•  Retour dans le Jardin

    Nos Arbres et Arbustes  (clic pour voir les photos en nouvelle fenêtre)

    Évidemment, en hiver, on pourrait penser à un arbuste mort tellement il est sec ! L'année où on est arrivé : des feuilles, c'est tout, je me demandais un peu ce que c'était... ma solution préférée : la taille : je l'ai rabattu... de sa moitié ! Et bin l'année d'après : moult fleurs magnifiques, youpi !
    Quand je dis qu'il ne faut pas avoir peur de tailler, c'est pas pour rien !

    Et en plus, un petit bouquet de jonquilles a élu domicile en son centre, c'est plutôt joli ! Il est au nord mais reçoit du soleil une bonne partie de la journée (c'est un nord ensoleillé ;) et plutôt abrité des vents.

     Tous les ans (mais parfois je loupe une année !) : je taille, au printemps : j'enlève tous les bois morts et j'aère au milieu.

     Pendant la floraison, j'enlève les fleurs fanées : c'est plus joli et c'est mieux pour une belle floraison. Les fleurs sont un peu "collantes" au toucher, comme les surfinias.

    Eûh... C'est tout ! Je ne m'occupe pas du tout des arrosages. et les jonquilles au printemps sont bien contentes !

     


    votre commentaire
  •  Retour dans le Jardin

    Le Jardin en miniatures  (clic pour voir les photos en nouvelle fenêtre)

     Que des cadeaux reçus ! Et c'est une bonne idée : ça se replante très bien !

    Ils sont côté nord, dans une plate-bande qui longe la maison : finalement peu de soleil, terrain pas super sec en général : ils grossissent d'année en année, seules les couleurs varient un peu au fil du temps.

    Hortensia Arrosages ? Quand les feuilles, moins brillantes, penchent mollement vers le bas ! (c'est pour dire !) : là j'arrose à raison de 3 arrosoirs chacun et sont bien contents !

    Hortensia A l'automne, je ne fais qu'un léger "nettoyage" : j'enlève ce qui est pourri (des pluies) mais je ne coupe pas les fleurs fanées (elles protègent le reste de la plante en cas de gel).

    Hortensia Au printemps : nettoyage complet : je le rabats de deux tiers : ça permet de bien enlever à l'intérieur tout ce qui est mort (aération de la plante) et d'orienter sa pousse en fonction des bourgeons.

     


    votre commentaire
  • Retour dans le Jardin

    Le Jardin en miniatures  (clic pour voir les photos en nouvelle fenêtre)

    Ils sont côté nord, ont du soleil le matin seulement (lever de soleil) et sont protégés des vents d'ouest par une haute haie. Un joli spectacle... quand ça fleurit, parce que curieusement, certains fleurissent d'une année sur l'autre, et pas tous, ni systématiquement : cette année je n'ai eu que du bleu, pas de blanc !

    Les rhizomes sont à peine enterrés (dômes visibles) dans une terre sableuse, pour ne pas dire "du sable avec un peu de terre" ! Je ne les ai jamais arrosés, ils se débrouillent seuls.

    Iris Au printemps : nettoyage complet du massif : j'enlève tout ce qui est mort, j'aère au maximum.

    Iris De temps en temps l'été, un suivi estival : les mauvaises herbes, j'enlève ou je coupe tout ce qui a séché, qui prend de la place, etc. : c'est mieux pour ce qui reste !

    Iris A l'automne, idem, mais je laisse volontairement par terre : tout ce qui est au sol empêchera les gelées.

     


    votre commentaire
  • Retour dans le Jardin

    article à faire, d'autant que dans la jardinière aujourd'hui il y a autre chose

    photos d'avant en nouvelle fenêtre

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique