• Mise à jour : décembre 2016

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Les dinosaures, gros herbivores et gros péteurs, seraient en partie responsables du réchauffement climatique ! (voir la source.) C'est beau la science

    Bon alors, admettons. Et ça change quoi ? L'espèce pétante ayant disparu (ouf sinon ça ne serait plus respirable !) j'vois pas bien à quoi ça sert de savoir ça, à part peut-être se déculpabiliser un peu ;-)

    A quoi sert cette "découverte" ? Quand bien même l'espèce serait en vie (on dirait qu'on aurait sauvegardé deux ou trois spécimens...) faudrait les euthanasier ? Va falloir réfléchir parce que j'ai entendu que la science était capable (bin oui, elle est très forte la science !) de redonner naissance aux mammouths !! Ceux-là même qui pèteraient aussi mais, comparé aux dinosaures, à moindre échelle... sauf que leur disparition a fait, heureusement, baisser le taux de méthane...

    Alors c'est quoi l'astuce ?? On réhabilite en surveillant les pets ? On modifie l'alimentation pour éviter les pets ? Faites gaffe les ruminants, vous êtes sur la sellette !!!

    Haaa la science... j'aime beaucoup la phrase "Nous nous sommes intéressés aux dinosaures car ils n'ont pas grand-chose à voir avec quoi que ce soit de vivant aujourd'hui" : 1/ ils ont tous morts 2/ ils ne vivaient pas dans le même monde, tant qualitatif en atmosphère que quantitatif en humanoïdes donc 3/ c'est quoi l'intérêt de cette recherche ?

    En tout cas, ça prouve que la science s'intéresse à... tous pêts !

     


    8 commentaires
  • Merci pour la transmission :  j'ai bien ri, je trouve que ça vaut un article :


     


    10 commentaires