• Le climat au fil des ans...

    Le problème avec le changement climatique c'est qu'il est immatériel, donc difficilement perceptible... sinon dans la durée seulement.

    C'est pas "3 jours à 40°", c'est pas non plus "des orages violents" ou des "coups de vent" qui font le changement climatique, c'est la répétition et la fréquence -planétaires- de ces événements qui sont le signe d'une modification des climats, partout sur le globe.

    Alors évidemment, que Greta Thunberg, une jeune fille de 16 ans qui s'est mise en grève scolaire pour devenir une égérie climatique, c'est un peu... énervant ? vexant ? une blague ? 
    Pour preuve les réactions diverses   voir par là↗  

    Perso je sais pas quoi en penser. Si ça peut faire bouger les lignes, pourquoi pas ?
    Un sacré revers pour les professionnels qui n'arrivent pas à être entendus par les législateurs...
    L'opposition qui s'oppose, rien d'anormal ;)
    Quant à tous ceux qui applaudissent le courage de la jeune fille, pour moi c'est pas du courage : quand il devient trop médiatique, c'est de la représentation bien organisée. 

    Parce que le climat, et/ou la météorologie, c'est un tout. Ne serait-ce d'ailleurs pas un tout écologique ?  Peu importe, on est encore trèèèèèèèèèèèèès loin d'arriver à "changer nos façons de faire, tous ensemble et en même temps" ...

    j'ai bon là, j'ai bon ?  ha merde, j'ai plus 16 ans  he clown

     

    « L 'homme et la lune, question d 'individus La nature... mais pas à la campagne ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 26 Juillet à 09:30

    on a beau essayer de sauver la planète

    ce sont ces grands hommes industriels et ces riches marchands qu'il faudrait reformer et les obliger a changer leur pollution, leur savoir polluer

    mais pas la population

      • Samedi 27 Juillet à 09:37

        Yoho,

        certes, mais par exemple, l'agriculture aussi pollue, c'est pourtant pas des riches industriels ;)

        n'oublions pas que l'offre dépend de la demande... Si nous consommateurs on ne voulait pas tout, tout le temps, et à toute vitesse, l'offre ne serait pas [finalement] si ravageuse...

        pour moi le point de départ c'est le consommateur parce que c'est lui qui consomme. Le souci c'est qu'il est aussi le point d'arrivée...

         

    2
    Mardi 30 Juillet à 21:30

    Bonsoir,

    Cette jeune fille est présentée comme "autiste Asperger" Elle est possiblement connaisseuse de beaucoup de chose sur un sujet précis, mais parcourir le monde et piloter socialement ces conférences n'est probablement pas de son fait. A mon avis elle est plutôt la marionnette d'une idéologie.

    Au hasard d'une navigation internet, j'ai trouvé cet article

     

     

      • Mercredi 31 Juillet à 08:00

        et bonjour :)

        de quoi ??? le changement climatique "une idéologie" ??? houlàààà storm, tu vas t'attirer les foudres des bien-pensants écolo-enfantins ! he clown 

        Thanks pour le lien (je pense pas à aller le voir de temps en temps ce causeur) . Dans une des questions, j'ai l'impression que tout est dit, dommage que Gauchet n'ait pas relevé :

        "Que vous inspire cette fascination pour le climat, et, notamment, cette fascination pour la parole des enfants, qui représentent effectivement le futur de l’humanité ?"

        pour moi LE mot important c'est "représentent" : à mon avis c'est exactement ça... le problème. On accorde la raison et on donne du pouvoir à ceux qui représentent, c'est bien gentil mais en vrai, dans 20 ans, ils seront quoi ?  

        Les babas-cool d'hier aux pattes d'eph et cheveux dans le vent me semblent ne pas avoir tenu dans la durée, aujourd'hui on s'insurge des champs partagés à Notre-Dame-des-Landes : une icône c'est bien, mais c'est qu'une icône :( 

         

      • Mercredi 31 Juillet à 08:44

        Le changement climatique n'est pas une idéologie, mais y faire référence est bien pratique politiquement pour manipuler et ratisser large.

        J'ai le souvenir d'une chef de file, Écologique, qui affirmait que l'écologie ne pouvait être que de Gauche.

        Un parti Ecologie ça ne devrait pas exister ! C'est l'affaire de toutes les orientations  politiques. C'est un paramètre très important, mais pas le seul.

      • Mercredi 31 Juillet à 09:19

           j'crois que c'est clair :  

         

         

      • Mercredi 31 Juillet à 09:27

        LOL !   ou pas :(

        je viens de tomber sur cet article

        qu'est-ce que ça m'énerve que "tout" soit mis sur le dos des gouvernants, c'est sûr que c'est + facile que de se raisonner soi-même...

        je cite : 65% des personnes interrogées estiment que “la lutte contre le réchauffement doit être la priorité numéro une du gouvernement”.

        et la priorité individuelle AVANT celle du gouvernement, non ?

        bin non évidemment ! 

         

    3
    Jeudi 8 Août à 08:02

    Bonjour,

    ce commentaire a été supprimé : c'est gentil mais l'auto-promotion de pages web sous prétexte d'un "thanks for such a nice post" c'est pas tout à fait comme ça que ça marche dans La Boîte beurk 

    Have a nice day

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :