• Attention :

    toi, je sais pas, mais moi, côté virus de merde, y'a des fois j'ai envie de TOUT envoyer promener : marre de cette situation qui stagne parce que les gens préfèrent "leur liberté" à la santé collective, autrement dit... les morts, ça les dérange pas :(

    Entre ceux qui sont persuadés d'un complot, ceux qui ne croient pas à la dangerosité du virus, ceux qui se prennent pour des surhommes et les positifs qui parlent d'une "grippette" : il y a quelque chose de vraiment pourri au royaume de la solidarité !!

    Tant mieux pour qui s'en sort sans dommage et, sincèrement, contente pour eux. Mais...

    j'en ai ras le bol des mécontents, des râleurs, des moqueurs, des éternels insatisfaits... ils ne font que critiquer et sont, de toutes façons, en désaccord avec TOUT ce qui peut être mis en place ou de la façon dont c'est mis en place : trop lent, trop vite, trop sévère, trop laxiste, trop vaste, trop restrictif, j'en passe et des meilleurs : ça me fatigue, ça me fatigue, et ça me fatigue !

    Sans parler de l'arrivée des vaccins qui décuplent... les inepties, c'est dingue ! Ça me fait de la peine pour l'humain qui est en train de s'auto-détruire... au profit de minables buzz et d'infos mal relayées.

    Il est difficile de s'extirper de ce détestable monde, d'autant que quand on s'isole "c'est pas bien" : eûh... perso je préfère m'isoler le temps qu'il faudra, et suivre les consignes, même changeantes. Pourquoi ? 

    Parce que c'est le seul moyen de contrer... LA DANGEROSITÉ DE LA PROPAGATION !

    "Mais ça va foirer les fêtes de fin d'année et ça c'est pas possible". 
    Z'avez raison : faut pas rater la foire aux malades et aux cercueils...

    Bon sang de bonsoir que tout ça m'insupporte ! 

    PS :  haaaa, un coup de gueule ça fait du bien : bon week-end 

     


    12 commentaires
  • Article publié le 13 septembre,
    màj et diaporama ENFIN OK le 17 novembre :))  Un spécial merci à stormalo pour les quelques heures (!) de recherches... et de résolutions !     

    Merci A. :)

    Dame Nature est surprenante !

    Galerie Diaporama (12 photos)  :  un surprenant voyage floral  oh

     


     PS © photos : reçues par e-mail, pas de source/auteur.

     


    23 commentaires
  • [article écrit y'a quelque temps mais je sais pas pourquoi, pas publié > je publie]

    j'ai vu ce film d'animation japonais :

    Bon, je suis pas une inconditionnelle des films d'animation japonais mais j'ai bien aimé des "Miyasaki", référence dans le film d'animation, avec par exemple
    le voyage de Chihiro    le château dans le ciel    la colline aux coquelicots

    Les mondes parallèles c'est un film d'animation japonais de Yuhei Sakuragi :
    "Shin (le garçon) et Kotori (la fille) sont deux lycéens ordinaires qui vivent à Tokyo. Un jour, Shin rencontre son parfait sosie. Il s'appelle Jin et prétend venir d’un monde parallèle sur lequel règne une princesse malfaisante. Pour sauver les siens, Jin doit vite trouver le double de la persécutrice. La vie des lycéens bascule quand Shin découvre que la sombre princesse ressemble à son amie Kotori…"

    Une aventure de jeunesse et de science-fiction, au début c'est un peu lent et on comprend pas trop ce qui se passe, mais ça s'éclaire, et pour Shin et Kotori, l'impossible devient réalité.

    Sakuragi dénonce (l'air de rien ?) une empoisonnante et implacable gouvernance, aux funestes desseins, qu'il va falloir contrer pour pouvoir continuer à vivre dans un monde heureux. Seule la jeunesse peut y arriver ? Encore faut-il y croire...

    J'ai bien aimé les graphismes et les animations -le tout typé manga- qui font que Shin et Kotori sont attachants, qu'on voyage facilement d'un monde à l'autre, et que l'aventure va crescendo :

                

     


    1 commentaire
  • Réveil...  

    (source img↗)

    "No comment..."

     


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique