• (merci MyD)

     


    2 commentaires

  • (clic)

          

    Michael Connelly, Livre de Poche, 480 pages

    "1992. Los Angeles est en proie aux émeutes quand Harry Bosch découvre le cadavre d'Anneke Jespersen, une journaliste danoise. Impossible à l’époque de s'attarder sur cette victime, une parmi tant d'autres pour la police déployée dans la ville en feu.
    Vingt ans plus tard, au Bureau des affaires non résolues, Bosch, qui n'a jamais oublié la jeune femme, rouvre le dossier du meurtre. Grâce à une douille recueillie sur la scène de crime et une boîte noire remplie d'archives, l’inspecteur remonte la trace d'un Beretta qui le met sur la piste d'individus prêts à tout pour cacher leur crime. Anneke comptait peut-être parmi ces journalistes qui dérangent quand ils fouillent d'un peu trop près ce que d'autres ont tout intérêt à laisser enfoui..." 

    Un polar au début un peu pas sympa (émeutes de Los Angeles) mais ça ne dure pas (et c'est tant mieux). L'inspecteur Bosch découvre donc Anneke morte et au milieu de ce chaos, il promet de découvrir la vérité. Vingt ans passent jusqu'à la ré-ouverture de cette affaire non-résolue, que Bosch n'a jamais oubliée.
    Une enquête qui s'annonce très compliquée puisque le seul indice est une douille qu'il avait récupérée sur les lieux, 20 ans plus tôt.
    Il va tout faire pour avancer malgré les difficultés, de l'impossible au pourquoi pas, de l'infime possibilité au lourd passé des guerres américaines, Bosch ne lâche rien, quitte à risquer sa vie : il a promis la vérité.  Mais "finalement" la vérité... suffit-elle ? 

    Une ville meurtrie par le feu... mais pas que...  

     


    4 commentaires
  • ses cloches, ses œufs, ses poules, ses poissons, même son (excellent) film :

     


    Joyeuses Pâques à tout le monde :) 

     


    6 commentaires
  •  

    Les années lycée... ça swinguait dans les boums !  Salutations souriantes

     source YT↗

     

    source YT↗

     


    4 commentaires