• Lu : Sur la route de Gandolfo

     

    (clic)
       

    Robert Ludlum, Edi° de la Seine, 344 pages

    (pas de 4e de couverture, résumé Fnac)

    "Le général MacKenzie Hawkins est une forte tête peu appréciée de ses supérieurs. De peu de monde d’ailleurs : le Pentagone, la Maison Blanche et le gouvernement de la République populaire de Chine veulent sa peau. Afin de négocier une possible solution avec les Chinois, on lui envoie Sam Devereaux, avocat de l’armée. Non content d’embarquer le jeune lieutenant dans cette nouvelle galère, Hawkins mobilise également ses quatre ex-femmes. Son plan : enlever le pape Francesco et exiger une rançon phénoménale."

    Ludlum, forcément ça dit quelque chose ... "la mémoire dans la peau" c'est lui ;)

    Là on est dans le concret ! Un général bloqué par le gouvernement chinois, le premier n'étant pas féru de diplomatie, il faut calmer le jeu... on lui envoie donc un avocat de l'armée qui va se trouver confronté à une forte tête. Mais pas que ! 
    Dès le début j'ai été embarquée par les caractères des personnages, même si parfois j'ai eu l'impression d'être un peu paumée ?  C'est une vraie aventure, une mise en place et un déroulement quasi à la James Bond  !

    C'est plutôt sympa et souriant, donc

     

    Edit : Rien à voir mais c'est rigolo ça : c'est l'article n° 1111 ! c'est dingue he)

     

    « Sauvetage aux balconsUn gant super miaou ! »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Mai à 20:13

    Ah merde ...
    Je sais toujours pas où j'ai mis l'autre ...

    2
    Jeudi 31 Mai à 18:42

    Pas mon style de bouquin, mais bon. bises à toi

    3
    Vendredi 1er Juin à 08:57

    Salut

    en ce moment pas trop de temps de lire, ou un tout petit peu

    j'en fais des trucs depuis que je viens moins au monde des blogs et sur internet glasses

     

    on reviendra pour l'article 2222 donc

     

    bon weekend

    4
    Lundi 4 Juin à 07:52

    Cou Cou You

    juste pour éclairer un peu, c'est pas un bouquin militaire ni politique ni grave ni glauquement sérieux ;)  Au début ça situe/explique les personnages mais très vite y'a la rencontre entre le général et l'avocat et... hop hop hop, l'avocat est embarqué :  "enlever le pape" c'est évidemment pas rien, pour l'un comme pour l'autre :) 

    (hi Astérix ;)

     

      • Lundi 4 Juin à 19:49

        On s'en fout, puisqu'on le lira pas !

        he

      • Mardi 5 Juin à 08:26

                  

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :