• Lu : 4. Mortelle randonnée

     

    (clic)
       

    M.C. Beaton, Albin Michel, 243 pages

    "Après un séjour de six mois à Londres, Agatha retrouve enfin ses chères Cotswolds - et le non moins cher James Lacey. [...]
    Agatha est très vite happée par son sport favori : la résolution d'affaires criminelles. Comme le meurtre d'une certaine Jessica, qui militait pour le droit de passage de son club de randonneurs dans les propriétés privées des environs.
    Les pistes ne manquent pas : plusieurs membres du club et quelques propriétaires terriens avaient peut-être de bonnes raisons de souhaiter sa disparition. Mais la piste d'un tueur se perd aussi facilement que la tête ou... la vie !"

    Le souci avec Agatha Raisin c'est que ses aventures se lisent super vite he Parce que c'est facile à comprendre et à suivre, parce que c'est sympa à lire et facile à imaginer, et aussi parce que c'est écrit pas trop petit

    Ce bouquin a fait l'objet d'un téléfilm que je n'ai pas regardé parce que j'avais pas lu ce tome 4 et je voulais pas spoiler mon imaginaire ;) Cela dit j'avais lu à propos de la série "croisement entre Bridget Jones (humour) et Barnaby (enquête et cadre environnemental)" et c'est ce qui me plait dans les bouquins.  (source↗)

    Agatha revient donc à la vraie vie (celle des Costwolds bien sûr ;) et aimerait bien aller jeter un œil aux randonneurs et aux propriétaires des lieux de passage, autrement dit aller sur la scène du crime pour enquêter. Faut juste trouver le bon moyen de participer sans éveiller les soupçons... de part et d'autre ! 

    La randonnée et Agatha ça fait deux, sauf si elle est mortelle ;)

            

     

    « Sécurité routière : conduite de comtesse ? Dolores O’Riordan - The Cranberries »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :