•   Fiesta Bugs 

    [ Publication programmée pour EklaBugs : Sujet 58 de mai 2020↗ ]

    ∞*:;;;;;;:*∞*:;;;;;;:*∞*:;;;;;:*∞*:;;;;;:*∞*:;;;;;:*∞ 

     

    Sonnez hautbois résonnez musette et oyez oyez les Bugs chanter :

    Eklabugs fête ses 5 années et ses presque soixante sujets, Olé ! 

    Un projet participatif que j'ai bien aimé, tant l'organisation que l'invitation à partager, pourtant j'ai eu beaucoup de mal à y participer, parce que... tu sauras pas pourquoi parce qu'à un anniversaire on dit pas ce qu'on n'aime pas !

    À la rigueur si on n'aime pas le gâteau on le mange pas, mais je me vois pas dire "j'ai pas aimé le nom EklaBugs (ça fait "recensement des bugs chez EB") et j'ai pas aimé l'ambiance dans laquelle j'ai pas réussi à rentrer, entre boutades/humour/réponses que je pigeais pas toujours : "un tout" dans lequel je ne me sentais pas à l'aise. (je dis bien "je"). Et autant je trouvais l'idée sympa, autant j'arrivais pas à y trouver une place."
    Bin nan, je peux dire ça.  Ha je l'ai dit ? Bon bin c'est dit  he

    J'ai suivi de + ou - loin les changements au fil du temps, j'aime toujours pas trop l'identification "réseaux sociaux" mais bon, faut vivre avec son temps ma pôv'dame !

    Depuis peu je participe, un petit peu. Parfois inspirée par le sujet, parfois pas du tout inspirée... mais le fait de pas être inspirée peut aussi fort bien m'inspirer ! (si si : par exemple↗)

    À échéance, on prend le temps de se lire les uns les autres et c'est marrant de voir la variété des inspirations ! Le tout en fait un petit "exercice" tant d'écriture que de lecture, qui prend plus ou moins de temps. (en général ça prend + de temps pour les articles d'Eyael_  clown)

    Mais peu importe ce que je pense : EklaBugs perdure et je dis bravo :)

    Merci pour l'invitation à cette FiestaBugs, et au plaisir des ans  :

     

    ∞*:;;;;;;:*∞*:;;;;;;:*∞*:;;;;;:*∞*:;;;;;:*∞*:;;;;;:*∞ 

     

    Les participants ont publié : 

    Nyeh : EklaBugs #58 - Un p'tit beurre et c'est tout

    Eyael_ : Projet Eklabugs : Des sorcières et des fées

     

     

     


    12 commentaires
  • [ Publication programmée pour EklaBugsSujet de mars 2020↗ ]

      l'imagination
    (*´_ゝ`)ノ———————————-
     

     

    le 27 mars encore rien rédigé pour le 29 !

    mais un neurone s'est réveillé... roulement de tambour...

    Et voilà :

     

    bin quoi ? c'est l'image i nation,  nan ?  

     

    (*´_ゝ`)ノ———————————- 

    Les participants ont publié : 

    Eyael_ : Projet Eklabugs : Est-ce juste mon imagination ?

    Nyeh : EklaBugs #56 - Imagination

    Gaellah : Imagination

     

     

     


    10 commentaires
  • [ Publication programmée pour EklaBugs - Sujet de février 2020↗ ]

      la lune
    ●~●~
    ●~●~●~●~●~●

    La lune, la lune... ça m'inspire, mais je sais pas quoi, ou plutôt j'ai pas l'ombre d'un quartier d'évidence narrative... Parce que la lune, si l'homme y a déjà posé un pied, histoire d'un p'tit pas, à part ça pour l'instant... elle reste "la lune", que personne n'a encore réussi à décrocher wink2  Et c'est tant mieux parce qui si y'avait plus de lune... nul doute que la voute céleste perdrait un peu de son éclat nocturne ! (je dis "un peu" parce que les étoiles et la lune : rien à voir, surtout quand y'a du soleil  he)  

    Source d'inspiration aussi poétique que diabolique, ses variations permettent toutes les croyances possibles : de la pleine lune à la lune rousse, en passant par la nouvelle lune et ses quartiers alentours, autant d'instantanés prédicateurs, plus ou moins vérifiés au fil du temps, qui dépend évidemment des saisons, voire des régions...

    Qu'importent les observations nocturnes, la lune reste fascinante, d'autant qu'on peut aussi la voir en plein jour : on aime bien la regarder, elle et ses différents visages : même si on voit plus souvent ses profils de quartiers, elle parait toujours souriante. T'as déjà vu la lune qui fait la gueule ? 

    C'est une vrai influenceuse (autrement plus crédible que les influenceuses d'aujourd'hui.......)  sur la nature végétale, animale, y compris sur nous-mêmes qui en dormons plus ou moins bien, sur les océans et leurs marées : on dirait que la lune s'amuse. Faut dire que, non seulement elle tourne autour de la terre mais en plus elle tourne sur elle-même > largement de quoi... être dans la lune smile

    J'me suis baladée autour de la lune sur le Net par curiosité d'images et de lectures mais quand je suis tombée là-dessus (clic sur l'image) d'un seul coup ça fait moins rêver beurk


    Une évidence tout de même : un extrait, clin d’œil à A. :

    La lune est une indiscrète
    Regardez comme elle est faite !
    Pas un cheveu sur la tête !

    Par les fentes des cloisons,
    Elle voit dans les maisons
    Et nous cherche des raisons.

    [...]
                 source↗

     ●~●~●~●~●~●~●~●

    Les participants ont publié : 

    Eyael_ : Le côté sombre de la Lune

    Nyeh : EklaBugs #55 - J'ai demandé à la Lune

    louna.déelle : La lune - Eklabugs #55

    Gaellah : Take Me To The Moon

    Mimicat : Eklabugs #55 : On ne demande pas la lune

     

     


    10 commentaires
  • Publication programmée pour EklaBugs
    Thème de janvier : l'ego 

    *▶▪◀,*♡,*▶▪◀,*♡,*▶▪◀,*♡,*▶▪◀,*♡,*▶▪◀,*♡,*▶▪◀,*

     

    Quand j'étais petite je jouais pas au Lego parce que ça existait pas. Enfin si, la petite  brique à picots (clic) existait puisque créée en 1958 au Danemark, mais le temps que ça arrive chez le petit pois...

    Haaaaa, l'ego avec un L apostrophe he Bon, c'est un peu pareil parce que finalement l'ego c'est comme le Lego, c'est parfois un peu prise de tête :

     source img↗

     

    Si je commence par le début, "ego" en latin ça veut dire "je" ou "moi" puisque "cogito ergo sum" ("je pense donc je suis"). Sauf que le "je" n'apparait pas dans la locution latine, ça commence bien...

    Mais l'ego, n'est-il point le jeu du moi qui, finalement, nous caractérise et nous fait vivre au milieu d'une foule... d'égos différents ?

    Après, selon la dimension dudit ego (rapport à la taille des chevilles ou au poids du melon) on peut être (ou paraître : zat iz ze kouech'tieun)  soit très agréable, soit très, mais alors très, pénible...
    > ça dépend donc, aussi, de l'ego d'en face : ça prouve bien que tout ça s'im-brique he

    De l'absent au plus insupportable, l'ego joue sur nous-même, tout en impactant notre relation à autrui : parce que si l'ego se construit... il peut aussi tout démolir : ça dépend du miroir...

     

     *▶▪◀,*♡,*▶▪◀,*♡,*▶▪◀,*♡,*▶▪◀,*♡,*▶▪◀,*♡,*▶▪◀,*

     

    Publications des participants : 

    Eyael_ : Le Je de l'ego 

    louna.déelle : The Crown 4

    Nyeh : Et ... GO !

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique