• Hollywood et cinéma : qui a quel rôle ?

    wouaaaaah ! il est vraiment super beau le monde des stars hollywoodiennes ! Des belles robes, des beaux costumes, du champagne, des tapis rouges, et plein plein plein de... maquillages en tout genre... plus pourris les uns que les autres  (il est vraiment en colère et remplace avantageusement une bordée d'injures...)

    Weinstein [un producteur adulé qui transformait en or tout ce qu'il touchait...] se casse la gueule, accusé de viols et autres façons de faire. Pour moi c'est pire que ça : comment COMMENT autant de personnes ont pu se taire ?? (entre autres sources). Elle est belle la solidarité du monde du spectacle, ah ouais, vraiment du beau monde, à l'affichage publiquement mensonger !

    La liste des personnes au-courant s'allonge et c'est gerbant. Que des jeunettes se taisent parce que embarquées dans un système, admettons, mais des moins jeunes, voire des anciens, pourquoi vous taire ? pour soit-disant protéger les jeunettes ? laisser-faire sur AUTANT de personnes et se taire ? Vous avez fumé le tapis rouge c'est pas possible !!! 

    Ça va en faire du beau monde qui va devenir moche ! Que de belles paroles et que d'actions soit-disant au nom de la femme !? mais tout est faux puisque tout le monde savait : autrement dit des années de véritable, réelle et vraie "comédie dramatique" où chacun a été comédien... de son pire et propre rôle.

     

    « Indépendance catalane, dans le monde ? Beau week-end »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Octobre à 12:33

    Eh bien une fois de plus FLEUR13 et ses compagnes ont intérêt à faire attention où elles posent leurs splendides atouts féminins. Les pourritures ou demi-couilles sont avancées.

    FLEUR13beurk

    2
    Vendredi 13 Octobre à 15:13

    Et oui... Comme tu le dis si bien Pipiou, mais une chose ne m'étonnerait pas : c'est qu'il doit y en avoir bien d'autres, c'est là le pire...

    3
    Vendredi 13 Octobre à 21:00

    C'est pas étonnant, ça a toujours existé et hélas surement pas près de s'arrêter, les victimes se taisent par peur de plus de boulot, de pas percer dans le cinéma, mais ailleurs idem, de se faire virer.... l'abus de pouvoir c'est très moche, bises

    4
    Hier à 09:18

    "Couvrez ce sein, que je ne saurais voir.

    Par de pareils objets les âmes sont blessées,

    Et cela fait venir de coupables pensées.

    "Le Tartuffe"

     

    Molière a Hollywood il aurait fait de ces chefs d’œuvre de la stupidité humaine,

    ceux qui savaient et se la bouclaient pour avoir des pépettes dans la popoche, ce sont eux les plus coupables car ils ont sur la conscience des victimes a ne pas l'avoir empeché

    5
    Hier à 17:33

    Voyons Pipiou la solidarité a marché hélas dans le mauvais sens. Nous soutenons le pote et donc nous nous taisons car sinon ça va nous couter une blinde : le processus horrible évidemment mais combien de fois employé içi et là.

    6
    Hier à 20:38

    Ce qui est triste, ce qui me fait gerber, c'est qu'on réagisse au monde du cinéma alors que cette " culture" existe depuis la nuit des temps et dans tous les domaines, toutes les professions, tous les milieux sociaux.

    J'ai été l'une de ces victimes pendant des années. Tout le monde savait. Tout le monde se taisait. Je pourrais écrire des livres et des livres sur l'homme, sur la femme, sur la nature humaine.

    Ce qui me fout la gerbe, c'est qu'on parle aujourd'hui de " légiférer " les rapports hommes/femmes !!!! Une aberration !

    C'est une éducation à refaire toute entière.

    Ma propre mère (maquerelle) m'encourageait à faire profil bas, elle que j'ai connue sous l'autorité de son mari puisque, comme la plupart des visiteuses ici, quand nous étions petites, elle ne pouvait travailler qu'avec l'accord de son mari, n'avait pas de chéquier, ne signait pas mes carnet de notes ...

    Qu'est-ce que c'est que ce monde où d'aucuns s'octroient qu'ils sont supérieurs sur d'autres ? L'homme sur la femme, le blanc sur le noir, l'hétéro sur l'homo ... Qu'est-ce que c'est que ce monde où l'on en vient à dire qu'il faut " légiférer " sur des propos, des attitudes, des comportements ?

    Grosse, grosse merde. Mais merci à cet enculé d'amorcer une brèche dont, il ne faut pas se leurrer non plus, il faudra encore beaaaaauuuucoup de temps pour l'ouvrir et éradiquer le pus qui en sort.

     

    Combien de Polanski, de DSK, de Weinstein, de Cantat, de Trenet, de Mitterrand, de Cohn-Bendit ?
    Ah oui ! On retire la légion d'honneur à Weinstein, on efface son nom de Deauville. Whouahhh ! Enfin, une avancée !

    Et pour les autres ? Les agresseurs de l'ombre ? Qui prendra soin des victimes silencieuses ?

    7
    Hier à 20:39

    Et je ne suis même pas devenue féministe ...

    8
    Il y a 19 heures

    iIl faut pourvoir prendre soin des victimes silencieuses et de celles qui ont parlé car dites quelque chose contre ce genre de pourriture qui ont le bras long et vous en prenez plein la tronche immédiatement et à long terme.. et ça arrive dans de multiples domaines de la vie quotidienne ce genre de situations dégueu.

    9
    Il y a 11 heures

    Bonjour

    dans quelques temps Hollywood fera bien un film de cette désastreuse révélation

     

    quel texte Madame Michu, mais bien dit, bien ecrit,

    on ne peut rien ajouter d'autre et être tout a fait d'accord, j’espère que cela va en remuer plus d'uns qui vont enfin se bouger et agir plutôt que de rester la queue entre les jambes comme si cela devait se taire, s'effacer

    pauvres victimes

    10
    Il y a 10 heures

    Jourbon tout le monde,

    le déversoir continue, les paroles se libèrent, des hashtags se créent (#balance ton porc : je déteste cette dénomination qui, à mon avis, n'est pas assez sérieusement "à la hauteur") et même des photos sont prises, on se sent cerné(e)(s) de partout.

    Le monde du cinéma n'a pas fini de morfler et je pense au Festival de Cannes qui a forcément couvert ces agissements puisque "ça se savait dans la profession". J'ai jamais cru à la sincérité publique du Festival de Cannes que je trouve trop prétentieux.

    Oui M'dame Michu : on peut toucher impunément à n'importe qui mais pas au cinéma... Mais ce monde pailleté vient d'exploser et c'est devenu une mèche incandescente au-delà des tapis rouges : point de départ minablement élitiste mais si sa propagation peut être salvatrice en débloquant des portes cadenassées, faut jeter les cadenas et pas regarder d'où viennent les clefs. (j'espère très fort que celui qui a dévoilé tout ça ne va pas recevoir une médaille, ou qu'il va la refuser : il a fait ce qui aurait aurait dû être fait il y a longtemps, c'est tout). 

    Moi ce que je crains c'est à la fois l'amalgame et l'inévitable "comparaison" qui va s'établir, il va bien falloir faire le tri parce qu'on mélange déjà (hashtags) "des viols" et "des propos" et ça ça me parait fondamentalement grave : perso je fais une différence entre les deux.

    Alors légiférer sur tout ça... faudrait peut-être déjà qu'on applique les lois en pensant aux victimes et pas aux droits des accusés, merde alors ! (c'est Midori qui a embarqué la guillotine ? wink2)  A côté de ça, si ça peut aider à mieux cerner et donc autoriser une meilleure défense, ça peut être un début, justement pour les victimes silencieuses ?

    Oui Astérix : pauvres victimes, mais pauvre société aussi...

     

      • Il y a 7 heures

        Et j'ai bien sûr oublié dans ma liste Woody Allen !

        Son fils (officiel ou pas, celui de Sinatra ou pas, on s'en fout) essaie depuis DES ANNEES de faire sortir ce sujet. Mais voilà : quand les planètes refusent de s'aligner ...

        Aujourd'hui, toutes les conditions étaient favorables pour pouvoir souffler sur les paillettes. Je crois vraiment que Ronan Farrow se fout complètement de recevoir une médaille. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :