• Rien à dire ? toute une histoire...

    Publication programmée pour        

    Session #69 : "Rien à dire..." (voir par là) 

    Tout de suite j'ai pensé au film :  


      et j'suis bien d'accord  he       (infos film↗)

    mais aujourd'hui dans notre monde connecté, y'a un revers à l’instantanéité communicative : cette habitude buzzante de tout balancer (...) sur le Net, de s'arroger le rôle de décideur, voire d'éminent spécialiste... de TOUT !  De la levée de boucliers à la mise sur un piédestal, en passant par les accusations à la volée, peu importe : on cite et on transfère à tours de clics pour que tout le monde s'indigne ou prône, pour que tout le monde pense pareil ! Et bien sûr on doit dire pareil et faire pareil sinon on peut vite devenir un paria de la société... et c'est la chute  (bin oui : un paria-chute

    Bin moi j'suis contente d'être un p'tit peu paria de cette société et de ne pas lever un pouce de schtroumph sur des summums d'inepties plus débiles les unes que les autres !
    (Haaaa, ça faisait longtemps que j'm'étais pas énervée ;)

    On n'a plus d'imagination personnelle, on ne pense plus par nous-mêmes, on ne réfléchit plus et surtout, et c'est ça le pire : on prend pour argent comptant des infos tronquées, des images modifiées, des propos (que dis-je !) UNE phrase ou UN mot = la communication virale prend le relais et... vaut mieux rien dire plutôt que de s'en prendre une

    Et bin ça pour moi, c'est pas normal du tout ! (cela dit "la normalité"... c'est d'aller voir sa maitresse en scooter ? [j'suis dehors]   Elle est où notre capacité à réfléchir ou à penser par nous-mêmes ?  à échanger, à discuter, à confronter nos avis et nos désaccords ? 

    Que nenni, tout ça n'a plus sa place parce que aujourd'hui TU DOIS être d'accord avec ceux qui sont pas d'accord, tu dois faire zéro déchets (faut virer les emballages sur le parking), tu dois dire que homme et femme c'est pareil (mettez des lunettes bordel !) tu dois prendre des douches de 3mn maxi (à l'eau froide parce que 3mn suffisent pas à l'eau chaude d'arriver), tu dois manger du tofu au  gingembre (ou du gingembre au tofu, là t'as le choix), tu dois aller bosser en vélo (et après 30 bornes t'es bon pour une douche) (froide, de 3mn), tu dois refaire la déco de ta baraque à chaque saison, etc. etc. etc.  Le tout en suivant les tendances... qui changent tous les 3 mois : autrement dit qui te font surconsommer... pour revendre ... pour sauver la planète ...

    Sans dec, je pense effectivement que "c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule". Tout simplement parce que, DÉJÀ, quand dans une conversation j'ai rien à dire ou rien à ajouter, je suis du genre à dire "j'ai rien à dire ou rien à ajouter", et ça, c'est pas "rien"

    D'ailleurs, pendant que j'ai rien à dire, outre "le sujet" de la session, y'a aussi "l'illustration  dudit sujet↗" qui est intéressante : je trouve qu'elle va bien avec les points de suspension collés au sujet.  Mais c'est sûrement une autre histoire...

     

    Les participants à la Session ont publié :  

    Mad Hatter : Raconter des trucs sans avoir rien à raconter? Ah, ok.

    Eyael_ : Projet Eklabugs : Je dis ça, je dis rien↗

    Gaellah : Arlin Tay Fox↗

      

    « Lu : Téléski qui croyait prendre ça fleure bon le mois de mai ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Avril à 01:02

    Ça fait du bien de dire ce que nous ressentons.....he

      • Samedi 1er Mai à 09:42

        Coucou GinetteD,

        voui, même si c'est pas toujours simple ;) 

    2
    Vendredi 30 Avril à 10:09


    Hello

    dans ce monde ou tout le monde est un idiot
    qui suit volontairement l'idée qui se pointe avec brio
    on gere nos vies, nos idées et ce qu'il faut aimer
    un petit groupe qui se croit maitre de la moralité
    de la bonne société te fait plier sur sa seule parole
    tu n'as plus le droit de decider il faut suivre l'idée folle

     




    Voici venir ce jour de vendredi
    Ou je viens parcourir les blogs amis
    Un bon et beau weekend a tous donc je souhaite
    Avec balades, jardinage et loisirs mais pas la fete

    Profitons de ces beaux temps devenant chauds
    Pour mediter sur l'avenir qui arrive et qu'il nous faut
    L'avenir qui va semer bien des celebrations, j'espere
    De nouvelles fetes qui apparaitront enfin dans l'air




    Nota Bene
    Pour demain Premier Mai
    J'ai une poesie avec image programmée
    Pour feter cette traditionnelle journée
    De mon plein de muguets

      • Samedi 1er Mai à 10:34

        en voilà de jolis vers ! merci et bonjour l'ami smile

        (tu m'enlèveras pas de l'idée que tu peux programmer ta participation à Eklabugs : c'est pas "une obligation ponctuelle" puisque t'as un mois pour trouver tes vers (de terre, pour le moins fertile !)

        Journée ensoleillée, mais le ciel dit que c'est pas garanti pour la journée... Mais OUI OUI  et OUI : il y aura forcément des jours meilleurs yes

         

    3
    Vendredi 30 Avril à 10:58

    Coucou Pipiou!

    Je crois que quelqu'un à oublié de me filer mon paria-chute. D: Tu sais sur quel site en commander?

    Sinon, plus sérieusement: perso je vérifie les infos que je trouve et qu'on me donne. Pas uniquement dans le but de m'assurer de ne pas me planter mais ne serait-ce que par curiosité. Parce que tout n'est pas tout blanc ou tout noir, tout est toujours nuancé et j'aime bien avoir différents points de vues. (malheureusement les gens prennent rarement le temps de poursuivre une discussion/ débat avec moi. ^^" je pense pas être trop casse-pokéballs pourtant....)

    Mais les gens aiment la facilité, la rapidité, et pas se fouler. Quand ils s'ennuient on leur propose littéralement 400 solutions pour s'occuper mais NON rien ne leur va. Bref. Très contradictoires, trop complexes et fatiguant. x)

      • Samedi 1er Mai à 10:48

        Ha bin non : pas de site pour commander, mais du stock en magasin, dans ma tête de p'tit pois :)  

        idem, je vérifie les infos (si tant est qu'on vérifie sur des sources sûres, pour s'apercevoir après que finalement c'est le contraire !), mais tout allant très vite, je trouve qu'il est de plus en plus compliqué "d'être sûr" > du coup tout le monde sort n'importe quoi... sur tout et son contraire.

        Mais est-on jamais sûr de rien ? Ne faut-il jamais dire jamais ? autrement dit tout change... sauf que là je trouve que ça change trop vite, on n'a pas le temps d'y réfléchir vraiment que son contraire est déjà là ouch

        et comme tu dis, c'est fatigant. 

         le "casse-pokéballs"

         

      • Samedi 1er Mai à 12:17

        Pas faux, certaines infos peuvent être assez difficiles à vérifier par moments. :/ MAIS en s'adressant à des concernés, à des gens qui ont étudié réellement le sujet, qui se sont basé sur des bouquins et sources variés pour recouper les infos.... avec un peu de logique, de bon sens et de déduction ce n'est pas difficile de se faire une idée de ce qui se rapproche du "vrai". (et comme tu le sais le "vrai" absolu n'existe pas réellement mais on peut s'en rapprocher malgré tout). En fait l'idée, c'est de ne pas se baser que sur des trucs du net aussi. :') Google a beau référencer pas mal de choses, tout ne s'y trouve pas forcément.

        Après, faut savoir s'adapter aussi aux nouvelles données/infos, et attendre avant d'en faire de nouvelles vérités. Ca arrive de se planter. Le tout encore une fois, est de se renseigner, savoir douter, prendre du recul...

        TRES fatiguant. xD

      • Lundi 3 Mai à 11:58

        "TRES fatiguant. xD" 

        Mad hatter : one point !

         

    4
    Vendredi 30 Avril à 12:04

    Tu m'as bien fait rire et tu as tellement raison (oup ! fallait pas dire :lol:). Mais les diktats des autoproclamés on s'en tape comme tu dis et fais. On n'est pas tous des moutons. Je me fous que l'on ne soit pas d'accord, ce que je respecte c'est avant tout les personnes qui réfléchissent par elles-mêmes (et chacun son chemin) et n'essaient pas d'imposer leur façon de vivre aux autres (dans la limite de la décence bien entendu, il ne s'agit pas de laisser des gens en tuer ou torturer d'autres juste parce qu'ils aiment vivre ainsi, on s'est bien compris j'espère :lol:). Si t'aimes pas le tofu, n'en mange pas (d'ailleurs je n'en mange pas moi non plus). ce que tu dénonces à juste titre ce sont les amalgames. On réduit les écolos à des dictateurs, terroristes bouffeurs de tofu parce qu'une poignée à ce comportement-là tout comme on fait passer les mangeurs de viande qui sont obligés de prendre leur voiture parce que pas d'autre solution pour des moutons assassins égoistes je m'en foutistes, ce qui est bien sûr aussi faux même s'il y en a aussi. Bref, oui, on aime nous diviser et c'est pas parce que ça fait du bruit et que ça résonne que ça raisonne pour autant. Le but c'est de nous avoir à l'usure car comme le dit si justement Mad hatter, c'est usant à force. Alors usons de bon sens et de tolérance mais ne nous usons pas.

      • Samedi 1er Mai à 11:07

        Yoho Eyael_, voui : "chacun son chemin" (♪♫♫)  mais il est sacrément caillouteux, voire tortueux le chemin perso, bien en dehors des réseaux et de leurs autoroutes qui n'ont pas de sens. commun. 

        Curieusement je trouve que c'est cette espèce d'entente collective, à grands coups d'adhésions virales (qui ne durent que jusqu'au buzz suivant) qui nuisent à l'individu et à ses capacités...

        Finalement (et c'est tant mieux) un "rien à dire" qui en dit beaucoup finalement, chez chaque participant ! (Le temps de bien lire, ailleurs wink2)

         

      • Samedi 1er Mai à 15:01

        Tu connais le principe : "Diviser pour mieux règner".

      • Lundi 3 Mai à 12:00

        citation de Yves ?

        en tout cas oui, ça marche bien !

         

    5
    Vendredi 30 Avril à 16:19

    Un autre problème, c'est que les gens sur internet s'indignent de tout. Dès que quelqu'un essaye de dire quelque chose (positif, négatif ou neutre), il se sent obligé de dire qu'il ne veut offenser aucune communauté car sinon, ça part au quart de tour et il se fait incendier. Donc maintenant, même quand on a à dire, on parle plus...

     

      • Samedi 1er Mai à 11:21

        Coucou, ha bin oui, d'ailleurs ça me fait marrer ces communautés : elles existent, elles sont reconnues, MAIS il faut tout le temps prendre des précautions pour ne pas les froisser : quand on voit comment le vocabulaire a changé > gaffe à ce qu'on dit...

        Ce qui, pour moi, va à l'encontre de la simple mais réelle "existence" : si on peut plus causer des différences, le monde va avoir un visage bien pâle (parle de sioux ;)

         

      • Samedi 1er Mai à 15:11

        "il se sent obligé de dire qu'il ne veut offenser aucune communauté car sinon, ça part au quart de tour et il se fait incendier."

        Ce que tu dénonces à juste titre c'est ce qu'on appelle la culture de l'annulation (cancel culture), un truc vraiment infame en effet et comme tu dis et qui peut avoir des conséquences graves. j'avais traduit un article là-dessus et aussi un projet de sous-titrage d'un documentaire très bien fait qui explique à fond l'incidence de cette culture de l'annulation. C'est encore un truc instauré pour mieux contrôler l'humanité et une manière de censurer par la vindicte dirigée. Un humoriste américain avait fait un sketch sur le sujet vraiment excellent dans le sens où il démontre toute l'asburdité de la chose. Au final on ne peut même plus partager ce qui nous rend heureux au risque d'offenser ceux qui sont malheureux.

      • Lundi 3 Mai à 12:09

        la culture de l'annulation "un truc instauré pour mieux contrôler l'humanité et une manière de censurer par la vindicte dirigée"  la vache, ça rigole pas ! La philo a du plomb dans l'aile ;)  

        En tout cas j'suis d'accord : "on ne peut même plus partager ce qui nous rend heureux au risque d'offenser ceux qui sont malheureux".

        Sous le pseudo prétexte d'une pseudo équité humaine, c'est d'une tristesse...

         

      • Mardi 4 Mai à 10:16

        Oui, exactement ! La culture de l'annulation. Qui annule n'importe qui pour n'importe quoi. Des fois vraiment, c'est exagéré !

    6
    Vendredi 30 Avril à 19:28

    Gaellah, c'est pas faux, mais de base les mêmes qui se sentent obligé de préciser "c'est pas pour être offensant" le sont très très souvent. ^^" Ils savent qu'ils le sont, donc, pour se dédouaner, font la précision. Mais ça n'annule pas le fait qu'ils le sont.

      • Samedi 1er Mai à 11:25

        c'est pas faux. En gros (mais j'ai rien contre les gros) je trouve qu'aujourd'hui c'est super compliqué de s'exprimer. (Mais comme on à "Rien à dire", c'est cool intello)

         

      • Samedi 1er Mai à 12:28

        C'est compliqué a cause des gens intolérants ironiquement. ^^' Pourtant c'est pas compliqué de faire la différence entre quelqu'un qui blague/veut juste utiliser des MOTS pour s'exprimer, et quelqu'un qui va réellement être volontairement insultant.... mais non, les social justice warrior ont la vérité absolue et veulent l'imposer à tout le monde.
        herm. point godwin. *tousse*

        On a rien à dire, oui. 8)

      • Samedi 1er Mai à 15:13

        Ce dont tu parles à un nom : c'est une figure de rhétorique appelé prétérition. Un truc dont a bien abusé Jupiter lors des débats présidentiels.

      • Lundi 3 Mai à 12:32

        Je suis la première à faire de l'humour et de l'ironie (j'aime bien jouer avec la langue française !) et je peux comprendre que c'est parfois déroutant. Après, il suffit de me demander plutôt que penser, à tort : le p'tit pois n'est pas méchant !

        Je connaissais pas "prétérition", Larousse me dit "Procédé de style par lequel on déclare passer sous silence une chose dont on parle néanmoins par ce moyen. (Exemple : je ne suis pas venu vous dire que…)"

        Je me souvenais pas que Jupiter avait prétéritiionné, mais n'est-ce pas l'usage basique de la parole politique ?  (c'est moins lourdingue que l'anaphore "moi président" wink2) (ok, j'suis allée rechercher le mot "anaphore" dans le dico, je m'en souvenais plus non plus !)

         

      • Lundi 3 Mai à 13:29

        Je confirme, le dialogue peut aider mais curieusement, pas grand monde l'utilise. :') (après faut rester optimiste et croire en la bonne foi des gens, et arrêter de s'offusquer de tout et pour rien...)

        Personnellement je pense plutôt au nom du passé simple en anglais quand on me parle de prétérit. Et quand je regarde dans les définitions je n'ai que ça. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :