• Publiquement... incompétents !

    Histoire, sûrement pas rare, mais qui illustre bien que l'emploi dans les administrations est une gestion... de merde, et que l'emploi "à vie" peut devenir un fardeau. Et comme ça touche quelqu'un que je connais, ça m'énerve encore plus ;-)

    Grande ville touristique dotée d'un centre nautique, et quelques 20 ans de collaboration efficace [des réparations bateaux et planches, aux reportages photos des activités/compèt., en passant par la mise en ligne de tout ça sur le site de la ville], jusqu'à ce que le centre nautique soit... sous-traité. Autrement dit : "tu finis l'année mais on sait pas encore où on va t'affecter".

    Exigeant et méticuleux (20 ans de bons et loyaux services) le milieu de la voile et tout ce qui s'y rapporte, sa passion pour la photo et sa connaissance du Net : c'est LES domaines de compétences croisées de mon pote. Donc tout logiquement il a été affecté... au balayage et à l'entretien des courts de tennis !! Bin oui : tous les jours + une 30aine de dimanche matin. (récupérés... autour du dimanche travaillé bien sûr, pas deux jours de suite !)

    Le public peut se vanter de "venir en aide" et de faire le maximum... pour les autres, parce que pour les siens... Je trouve ça dingue de ne pas utiliser MIEUX QUE ÇA des compétences disponibles !!!

    C'était mon coup de gueule du jour (contre le public c'est pas nouveau he)  parce que bon : l'emploi à vie ça peut devenir très chiant !! Surtout dirigé par des menteurs incompétents...

     

    « David BowiePollution + confusion = intérêts »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 12 Janvier 2016 à 17:37

    ah ça, aberrant encore et toujours ils marchent sur la tête, comment peut on être didiot et incompétent à ce point, sinon que par ce que tout simplement on pense en bureaucrate et en en voyant pas l'humain et ses valeurs mais juste des chiffres et des stats, bisous ma PIPIOU

      • Mercredi 13 Janvier 2016 à 09:09

        Coucou Popp', c'est sûr que des gestions comme ça, je trouve ça dingue. Ils l'ont laissé mariner pendant quasi un an avec des "on sait pas encore". Ça veut dire que pendant un an personne n'a anticipé sur sa ré-affectation ? Pas de bilan de compétences pour un cinquantenaire qui doit changer de boulot ?
        Il a demandé des rendez-vous, il les a eus, point. Sans suites.
        Ha si ! Un jour il a été convoqué au conseil général (bin oui ça rigole pas !) C'était pour lui dire qu'ils avaient reçu son dossier et qu'il aurait bientôt rendez-vous, au revoir monsieur !!   Modernisme administratif quand tu nous tiens...

    2
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 10:04

    salut

    la France est l'un des pays les plus lents en administration, et rien n'a évolué

    vraiment pour caser leurs employés ils sont forts les fonctionnaires après des mois et des mois de palabres et de transmission d'un dossier à untel puis unetelle puis monsieur machin, puis madame truc, enfin on voit le bout avec x ou y, a moins que ce ne soit z

     

    la maison des fous dans les 12 travaux d'Asterix he

    la video

     

     

    le changement c'est pour l'an 3000, je pense

      • Mercredi 13 Janvier 2016 à 10:49

          he

        mais j'ai un doute sur l'inversion des rôles (dans la vidéo) : aujourd'hui ça serait plutôt :

        "un nouvel imprimé ? on n'est pas au courant, on peut pas vous en dire plus."

        (c'est vach'ment + efficace. pour eux  ;-)

    3
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 14:32

    Bonjour,

    Il est difficile de comparer Public et Privé car les finalités et les règles du jeu sont différentes. Les humains sont de même facture (sens artistique) et s'adaptent plus ou moins à l'environnement.

    On est souvent perçu comme un pion sur un échiquier et tous les échiquiers n'ont pas la même règle du jeu. Certains préfèrent le jeu du secteur privé concurrentiel, d'autre le jeu du service public, et ton pote se consolera (peut être) de ne pas être sur l'échiquier du pôle emploi.

    Ceci dit, par épanouissement personnel, on s’investit parfois dans son poste de travail plus que l'employeur le demande ou en a besoin. Ce qui fait que le moral en prend un coup quand on réalise l'écart entre le perçu d'avant et le réel du moment.

     

     

      • Mercredi 13 Janvier 2016 à 17:12

        hi hi stormalo ;-)  je veux bien qu'on ne compare pas Public et Privé, mais le Public est payé avec les impôts.......... c'est pour ça que j'ai un regard sévère sur ces administrations qui continuent de gaspiller (doublons de postes par exemple, merci les nouvelles régions) et qui gèrent n'importe comment, à commencer par l'humain qui bosse dans leurs services ! 

        Bien sûr que des administrations sont nécessaires et utiles. Mais je suis désolée : l'emploi à vie (je le sais, j'ai testé) ne favorise QUE du confort de vie et pas du tout la satisfaction d'un travail bien fait, alors la motivation n'en parlons pas. Et je trouve ça professionnellement dommage. ou dommageable ? 

        Sans parler des statistiques qui s’emmêlent les chiffres de plus en plus souvent, à croire que les stats sont + importantes que ce qui se passe en vrai... T'as raison, on s'investit souvent "trop" et la perception du "travail" est trèèèès subjective ;-)

        Mais quand t'as un an pour positionner quelqu'un, que tu laisses passer le temps sans décider quoi que ce soit et que tu l'envoies balayer des courts de tennis : c'est plus une question de perception du travail, c'est juste du foutage de gueule ! (ha merde, j'ai loupé les vestiaires ;-)  

        Un placard mieux que Pôle Emploi ? ça dépend : y'a un ordi dans le le placard ?  he 

      • Mercredi 13 Janvier 2016 à 21:58

        vestiaire

        Avoir une expérience du public ce n'est pas avoir la connaissance du public. La relative sécurité de l'emploi supprime un stress possible, mais la satisfaction du travail bien fait n'a rien à voir avec ça, l'épanouissement personnel c'est même totalement autre chose.

        Professionnellement j'ai plus que testé. Avoir un pied dans le public et assez souvent l'autre dans le privé ça aide à relativiser. Quand à nos impôts une bonne part fait aussi le bonheur du secteur privé. Je me demande même si certaines entreprises privées ne préfèrent pas le client public au client privé.

        L'exemple que tu cites dans l'article a ravivé une période dans mes souvenirs. Je comprend très bien coté gestion ce qui peut conduire à cette situation, le système étant ce qu'il est, mais celui qui à décidé ce poste de travail ne connait peut être même pas la personne. Dans le secteur privé il serait peut être déjà un client pôle emploi depuis un an.

        Le changement d'image, le doute de sois même, c'est un moment difficile à vivre.

        vestiaire   

      • Jeudi 14 Janvier 2016 à 09:22

        merci pour les cintres ;-)  t'as raison, mon expérience dans le public n'est probablement pas assez longue, mais ajoutée au nombre d'amis (qui y sont toujours et en parlent), ça me permet d'avoir un avis, et c'est pour ça que j'aime la discussion. (même si je m'emporte : une discussion trop neutre c'est pas drôle ;-)

        A vouloir être trop conciliant sur tout, on finit par bloquer ce qui peut avancer. La satisfaction du travail bien fait n'a rien à voir avec le travail ? va dire ça à un de mes neveux tu vas être bien reçu he alors "se sentir bien dans son boulot" n'a rien à voir non plus ? bon bin on va revenir au travail à la chaîne alors clown  Quant aux entreprises qui préfèrent bosser avec le public, il a fallu légiférer pour que l'état respecte ses délais de paiement envers les entreprises... y'en a que ça arrange sûrement mais je doute de la majorité. 

        Tu sais, dans le privé aussi les décideurs ne connaissent pas tous leurs salariés ! Et ceux qui décident... n'ont parfois aucune idée de ce qu'implique (concrètement) leur décision... (normal : ils sont décideurs ;-)  Disons que dans le privé y'a pas beaucoup de marge d'erreurs possibles, quitte à ce que les salariés trinquent... Dans le public une mauvaise gestion, un mauvais calcul, des décisions hasardeuses : ça fait 40 ans que ça dure he

        Vaste débat j'en conviens stormalo, et je n'ai pas la prétention d'avoir la solution. Je te cite "Le changement d'image, le doute de sois même, c'est un moment difficile à vivre." : si tu savais combien et pourquoi je suis d'accord avec toi... Mais mon article n'était pas philosophique stormalo : c'est "un" exemple de situation que je trouve publiquement débile  ;-)

      • Jeudi 14 Janvier 2016 à 14:57

        Bonjour

        La satisfaction du travail bien fait n'a rien à voir avec le travail ? va dire ça à un de mes neveux tu vas être bien reçu

        he Pourquoi j'irais dire ça à un de tes neveux ? Je ne l'ai jamais dit, ni écrit, ni pensé. T'as lu ça ou ? Peut être que ton propos est destiné à un(e) autre? Pas compris ! 
        -
        alors "se sentir bien dans son boulot" n'a rien à voir [avec le travail bien fait] non plus ?
         heu... quelque chose doit m'échapper
        -
        bon bin on va revenir au travail à la chaîne alors. (?) ouch
        -
        ..... il a fallu légiférer pour que l'état respecte ses délais de paiement envers les entreprises....
        ......quant aux entreprises qui préfèrent bosser avec le public [...] y'en a que ça arrange sûrement ....

        Mon souvenir est plutôt celui là :
        - légiférer pour les délais de paiement, ce n'était pas que pour l'état, mais pour toutes les (grosses) entreprises donneuses d'ordre.
        - avec le client étatique, "le privé" est sûr d'être payé, et parfois la facturation semble tenir compte des délais de paiement (on va dire cela comme ça)
        ==============

        Mais mon article n'était pas philosophique
        Rassure toi, mes commentaires ne le sont pas plus

        -

        bonne fin de semaine

      • Jeudi 14 Janvier 2016 à 16:34

        lol ! pourtant il est sympa mon neveu !  il me semblait qu'on parlait du travail, non ? mais j'ai peut-être dévié le sujet en comprenant de travers ? ou alors on parle tout simplement pas de la même chose : c'est possible aussi ! he

        ah mais si ça se trouve c'est dur de s'entendre... parce que y'a pas le son !! allo ? aaaallooo ? ah bin nan : ça répond pas ! bon bin je vais... déjeuner !

        @ bientôt online, ça fait aucun doute  smile

      • Jeudi 14 Janvier 2016 à 18:38

         

        Online Résumé, étape par étape ! 

        Le commentaire :
        S 3 > La relative sécurité de l'emploi supprime un stress possible, mais la satisfaction du travail bien fait n'a rien à voir avec ça ............

        Les réponses en cascade :
        P 3.a > Mais je suis désolée : l'emploi à vie (je le sais, j'ai testé) ne favorise QUE du confort de vie et pas du tout la satisfaction d'un travail bien fait, ...........

        S 3.b > La relative sécurité de l'emploi supprime un stress possible, mais la satisfaction du travail bien fait n'a rien à voir avec ça, ...................

        P 3.c > La satisfaction du travail bien fait n'a rien à voir avec le travail ? va dire ça à un de mes neveux tu vas être bien reçu ................

        S 3.d > Pourquoi j'irais dire ça à un de tes neveux ? Je ne l'ai jamais dit, ni écrit, ni pensé............

        P 3.e > lol ! pourtant il est sympa mon neveu !  il me semblait qu'on parlait du travail, non ?

         

        ★ Ça me rappelle le jeu du téléphone à plusieurs, de bouches à oreilles !

      • Vendredi 15 Janvier 2016 à 11:45

        bin oui : sans le son ça donne ça  he

    4
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 15:48

    Le pauvre, bon courage à lui... L'administration publique  montre encore là toute sa logique... Mais comme Stormalo , je me demande aussi si c'est pas un bien pour un mal, parce que dans le privé ce n'est guère mieux avec la galère de pôle emploi (encore une administration publique qui démontre dans les grandes largeurs son incompétence : vécu en direct: ils ont demandé à mon mari de refaire tout son dossier parce qu'il vient de finir son contrat d'un an chez son employeur, alors qu'il a actualisé tous les mois sa situation à pôle emploi et qu'il y est toujours inscrit  depuis maintenant 3 ans et qu'ils sont parfaitement au courant de la dite situation... Perte de temps, perte d'argent , perte d'efficacité...)

    Mais peut-être aurait-il pu retrouvé un emploi similaire qu'était le sien. C'est certain, là il y a la "sécurité de l'emploi" , mais c'est un peu (beaucoup) se  foutre de la gueule des gens... 

      • Mercredi 13 Janvier 2016 à 17:25

        t'as raison mido (attention humour) c'est un bien pour un mal : en plus des insomnies des angoisses, donc des anti-dépresseurs... Je ne vais pas rentrer + que ça dans le côté "gestion perso du bordel" parce que justement c'est perso.

        Hé bin voilà : c'est ça : la gestion de renseignements/données/paperasses qui se répète encore et encore : tout est déjà en informatique mais faut tout le temps tout recommencer : c'est incroyable !

        et carrément + 1  pour ton résumé : perte de temps, perte d'argent, perte d'efficacité. (merci mido, ça devrait éclairer stormalo he)

      • Mercredi 13 Janvier 2016 à 20:02

        plus tu perds de temps a faire les papiers, les documents etc

        plus c'est du temps

        et de l'argent de gagner pour eux, malins les gens

      • Mercredi 13 Janvier 2016 à 22:04

        "les gens" du pôle, c'est probablement pas eux qui décident. C'est ceux qui on fait les procédures qui sont responsables de ce fait. Peut être qu'entre la fin de contrat et le début de la période qui va suivre la personne est hors statistique ?  ^^

      • Jeudi 14 Janvier 2016 à 09:38

        @stérix : j'suis pas sûre que ça soit un jackpot financier pour eux mais ça justifie leurs nombres  ;-) 

        @ stormalo : aaaaah les procédures : tu me fais plaisir ! lol
        perso j'irai davantage à la source : c'est ceux qui demandent des procédures... et qui ne les vérifient même pas : normal que les auteurs de procédures se fassent plaisir : moins c'est compréhensible plus on aura besoin d'eux ! 

      • Jeudi 14 Janvier 2016 à 21:03

         

         

        Ça doit être des amateurs. Parce que pour être pro, c'est dur

         

      • Vendredi 15 Janvier 2016 à 11:47

        c'est qui "ça" ?

        éééééééééxcellent jeu de mots !!  cool

    5
    Vendredi 15 Janvier 2016 à 08:13

    Bonjour petit Pipiou !

      • Vendredi 15 Janvier 2016 à 11:48

        cot cot cot cot cot codèèèèèc  (1)

        (1) Bonjour Nadine !

    6
    Samedi 16 Janvier 2016 à 10:29

    Bonjour,

    une petite image d'humour que j'ai postée sur mon second blog

     

    Elysee

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :