisons de produits, alimentaires par exemple... C'EST DU PUR DÉLIRE ! Parce que chaque version du produit ("naturelle" "bio" "végétale" "labellisée" "familiale" "allégée" "sans sucre" "rond parce que c'est plus rigolo" "carrée parce que c'est plus facile à ranger dans le placard" "pré-découpée" "avec morceaux de fruits" "fruits mixés pour pas qu'il y ait de morceaux" "liquide pour boire à la paille" "petit format pour faire manger les enfants" "pré-formé pour faire les sandwichs"... LE TOUT décliné dans chaque version... c'est AUTANT D'EMBALLAGES ET DE  TRANSPORTS↗   pardon pour l'auto-lien (c'est un auto qui pollue pas, hihi) mais ceci explique cela...
    Et je ne parle que de l'alimentaire :( 

    Sauf que, et à côté de ça, quid des mouvements géo-physico-atmosphéro-océano-terrestres ? Les volcans, les plaques terrestres, les marées, les courants océaniques, la lune, (merde, y'a pas longtemps y'a eu l'aliignement soleil-terre-Lune-Mars !) ... autant d'influences et de conséquences ?
    Du coup j'ai un peu comme un doute sur la capacité de l'homme à maitriser quoi que ce soit...

     


    votre commentaire
  • rhooo,  1 an aujourd'hui : Happy birthday le petit panda !

    [142g à la naissance, un an plus tard 30kg] 

     (source visible dans la vidéo)     

     


    4 commentaires
  • Parfois les titres des actus sont drôles (et ça fait du bien) mais ces titres vus ce matin dans les actus Goog.  j'ai franchement pouffé !

    D'autant que ces titres étaient positionnés dans la catégorie... "Divertissement" :

         

    Hé Julie Gayet, t'as picolé ou quoi ?
    et avec la photo choisie, on voit tout de suite son côté super drôle !

    Je sais pas si je l'ai dit une seule fois mais là j'suis obligée :  merci les actus ! 

     


    4 commentaires