• Après dix jours de tergiversations, de coups de gueule et même de fous-rires (que j'ai trouvés dramatiques) au plus haut rang de nos dirigeants, j'en suis restée sans voix ;-)

    Bon, ok, l'actu... c'est du glauque et c'est pas rassurant... Haaaa si, l'arrivée confirmée de Beckam au Qatar PSG, et sans avantages salaire s'il vous plait ! Ca c'est grandiose. Et ça sent pas du tout les supers calculs pour éviter les impôts et autres taxations...
    Oui mais bon, c'est Beckam tout de même !


    Ouf, j'ai reçu ça (thanks Tony !) et j'ai passé 7,30 minutes fabuleuses ;-) A vous de voir :


    1 commentaire
  • La science est capable de tout, encore faut-il être capable d'Y PENSER !

    Bon maintenant, faut faire le tri : c'est une cécité spécifique liée à une maladie, sur une personne en particulier, etc. Bin oui, s'agirait pas que tout le monde se mette à picoler du whisky à titre préventif !!

     

    Ca me fait penser à la recette de la Dinde au whisky ;-) Si vous vous en souvenez pas, la voilà :

    1. Acheter une dinde d'environ 5 kg pour 6 personnes et une bouteille de whisky, du sel, du poivre, de l'huile d'olive, des bardes de lard.

    2. Barder la dinde (donc avec le lard), la ficeler, la saler, la poivrer et ajouter un filet d'huile d'olive.

    3. Faire préchauffer le four (thermostat 7) pendant dix minutes.

    4. Se verser un verre de whisky pendant ce temps-là.

    5. Mettre la dinde au four dans un plat à cuisson.

    6. Se verser ensuite 2 verres de whisky et les boire, fait chaud avec le four allumé.

    7. Mettre le therpostat à 8 après 20 binutes pour la saisir.

    8. Se bercer 3 berres de whisky.

    9. Apres une debi-beurre, fourrer l'ouvrir et surveiller la buisson de la pinde.

    10. Brendre la vouteille de biscuit et s'enfiler une bonne rasade derrière la bravate - non - la cravate.

    11. Apres une debi-beure de blus, tituber jusqu'au bour. Oubrir la putain de borte du bour et reburner - non - revourner - non - recourner - non - enfin, mettre la guinde dans l'autre sens.

    12. Se prûler la main avec la putain de borte du bour en la refermant - bordel de merde.

    13. Essayer de s'asseoir sur une chaise et se reverdir 5 ou 6 whisky de verres ou le gontraire, je sais blus.

    14. Buire - non  luire - non  cuire - non  ah ben si - cuire la bringue bandant 4 heures.

    15. Et hop, 5 berres de plus. Ça fait du bien par où que ça passe.

    16. R'tirer le four de la dinde.

    17. Se rebercer une bonne goulée de whisky.

    18. Essayer de sortir le bour de la saloperie de pinde de nouveau parce que ça a raté la bremière fois.

    19. Rabasser la dinde qui est tombée bar terre. L'ettuyer avec un Salopin et la foutre sur un blat, ou sur un clat, ou sur une assiette. Enfin, on s'en fout...

    20. Se péter la gueule à cause du gras sur le barrelage, ou le carrelage ? de la buisine et essayer de se relever.

    21. Décider qu'on est aussi bien par terre et binir la mouteille de rhisky.

    22. Ramper jusqu'au lit, dorbir toute la nuit.

    23. Le lendemain matin, manger la dinde froide avec une bonne mayonnaise, et nettoyer le bordel dans la cuisine pendant le reste de la journée.

     


    8 commentaires
  • J'aime bien la zique associée aux images de la pub pour le parfum "Madly" de Kenzo : (sauf qu'à la télé, j'ai jamais entendu la phrase du début !?)


    Ca peut sembler un peu simplet et typiquement féminin (d'un autre côté, c'est le mieux pour un parfum de fille !) mais j'aime bien la fraicheur, l'insouciance et le bien-être coloré que ces images sonores m'inspirent (pouvez expirer : pas facile de sentir le parfum via la télé ;-)

    J'ai cherché "de qui" était cette joyeuse musique et j'ai trouvé l'original... ha ouèèèèèè... (et pour ceux que ça intéresse, Devendra Banhart, c'est par .)
    Dans la pub, y'a un clin d'oeil à l'original (si si un mouvement de bras ;-) mais honnêtement, j'ai pas tout bien compris le rapport ;-)
    Zique et pub, même combat : c'est de l'art, alors forcément, j'comprends pas tout ! Tant pis, j'aime bien cette pub ;-)

     


    9 commentaires
  • (merci Tony ;-) Bon bin... c'est le monde d'aujourd'hui...


     

    avec tout ce qu'il a de délirant !?

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique