• Retour dans le Jardin

    Le Jardin en miniatures  (clic pour voir les photos en nouvelle fenêtre)

    Bon, pas grand chose à dire, ça re-pousse tout seul ! Celles des photos sont toutes au nord, elles s'étoffent d'année en année, alors que... je ne prodigue aucun soin ni arrosage, merci Dame Nature !

    Évidemment, la tondeuse évite soigneusement celles qui poussent en bordure d'allée ;) Je ne coupe pas non plus les fleurs pour faire des bouquets, préférant les voir "jolies comme ça".

     Au printemps : c'est joli et je regarde, c'est tout !

     Fin de floraison : ça se gâte : je ne sais jamais "quand" tout couper... Donc je commence par couper les fleurs en laissant les feuilles. Beaucoup plus tard, quand les feuilles sont molles et moches, je les rabats à 10 ou 15 cm du sol. Et quand ce petit reste ne disparait pas de lui-même, et qu'il devient très moche, je tire dessus, ça vient tout seul (la feuille, le bulbe reste en terre).

    ATTENTION au bouquet pour la maison : l'eau du vase sera "empoisonnée" par le jus de la tige de la jonquille coupée : les autres fleurs n'aimeront pas !!

     


    votre commentaire
  • Lys

    Retour dans le Jardin

    Le Jardin en miniatures  (clic pour voir les photos en nouvelle fenêtre)

    Reçues en cadeau 3 tiges ornées de très jolies fleurs oranges dans un petit pot... Après la floraison, je replante dans le jardin : j'ai bien rabattu la plante et l'ai mise au nord dans une plate-bande devant la maison, donc soleil levant et plutôt abrité des vents.

    Et bien l'année qui a suivi j'ai vu ressortir des pousses, bien multipliées ! Et depuis il ressort tous les ans, avec des fleurs toujours aussi jolies, c'est magnifique !

    Lys Au printemps : je vérifie autour des pousses que rien ne gêne (genre mauvaises herbes !) pour qu'il s'étoffe au maximum.

    Lys Floraison : mai-juin. Rien de spécial sinon de jolies photos ! Il y a une seule année où je l'ai arrosé, les tiges étaient molles et tombaient un peu. Sinon j'arrose pas (avantage du nord à l'ombre !).

    Lys Après la floraison : je ne fais rien, je le laisse en place. Je ne rabats QUE quand les tiges sont moches, c'est à dire pas mal de temps après (par exemple en juillet : plus de fleur mais la plante tient bien debout : je la laisse).

    Précisions pour les bouquets dans la maison ou pour offrir :
    1/ la fleur sent très fort (odeur sucrée) attention à qui vous l'offrez, aux nez sensibles s'abstenir !
    2/ pour éviter les tâches avec le pistil (?) poudreux : avec un sopalin, là où c'est poudré, partez de la base et remontez pour tout enlever.

     


    votre commentaire
  •  Retour dans le Jardin

    Nos Arbres et Arbustes (clic pour voir les 2 photos en nouvelle fenêtre)

    Il était déjà là quand on est arrivé mais il a grandi ! Aujourd'hui il mesure environ 1m80, c'est un arbuste bien compact, joli surtout quand il est fleuri.

    Avantage : il est vert toute l'année, c'est cool !! (parfois quelques feuilles marron)
    Inconvénient : ses feuilles ont un pourtour piquant, comme le houx. Je le taille surtout pour le nettoyer, et encore, pas tous les ans.

      Pas de soin spécifique ! Je ne l'ai jamais arrosé, il est au nord, abrité des vents d'ouest par une haute haie et un mimosa qui le couve de sa hauteur. Il ne bénéficie que du soleil levant à l'est.

    Il a trop souffert d'une lutte acharnée contre le mimosa : c'est le mimosa qui a gagné !
    A pu de mahonia.

     


    votre commentaire
  • Retour dans le Jardin

    Nos Arbres et Arbustes (clic pour voir les photos en nouvelle fenêtre)

    Je dois avouer que nous sommes stupéfaits de cet arbre ! Il doit avoir un sol et une position idéale parce qu'il pousse et pousse et continue de pousser : parfois 2 tailles dans l'année pour le canaliser !

    Il est au nord, à l'abri des vents d'ouest par une haute haie de thuyas, et sa "tête" dépasse de la haie : pour avoir plus de soleil probablement. Le "milieu" est assez vide, mais des troncs de 30cm de diamètre et... des rejets qui remontent du sol... à ne plus savoir quoi en faire ! Dernièrement largement taillé, (mastic sur les grosses coupes), les rejets ont déjà doublé de hauteur, prenant toute la place libre !

    Et même qu'en 2009 on lui a fait une cépée : tout coupé, y'avait plus rien. Mais il est reparti de plus belle dès l'année suivante !

     Floraison hivernale vers janvier/février : ça devient une boule jaune qui réchauffe pendant les frimas ! Mais l'arbre fleurit... seulement s'il a eu assez froid ! Quand hiver doux, la floraison peine à s'étoffer, parfois même les fleurs ne s'ouvrent pas complètement. Alors bon, si vous ajoutez la pluie, la jolie boule jaune ne l'est pas toute entière, dommage.

     La taille : on la fait en général au printemps, et aussi/ou en septembre. On coupe tout ce qui gêne le passage (!) et on essaie d'éclaircir un peu pour que les petites branches prennent des forces. Il faudrait aussi qu'on... lui coupe la tête ! Ça permettrait à la base de mieux "repartir" et d'éviter un intérieur tout clairsemé... à suivre !

     Le reste du temps : on le regarde et on s'en étonne régulièrement ! et quand il est jaune, quel parfum !

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique