• Merci à ceux qui m'ont transmis ces Histoires... de bien commencer la semaine :

    Les locaux d'un fonctionnaire sont envahis de souris, notamment son bureau. Il fait passer un dératiseur qui, après avoir fait le tour de la  question, lui dit :
     - Je vais vous laisser un chat pour quelque temps. Ce sera plus simple.
    Le chat est donc laissé pour quelques jours dans le bâtiment et, très vite, on ne voit plus aucune souris. Le fonctionnaire, très content des services du chat, demande au  dératiseur s'il peut l'adopter définitivement. Comme le dératiseur est d'accord, le chat reste dans les locaux. Quelques mois plus tard, les souris font leur réapparition dans le bâtiment... Le fonctionnaire rappelle le dératiseur et lui demande ce qui a pu se passer.
    Le dératiseur répond :
      - C'est le chat... maintenant qu'il est titularisé...

                               (。◕‿◕。)     (。◕‿◕。)     (。◕‿◕。)

    Une dame est à la fenêtre de sa maison et voit se garer devant chez elle un camion de la DDE. Un premier gars en descend, prend une pelle et creuse un trou, puis il va 2 mètres plus loin et creuse un deuxième trou, et ainsi de suite.
    Un deuxième gars sort alors du camion, prend une pelle et rebouche tous les trous que son collègue continue à creuser.  Intriguée, la dame va les voir et les interroge sur leur travail. Et le premier agent lui répond :
     - Je sais que ça peut paraître bizarre. D'habitude nous sommes trois dans l'équipe mais aujourd'hui le gars qui plante les arbres est en RTT…

     


    6 commentaires
  • Alors là, ça va loin la pub : marquer les esprits et/ou déclencher les foules (de réactions) : Carambar a fait fort ! Trop fort ?

    Bin oui, se jouer ainsi des consommateurs et des médias en leur faisant croire à un R.I.P. de ce qui faisait le carambar, c'est à dire une blague, c'est un peu chaud non ? Mais en réfléchissant un peu et comme c'est à la mode (ce qui suit, pas que je réfléchisse !) : c'était pas un galop d'essai par hasard ? pour voir comment cette modification du Carambar passait auprès des consommateurs ? Et comme tout le monde à dit "Hoooo non c'est dommage" z'avaient plus qu'à dire "mais non, justement, c'est une blague !" (mettez le son)

    Le moins qu'on puisse dire c'est que ça a fait du bruit ! Tout le monde s'est soudainement souvenu de ses rires effrénés (à 8 ans), de ses rires ironiques (à 20 ans on se la pète), de ses rires cachés (la honte à 35 ans !), de ses rires stoppés (question de couronne qui s'est barrée (collée au Carambar) à 50 ans) : finalement tout le monde a un souvenir de Carambar : de quoi prendre une bonne tarte !

    N'empêche que... c'est un peu dangereux que de jouer avec les fondamentaux : les consommateurs pourraient très trouver l'idée archi nulle et boycotter la marque. Enfin, quand je dis les consommateurs, à mon avis c'est les médias les plus emmerdés : s'être faits piégés aussi proprement, par un Carambar, pas sûre qu'ils soient ravis ;-)

    Et c'est là qu'on voit, non seulement tous les dangers des médias mais aussi la toute puissance de l'info véhiculée à toute vitesse : aïe Caramba(r)

     


    4 commentaires
  • Après dix jours de tergiversations, de coups de gueule et même de fous-rires (que j'ai trouvés dramatiques) au plus haut rang de nos dirigeants, j'en suis restée sans voix ;-)

    Bon, ok, l'actu... c'est du glauque et c'est pas rassurant... Haaaa si, l'arrivée confirmée de Beckam au Qatar PSG, et sans avantages salaire s'il vous plait ! Ca c'est grandiose. Et ça sent pas du tout les supers calculs pour éviter les impôts et autres taxations...
    Oui mais bon, c'est Beckam tout de même !


    Ouf, j'ai reçu ça (thanks Tony !) et j'ai passé 7,30 minutes fabuleuses ;-) A vous de voir :


    1 commentaire
  • La science est capable de tout, encore faut-il être capable d'Y PENSER !

    Bon maintenant, faut faire le tri : c'est une cécité spécifique liée à une maladie, sur une personne en particulier, etc. Bin oui, s'agirait pas que tout le monde se mette à picoler du whisky à titre préventif !!

     

    Ca me fait penser à la recette de la Dinde au whisky ;-) Si vous vous en souvenez pas, la voilà :

    1. Acheter une dinde d'environ 5 kg pour 6 personnes et une bouteille de whisky, du sel, du poivre, de l'huile d'olive, des bardes de lard.

    2. Barder la dinde (donc avec le lard), la ficeler, la saler, la poivrer et ajouter un filet d'huile d'olive.

    3. Faire préchauffer le four (thermostat 7) pendant dix minutes.

    4. Se verser un verre de whisky pendant ce temps-là.

    5. Mettre la dinde au four dans un plat à cuisson.

    6. Se verser ensuite 2 verres de whisky et les boire, fait chaud avec le four allumé.

    7. Mettre le therpostat à 8 après 20 binutes pour la saisir.

    8. Se bercer 3 berres de whisky.

    9. Apres une debi-beurre, fourrer l'ouvrir et surveiller la buisson de la pinde.

    10. Brendre la vouteille de biscuit et s'enfiler une bonne rasade derrière la bravate - non - la cravate.

    11. Apres une debi-beure de blus, tituber jusqu'au bour. Oubrir la putain de borte du bour et reburner - non - revourner - non - recourner - non - enfin, mettre la guinde dans l'autre sens.

    12. Se prûler la main avec la putain de borte du bour en la refermant - bordel de merde.

    13. Essayer de s'asseoir sur une chaise et se reverdir 5 ou 6 whisky de verres ou le gontraire, je sais blus.

    14. Buire - non  luire - non  cuire - non  ah ben si - cuire la bringue bandant 4 heures.

    15. Et hop, 5 berres de plus. Ça fait du bien par où que ça passe.

    16. R'tirer le four de la dinde.

    17. Se rebercer une bonne goulée de whisky.

    18. Essayer de sortir le bour de la saloperie de pinde de nouveau parce que ça a raté la bremière fois.

    19. Rabasser la dinde qui est tombée bar terre. L'ettuyer avec un Salopin et la foutre sur un blat, ou sur un clat, ou sur une assiette. Enfin, on s'en fout...

    20. Se péter la gueule à cause du gras sur le barrelage, ou le carrelage ? de la buisine et essayer de se relever.

    21. Décider qu'on est aussi bien par terre et binir la mouteille de rhisky.

    22. Ramper jusqu'au lit, dorbir toute la nuit.

    23. Le lendemain matin, manger la dinde froide avec une bonne mayonnaise, et nettoyer le bordel dans la cuisine pendant le reste de la journée.

     


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique