• Les premières ordonnances du gouvernement sont de sortie et applicables dès la signature en conseil des ministres : rien que ça c'est nouveau he parce que des textes votés mais non promulgués par décrets... au moins là, c'est dit, c'est écrit, c'est fait. 

    Certes non, c'est pas ça qui va faire baisser le chômage parce que c'est pas fait pour ça. À mon avis c'est fait d'abord pour desserrer les boulons d'un vieil immobilisme...

    Je vois ça comme un début de virage de nouvelles façons de faire qui à mon avis s'imposent si on veut justement s'adapter (et s'adapter bien) à tout le travail  ô combien bousculé aujourd'hui : suffit de regarder tout ce dont on bénéficie, tout ce à quoi on a accès grâce à des améliorations et des facilités. Le mot d'ordre ? Rapidité. Elle doit être de mise pour satisfaire nos je veux tout de suite, et plus vite que ça  ;)

    Je prends l'exemple de la livraison de colis à domicile : en 1 jour voire le jour même, et bien sûr livraison gratuite, y compris le retour si ça va pas, c'est devenu normal (>même la Poste s'y met<) mais... on s'insurge contre les emplois à rendements horaires où il faut turbiner à donf... pour que le client, c'est à dire nous, on soit satisfait : on serait pas un tout petit peu faux cul par hasard ? 

    @ suivre parce qu'on dirait bien que c'est que le début...


    13 commentaires
  • Ce matin y'a un coup de gueule qui m'a fait rire, celui de Grand-Mère et de ses pâtes !

    Cette boîte alsacienne qui fait "des pâtes de qualité avec 7 œufs par kilo de pâtes" n'en revient pas, sinon d'être inscrite sur la liste noire, de l'impact que ça va avoir, 3 de ses produits étant retirés pour cause de fipronil :

    "si l'on se base sur les résultats de l'Anses, il faudrait manger 82 kilos de nos pâtes par jour pour avoir un effet sur sa santé». «Cela n'a pas de sens !», s'agace-t-il." (source)

    82kg de pâtes par jour he  je valide "ça n'a pas de sens" et je suis d'accord avec ce monsieur : faudrait arrêter de nous dire que c'est pas bon pour la santé alors que la dangerosité est liée à une SUR-et-improbable-consommation : QUI mange 80kg de pâtes par jour ??

    Ok pour le principe de précaution, ok pour des limites ou des seuils plus ou moins tolérants, mais je trouve qu'on confond trop souvent "information produit" et "alarme sanitaire" : ce qui n'est pas bon c'est surtout le trop !

     

    1 : Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail


    17 commentaires
  • j'ai vu le reportage (émission Capiltal M6) sur les noix de cajou : voilà un p'tit truc de rien de tout et pourtant quelle aventure !

    La Côte d'ivoire en est le premier producteur mondial, et le ramassage de part et d'autre du pays, des anacardiers (c'est l'arbre, pas les ramasseurs), se négocie plus ou moins à l'arrache. Là le fruit, mais en vrai c'est la graine, vaut à peu près 1,65€ le kilo.

    La noix est emmenée au Brésil, au Vietnam et en Inde pour le décorticage, difficile à cause de la coque très dure et dangereux à cause de l'urushiol que ça contient ! (pour faire court = poison). Là on arrive à 8,65€ le kilo.

    Vroum vroum jusqu'à Rotterdam qui dispatche, principalement à Lyon dis donc ! Là elles sont grillées et salées (merci m'sieur Vico) dans des machines modernes tout automatiques et hop : yabon !  et hop 25€ le kilo de noix de cajou "finies".

    Vu les trajets que font les noix de cajou et son décorticage, c'est finalement pas très cher... jusqu'aux finitions ;)

    Ils ont sorti des noix de cajou nature, à peine grillées et pas salées, et comme c'est naturellement à la mode c'est au même prix he  Et ééééévidemment : v'là t'y pas les aromatisées : au parmesan, au romarin et fleur de sel, et même à la truffe noire sarcastic

    Reportage sympa. En tout cas moi ce que j'aime dans les noix de cajou, c'est les noix de cajou.

     


    19 commentaires
  • Hier il m'est arrivé un truc bizarre : j'ai été surprise d'un nouveau fonctionnement, que j'ai trouvé un peu... humainement négatif  :(

    On décide d'aller voir le film Valerian au cinoche (parce que y'a des films à voir "sur grand écran" et qu'à la maison c'est un peu pas pareil)  en passant vite fait par chez Mac'Do histoire de pas gargouiller pendant les 2h30 de film.

    On passe la porte du Mac'Do et... on voit 8 bornes alignées genre sucettes géantes, avec des gens qui tapotent sur les écrans tactiles. Je regarde le comptoir et je vois 2 files "Retrait Commandes payées" et "Retrait Commandes à payer" : eûh... et je commande où ? forcément sur l'écran tactile ? 

    Et bin voui : plus de "bonjour Madame" -ou "bonjour Monsieur" si c'est un monsieur- (si on sait pas on dit juste "bonjour" d'un air guilleret)  "je voudrais, avec de la sauce, pas de dessert, non pas de café merci" : TERMINÉ TOUT ÇA !

    On tapote sur l'écran, on attend d'être appelé par le n° inscrit sur le ticket de commande, et on récupère la commande (là on a quand même dit en une seule phrase "bonjour, merci, au revoir" ça nous a fait sourire mais c'est d'une tristesse... 
    Sans parler du "service à table" !? chez Mac'Do ??  Du coup tu vois des fourmis (rapport à la fourmilière qui turbine dans tous les sens) qui se promènent dans les allées avec des plateaux, en disant "CB 42" et qui doivent répéter et répéter encore parce que évidemment personne n'écoute...........

    j'ai eu l'impression d'être dans un nouveau monde, ou d'avoir raté un train, faut dire que ça faisait une paye qu'on n'était pas allé chez Ronald  he 

     


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique