• Campagne : twitt et smartphone !

    Bon, ça se complique pour (essayer de) suivre les campagnes présidentielles...
    Après Facebook, v'là les twitt !

    Sur le Net, y'a de tout partout, à la télé, faut tomber dessus parce que c'est pas forcément dans les journaux télé... Et les journalistes... se régalent des twitt... Y'a pas mieux comme info ? On fait comment pour suivre ? Bon, cela dit... c'est surtout, pour l'instant, des batailles de twitt...

    ("Twitt... deux t coupe-faim" ?! ) (ça ne fera sourire que les anciens, désolée !)

    Puisque ça évolue... pourquoi ne pas faire des rencontres télévisées entre les candidats ? Un bon vieux débat avant le premier tour, ça ça serait cool. Le téléspectateur pourrait juger sur pieds, autrement que par racontars journalistiques, non ?

    Franchement, j'espère que le niveau va s'améliorer et qu'ils vont un peu parler... aux français, et pas à leurs smartphones !

     

    « People or not People ?Surfacturation privée dans le public ? »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    TomRemBas Profil de TomRemBas
    Mardi 21 Février 2012 à 14:46

    L'exemple américain, où le président actuel a aussi gagné son élection grace à ce mode de communication.

    Ensuite pour les journalistes, qu'ils fassent simplement leur boulot, et non pas nous donner leur avis sur la chose. Chacun à suffisamment de libre arbitre pour se faire sa propre opinion.

    Et puis pour les 2 doigts coupe faim, c'était surtout "raider" (tu vois, il en reste de la mémoire au moins jeune).

    A bientôt.

    2
    Mercredi 22 Février 2012 à 00:37

    Bonsoir,
    J'ai regardé (écouté, en réalité, pas besoin de les voir) hier soir (avant-hier, pour être parfaitement rigoureuse...) l'émission avec Bayrou, puis Joly, face aux français et à des journalistes. J'ai trouvé ça navrant. Trop de participants, de questions super longues et embrouillées, pas assez de temps de réponse... Et l'animatrice qui répétait sans arrêt de se dépêcher ! Ils essayaient pourtant de parler aux français... Limite pénible. Alors oui, un débat, ce serait pas mal, mais pas dans ces conditions, ça n'apporterait rien. Mais pour être informé presque en temps réel de ce qui se dit d'important (?), il y a les chaînes d'info continue. Ils suivent les twitt pour nous.
    Twix autour de 90, Raider avant, mais le même slogan et le même goût.
    @+ 

    3
    Pipiou Profil de Pipiou
    Mercredi 22 Février 2012 à 09:11

    Coucou les zamis,
    ha, je vois que mon jeu de mots a rappelé des souvenirs, hihi !
    Le monde change, les journalistes essayent de s'adapter...
    Contente que t'aies regardé l'émission que j'ai ratée. Je suis d'accord (pour en avoir vu d'autres du même type) sur la mauvaise gestion : questions longues, réponses encore plus longues, mais c'est vrai que la parlotte permet de gagner du temps et permet surtout... d'éviter de répondre !
    Je suis pour des phrases simples (sujet, verbe, complément, point) qui permettent d'aller droit au but. Il semble que l'homus politicus (1) refuse cette simplicité... : je déteste ceux qui, systématiquement, noient le poisson (faut-i être débile pour faire un truc pareil !)
    Si la tergiversation a eu son temps de gloire (quand tout allait à peu près bien), elle n'en n'est pas moins... inutile, mensongère et inefficace.
    "Parler vrai" : le dire c'est bien, le faire... faudrait apprendre !

    (1) cherchez pas, ça n'existe pas !

    4
    Mardi 27 Mars à 08:51

    Bonjour

    Twitter et Facebook les rois des messages infos et nouvelles rapides,

    pas le temps de voir que deja une autre info apparait,

    heureusement que je n'ai pas installé ces réseaux sur mon smartphone,

    non je ne veux pas etre contaminé de trop de nouvelles et d'absurdes commentaires surtout

      • Lundi 2 Avril à 17:20

        Jourbon,

        ouaip, les médias qui balancent les "infos" à tour de bras...
        t'as pas le temps d'écrire un article qu'un autre est paru ! Parfois je me dis que c'est un peu du délire et... que ça va de + en + vite. Pour les infos sociétales admettons mais pour les campagnes présidentielles, ça manque de fond, d'autant qu'il n'y a plus de contexte...  ouch

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :