• Une récession plus juste ?

    Déjà que le printemps a été morose faute de soleil, l'automne s'annonce tout aussi tristounet, sinon encore plus gris d'une récession annoncée... (source)

    Le mot "rigueur" était déjà banni du langage socialiste, j'ai hâte de voir les mots utilisés à la place de "récession" : stabilisation équitable ? juste pause économique ? variation contre-positive ? Va falloir créer une commission qui va réfléchir sur le mot à utiliser pour que ce soit plus juste ;-)

    Bon, économiquement ça se précise : la France se casse la gueule, c'est clair ! Elle ne peut pas sortir d'un marasme économique en végétant comme elle le fait, et encore moins en partageant les 35h... la non-activité ! C''est à qui en fera le moins tout en étant l'égal de l'autre... forcément, ça pousse pas à s'activer...

    Mais curieusement, la France emprunte à taux négatif, c'est du délire ! Faut dire que y'a plus grand monde pour "tenir bon" : qui c'est qui peut tenir à bout de bras... l'Europe toute entière ? Forcément, moins y'a de bras plus c'est compliqué de soutenir un poids lourd... Alors on favorise les bras qui restent histoire de se rassurer... quitte à leur appuyer sur la tête mine de rien ! Parce que oui, on remboursera moins (qu'à taux positif) mais on devra quand même rembourser... de plus en plus !

    Pendant ce temps là c'est les vacances, on Brégançonne en souriant, tout va bien, on réfléchit tranquillement à une France immobile plus juste !

     

    « Mots fléchés - 3Les évolutions de la boîte... »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    TomRemBas Profil de TomRemBas
    Jeudi 9 Août 2012 à 06:57

    Bonjour,

    Pour une fois, je ne vais pas dire que c'est de leur faute. Cela fait un moment que je m'en doutais de cette recession. Cependant ce qui m'a faire rire (jaune) c'est en entendant un commentaire la dessus. Je n'ai pas relevé le nom de cet homme, mais plutôt ce qu'il a dit : arrêtons de nous soucier des dettes et factures, mais occupons nous de la croissance. Alors c'est parti, que l'état dépense à gogo pour relancer la croissance. Il ne nous restera plus qu'à aller voir le banquier de l'Europe avec un beau sourire sur le visage.

    -"Bonjour c'est pour un crédit.
    - Oui, remboursable sur combien de génération ?"

    A plus tard.

    2
    Pipiou Profil de Pipiou
    Jeudi 9 Août 2012 à 12:38

    Coucou TomRemBas,

    excellent ton passage à la banque ! Et j'ai ri (jaune) aussii : on a entendu la même chose !

    J'ai l'impression que c'est le coup du verre à moitié plein (un peu de croissance et tout va bien) ou à moitié vide (les déficits se creusent, il faut combler la faille) : sauf que... la faille béante se creuse tous les jours alors que la croissance... n'est pas prête d'exister ! Alors en parler, c'est sympa mais ça sert pas à grand chose ;-)

    - "Bonjour, je voudrais de la croissance.
    - Vous êtes prêts à faire quelques efforts pour ça ?
    - Oui, je dépense sans compter pour la collectivité.
    - Et la collectivité elle fait quoi pour vous ?
    - Bin rien, elle prend tout ce que je lui donne, c'est déjà pas mal.
    - Ha, et ça sert à quoi de dépenser autant ?
    - Bin mon p'tit gars, ça sert à ce que je sois réélu !
    - Ok mon p'tit gars : pour la croissance, y'a qu'à demander : tu la veux comment dans ton rêve ?"

    3
    Mardi 9 Avril à 09:54

    je me demande si les vacances de juillet aout 2019 seront encore gilets jaunes

    et le Tour de France, le perturberont ils ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :