• Lu : Histoires extraordinaires


    (clic)

          

    Edgard Allan Poe, traduit par Charles Baudelaire, 494 pages

    "Un cheval peut-il venger la mort de son maître ? Jusqu'où ira la troublante ressemblance d'une fille avec sa mère décédée ? Qui a commis les meurtres de la rue Morgue ? L'univers dans lequel nous plongent les nouvelles de ce recueil grouille d'horreurs et de mystères. Pour y faire face et conjurer son angoisse, l'auteur s'arme de rire et de raison : en appliquant l'analyse logique à la littérature d'imagination, Poe a inventé le récit policier. Dans cet écrivain de la peur, qui décontenança les romanciers de son temps mais ravit les poètes, Baudelaire a reconnu un frère. Il a sélectionné ses contes préférés pour offrir au public français les Histoires extraordinaires (1856). Sa traduction leur confère une beauté supplémentaire, ciselant avec art les cris de souffrance poignants d'un homme perdu dans un monde hostile."

    N'ayant jamais lu de Allan Poe (ou alors je ne m'en souviens pas ?) j'ai décidé de remédier à ce manquement avec les "Histoires extraordinaires", titre qui m'inspire bien.
    Livre traduit par Charles Baudelaire. (c'était pourtant un signe, lol)
    Je sais pourquoi, si j'en avais déjà lu, je ne m'en souviens pas : bien trop compliqué pour moi. Ou alors c'était pas le moment ? c'est possible, en tout cas j'ai ramé pour aller au bout des Histoires :

    Préface : Edgar Poe, sa vie et ses œuvres (attention spoiler !)
    Double assassinat dans la rue Morgue
    La Lettre volée
    Le Scarabée d’or
    Le Canard au ballon
    Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall
    Manuscrit trouvé dans une bouteille
    Une descente dans le Maelstrom
    La Vérité sur le cas de M. Valdemar
    Révélation magnétique
    Les Souvenirs de M. Auguste Bedloe
    Morella
    Ligeia
    Metzengerstein
    Edgar Allan Poe, sa vie et ses ouvrages (Étude de Charles Baudelaire)

    Dès la longue préface de 33 pages (!) sont-ce l'écriture ? le style ? les analyses en question ? Des phrases super longues, plein de mots inconnus : autant d'arrêts dans la lecture, déjà pas simple à elle seule. Certaines Histoires m'ont quand même plus (+) plu, mais à un moment donné, je décroche. Du coup, et bien que curieusement je trouve ça dommage, je ne vais pas garder grand souvenir -sauf la complexité- de ces Histoires, mon cerveau a dû les ranger quelque part... et je ne sais pas où :(    

    Histoires... trop extraordinaires ? 

     

    « Sidney PoitierC'est "le temps" de prendre une bûche ça ! »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Janvier à 09:43

    Hello,

    adorant Baudelaire

    de ces histoires extraordinaires j'ai été attiré par sa traduction française

    je crois que j'ai le livre, quelque part

    j'avais lu dans ma jeunesse, oh ca remonte a loin

     

    certaines histoires furent adaptées en film

    notamment par les anglais de la Hammer dans les années 60

    j'ai vu et j'ai les videos de ces quelques films,

    cela m'a enchanté

     

    page d'ARTE parlant de ces films HAMMER

    https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2012/04/01/roger-corman-et-le-cycle-edgar-poe/

     

    merci de cette page litteraire

     

     



    Vendredi, voici mon petit tour
    Pour un exquis weekend souhaiter a mes amis
    Une fin de semaine belle et heureuse
    Mème si la neige fondue comme ce matin chez moi
    Ou bien la pluie s'annoncent

    Je suis en bonne forme en ce jour
    J'ai déjà posté ce matin une nouvelle poésie
    En ces temps tristes, une petite réflexion rêveuse
    Pour n'aller qu'en bonne humeur et ne vivre qu'en joie
    Pour affronter le tout mauvais c'est mon unique réponse

      • Vendredi 7 Janvier à 11:14

        Coucou,

        et nous toujours pas de neige, bououh

        HAMMER ? j'vais jeter un œil sur le lien, thanks.

        Bon week-end à toi,

        et s'il fait froid = cervoise chaude ! 

         

      • Samedi 8 Janvier à 10:43

        en fait ce n'est pas totalement la Hammer des anglais

        cela doit etre en co production,

        principalement ce sont des américains qui ont fait cela

         

        les films sont réalisés par le meme américain cineaste ROGER CORMAN

         

    2
    Mme de Caunas
    Vendredi 7 Janvier à 17:23

    Je les avais lu et bien aimé mais y a longtemps, me suis jamais replongée dedans, bisous

      • Samedi 8 Janvier à 09:51

        Yo Popp'

        peut-être bien que plus jeune j'aurais mieux apprécié ? (on ne le saura jamais he)

        J'ai été surprise par le nombre de mots que je ne connaissais pas (donc interruptions dans la lecture), la longueur des phrases et le phrasé en lui-même = langage d'antan et/ou traduction par Baudelaire, ceci explique probablement cela ;)

        Bon week-end

         

         

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Vendredi 28 Janvier à 14:14

    Il y a eu plusieurs éditions mais je garde un souvenir tout à la fois admiratif par son talent à créer une atmosphère dans laquelle je me suis totalement immergée et angoissé car certaines de ces histoires me hantent encore :

    Bien sûr Le Double Assassinat de la rue Morgue, un grand classique du genre.

    La Lettre Volée, qui reste un exemple d'évidence pas évident y compris pour les enquêteurs du monde entier : le meilleur moyen de cacher quelque chose est... de ne pas la cacher.

    Ayant lu les Nouvelles Histoires Extraoridinaires, y figuraient deux histoires terrifiantes :

    Le Puits et le Pendule où brodant sur les supplices de l'Inquisition, Edgar Poe nous plonge dans un puis d'angoisse pure, au propre comme au figuré.

    Puis La Chute de la Maison Usher, une histoire d'amitié, de folie et d'inéluctable.

    Ce sont les seules histoires qui se sont inscrites dans ma mémoire mais tu me donnes envie de me replonger dans ce recueil !

    Bisous !

      • Samedi 29 Janvier à 11:39

        Bravo pour ces souvenirs, c'est chouette quand les livres nous font plaisir et laissent des traces :

        bon, j'crois que c'est clair, j'étais pas "dedans" ou alors j'ai plus l'âge he

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :