• La mode est aux masques... et aux lavages de masques ! Quand tu lis les "comment laver les masques" houlà : faut avoir du linge à laver à 60° tous les 2 jours ! 

    je résume les notices de lavages :

    "masques barrière" reçus par la mairie :
    60°, cycle minimum de 30 minutes. Pas d'adoucissant [ça tombe bien, j'en n'utilise pas]. Le lavage peut se faire avec des vieux draps pour garantir l'aspect mécanique du lavage. [y'a plus qu'à trouver des vieux draps]. Le séchage complet doit se faire en moins de 2 heures après lavage [si 2h30, faut relaver ?], et ils ne doivent pas sécher à l'air libre [merde, y'a plus qu'à trouver de l'air pas libre... et j'ai pas de sèche-linge]. Il n'est pas recommandé de procéder au nettoyage au four à micro-ondes. ["pas recommandé" : donc faisable ??]

    "masques barrière" Afnor catégorie 1 (en pharmacie) : 
    Après utilisation le masque doit être isolé dans un sac avant d'être lavé (autrement dit faut confiner le masque utilisé ;) Lavage en machine à 60°, cycle de lavage 30 minutes minimum, avec une lessive adaptée. (adaptée à quoi ? aux 60° ? clown)  


    Je suis pas bien sûre que nos machines tournent réellement "30mn à 60°",  si ?  

    Bin dis donc, tout ça fait pas barrière aux lavages en machine !! Ou alors faut laver à la main : lessive qui va bien, eau à 60°, et touiller avec une écumoire pendant 30 mn...

          c'est pas gagné ! 

     

    Edit : je viens de laver tous les masques que j'ai achetés (5 sachets de 2 masques) : à moins d'avoir un petit "filet de lavage" pour chaque masque, la prochaine fois je les lave à la main, je perdrai moins de temps à démêler ce merdier : 

     


    10 commentaires
  • Après réflexions, comparatifs et tris divers depuis un an ( vos sources↗     ça fait quelques mois que j'ai une liseuse Kindle. 

    Pour la prise en main au déballage j'ai pris le temps de passer un peu tout en revue et j'ai été agréablement surprise et satisfaite visuellement :

    mes cool

    - j'ai l'impression d'avoir une vraie page papier sous les yeux : pas de reflets, pas de luminosité, pas de brillance ou autre éblouissement inconfortable, même dans le noir : c'est franchement, très agréablement, surprenant = +1.

    - rien dans les mains ! Perso je pose la liseuse : c'est marrant de lire sans avoir les deux mains occupées. Au début ça fait bizarre mais ça devient vite confortable : de simples appuis/tapes sur l'écran pour changer de page, pour retour Accueil etc. Donc côté manipulation = +1. 

    - bibliothèque... gratuite. Il y a toujours un stock mis à jour de "livres gratuits" : comme c'est proposé j'ai pas de scrupules à y fouiller. (mais j'en télécharge pas 50 d'un coup, 2 ou 3, selon ce qui me plait, je stocke pas pour stocker. Côté biblio = +1.

    mes ouch :

    - où qui sont les numéros de page ??? ça ça m'a déroutée et j'ai pas aimé du tout, la seule indication étant le pourcentage "lu". MAIS... après quelques recherches j'ai compris pourquoi : comme on peut modifier la taille des caractères (par exemple), une page en police taille 10 et une page en police taille 18 n'afficheront pas le même contenu puisque texte condensé ou élargi > la numérotation n'est évidemment pas la même, CQFD.
    Cela dit l'affichage des n° de page semble de + en + affichable, question de mise à jour = un -1 qui s'annule.

    - les couvertures des bouquins téléchargés sont, sur l'écran de la liseuse, en noir et blanc : je trouve que ça manque de vie. Mais bon, comme sur les sites on télécharge les livres affichés "en couleur à l'écran" disons que ça compense. N'oublions pas que la liseuse est une bibliothèque... de 0 et de 1 he  Tout de même un -1


    Tout ça fait que c'est "une autre façon de lire". Évidemment + confortable pour les déplacements : un tout petit objet pas lourd qui peut contenir 3000 bouquins... c'est indéniablement pratique !

    Mon bilan : j'alterne les livres papier et la liseuse, comme ça je profite des deux. Mais un livre papier garde ma préférence : le papier et l'encre ont plus d'histoire (à commencer par sa fabrication et le vécu du bouquin lui-même, acheté ici ou là, à telle ou telle occasion), pour moi le livre papier est un objet à part entière, un livre numérique n'est pas "un livre" : c'est une lecture.

     


    4 commentaires
  • En balayant les titres des infos, je suis allée voir la nouvelle attestation pour les autorisations de déplacement téléchargeable par là   mais c'est pas de ça que je voulais parler he

    En lisant un article sur les déplacements autorisés j'ai lu "pour les célibataires géographiques" : c'est quoi donc un célibataire géographique ??

    En réfléchissant un peu : célibataire : ok, géographique : ok, mais les deux mots réunis : je vois pas du tout ce que ça peut être !

    Google étant mon ami (il parait) : haaaaaa, c'est ça ?!  Je trouve que le raccourci [de ce que ça signifie] n'est pas super représentatif ni expressif. Faut dire que c'est...

    par exemple les expatriés : mariés ou en couple, mais qui sont loin de leur conjoint pendant leurs missions (à l’étranger par exemple).

    Résumer ou raccourcir ça en 2 mots, c'est effectivement pas facile, j'imagine que c'est pour les déclarations administratives ? Bon bin maintenant je sais qu'il y a des humains... géographiques !

     


    3 commentaires
  • Qu'est-ce que ça sent bon ! Mais qu'est ce que ça sent bon !

    un peu frais et un peu humide ce matin,

    une senteur du jour dont je me lasse pas :

    [clic clic]

     

    Bonne première journée de mai 

    et que chacun fasse ce qui lui plaît :)

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique