• C'est un député (ça marche aussi avec un énarque, un sénateur ;) qui décide de passer des vacances chez l'habitant, à la campagne. Il y est bien accueilli, mais au bout de trois jours, il commence à s'ennuyer.
    Il va voir le paysan et lui dit qu'il aimerait bien participer à la vie de la ferme, en faisant un petit travail.

    Le paysan se dit :
    - Bou diou ! Un gâ qu'a jamais rien fait de sa vie ! qu'est-ce que je vais bien pouvoir lui donner à faire à ce gâ là ?

    Il réfléchit, et se dit qu'il va lui demander de répandre sur son champ, à la fourche, les quinze tonnes de fumier qu'il a stockées. Comme ça il sera occupé jusqu'à la fin des quinze jours !

    Le surlendemain, le député  revient, et lui annonce qu'il a fini ! Le paysan n'en revient pas, et va voir son champ : le fumier est uniformément réparti, impeccable !!
    Du coup le député demande un autre travail pour continuer à participer à la vie de la ferme. Le paysan se dit qu'avec un pareil travailleur, il pourrait lui demander de trier les patates dans la réserve, ça sera ça de fait.

    Il l'emmène dans la réserve et lui explique le travail :
    -"Tu vois ce gros tas de patates, il faut en faire deux tas, à gauche les grosses, et à droite, les petites. C'est pas compliqué, t'en as pour deux jours de boulot environ."

    Au bout d'une semaine, sans nouvelles de son touriste de député, il va à la réserve : il y voit le gars assis, une patate dans chaque main, à les soupeser ; le gros tas à trier n'a pas bougé et les tas de grosses et petites patates ne compte chacun que 3 ou quatre patates !

    Le paysan  s'exclame:
    -"Mais que se passe-t-il ? t'as mis à peine deux jours pour répandre quinze tonnes de fumier dans le champ, et là, pour un travail tranquille, t'as pas avancé !?"

    Le gars lui répond :
    "Vous savez, nous les députés, pour semer la merde on est bon, mais pour prendre une décision c'est une autre histoire !"

     


    11 commentaires
  • j'aime bien regarder le bûcheronnage sportif (merci le zapping, chaîne L'équipe) : des épreuves aussi physiques que techniques... de ouf !

    STIHL TIMBERSPORTS® est une série de compétitions/disciplines à la hache et à la scie,
    en images et pour faire court :

    Les épreuves classiques à la hache :

    - le Standing Block chop (hache à la verticale) :

    - le Underhand Chop (hache à l’horizontale) :

    - le SpringBoard (hache à la verticale sur tremplin)
    le gars part d'en bas, il doit faire l'encoche pour y bloquer la planche (ici x2), et finit par couper la bûche qui est tout en haut :

     

    Les épreuves contre la montre à la scie et à la tronçonneuse :

    > le Stock Saw (tronçonneuse que tu trouves en magasin)
    là c'est 2 rondelles de bois à faire, sans dépasser le trait tracé à 10cm du bord

    > le Single Buck (scie passe-partout, lame de 2 mètres de long)
    bon bin là  tu t'arraches à pousser-tirer !

    > le Hot Saw (tronçonneuse ultra puissante "préparée" par chacun, jusqu’à 80CV)
    (Nitroglycériméthanol évidemment interdit he clown)


    + d'infos sur les disciplines↗

    (crie pas : le bois n'est pas perdu, il part ensuite vers des chaudières/chaufferies and Co)

    Des tours de force chronométrés, les temps sont hallucinants ! Et EN PLUS le champion du monde à la scie passe-partout (la scie de 2m de long aujourd'hui interdite, sauf pour ces épreuves) est français : cocorico Mr Pierre Puybaret↗ !) 

    Ce qui m'impressionne -en plus de m'amuser- c'est autant de précision mise dans autant de force !  Parce que le record du monde Springboard en 2016, (le truc où tu dois mettre des planches pour grimper à l'arbre)... je te laisse voir combien de temps il a mis le gâ : (avec le son c'est mieux)

     

     C'est pas un truc de ouf ça ???

     PS : si t'as pas la télé, tu peux zieuter via YT  par là↗

     


    6 commentaires

  • (clic)

          

    Edgard Allan Poe, traduit par Charles Baudelaire, 494 pages

    "Un cheval peut-il venger la mort de son maître ? Jusqu'où ira la troublante ressemblance d'une fille avec sa mère décédée ? Qui a commis les meurtres de la rue Morgue ? L'univers dans lequel nous plongent les nouvelles de ce recueil grouille d'horreurs et de mystères. Pour y faire face et conjurer son angoisse, l'auteur s'arme de rire et de raison : en appliquant l'analyse logique à la littérature d'imagination, Poe a inventé le récit policier. Dans cet écrivain de la peur, qui décontenança les romanciers de son temps mais ravit les poètes, Baudelaire a reconnu un frère. Il a sélectionné ses contes préférés pour offrir au public français les Histoires extraordinaires (1856). Sa traduction leur confère une beauté supplémentaire, ciselant avec art les cris de souffrance poignants d'un homme perdu dans un monde hostile."

    N'ayant jamais lu de Allan Poe (ou alors je ne m'en souviens pas ?) j'ai décidé de remédier à ce manquement avec les "Histoires extraordinaires", titre qui m'inspire bien.
    Livre traduit par Charles Baudelaire. (c'était pourtant un signe, lol)
    Je sais pourquoi, si j'en avais déjà lu, je ne m'en souviens pas : bien trop compliqué pour moi. Ou alors c'était pas le moment ? c'est possible, en tout cas j'ai ramé pour aller au bout des Histoires :

    Préface : Edgar Poe, sa vie et ses œuvres (attention spoiler !)
    Double assassinat dans la rue Morgue
    La Lettre volée
    Le Scarabée d’or
    Le Canard au ballon
    Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall
    Manuscrit trouvé dans une bouteille
    Une descente dans le Maelstrom
    La Vérité sur le cas de M. Valdemar
    Révélation magnétique
    Les Souvenirs de M. Auguste Bedloe
    Morella
    Ligeia
    Metzengerstein
    Edgar Allan Poe, sa vie et ses ouvrages (Étude de Charles Baudelaire)

    Dès la longue préface de 33 pages (!) sont-ce l'écriture ? le style ? les analyses en question ? Des phrases super longues, plein de mots inconnus : autant d'arrêts dans la lecture, déjà pas simple à elle seule. Certaines Histoires m'ont quand même plus (+) plu, mais à un moment donné, je décroche. Du coup, et bien que curieusement je trouve ça dommage, je ne vais pas garder grand souvenir -sauf la complexité- de ces Histoires, mon cerveau a dû les ranger quelque part... et je ne sais pas où :(    

    Histoires... trop extraordinaires ? 

     


    7 commentaires
  • (1927 - 2022)

     source↗

    Le secret de Noah (1999), un film que j'ai beaucoup aimé :

     source↗

     filmographie↗

     


    1 commentaire