• Microsoft (r)évolution

    "La meilleure défense c'est l'attaque"... Quand on parle informatique ça semble paradoxalement logique, en tout cas pour Microsoft qui abandonne définitivement le bon vieux "XP" le 8 avril (voir par là).

    L'informatique a changé et a suivi les évolutions (à mon avis) des téléphones et de leurs écrans tactiles. Les smartphones ont imposé leurs fonctionnalités et leur efficacité, l'arrivée des tablettes a tout chamboulé, rendant Internet (et donc l'informatique) plus facile, plus rapide, plus efficace, pour des internautes... en perpétuelle recherche d'accélération !

    Microsoft a sorti un Windows 8 mais son évolution est restée un peu en travers... des doigts des internautes : que de changements ! On ne retrouve "rien" de ce qu'on connaissait par cœur. Sauf que XP devant disparaitre, j'ai décidé de mettre les mains dans le cambouis ! Et bien m'en a pris, pour deux raisons :

    - la 1ère c'est que j'avais un XP sous le coude : j'ai pu aller y fouiller dès que j'avais besoin. (autrement dit souvent au début parce que l'intuitif tactile n'est pas du tout l'intuitif pas tactile ;-)

    - la 2nde c'est que j'ai eu tout le temps de me rendre compte du méga potentiel de Windows 8 et de ce qu'il permettait, sans qu'on ait à se souvenir des chemins à prendre...

    Microsoft a attaqué dur sa transition pour être "à la page" : du tout en ligne, des raccourcis, des façons de faire : tout a changé mais à mon avis (je l'utilise tous les jours) pour du mieux. Vous savez pourquoi ? parce qu'il n'y a, finalement, que la page d'accueil qui change tout : hyper déroutante et pourtant si confortable, pour peu qu'on ait pris le temps de faire connaissance.

    C'est sûr que c'est pas "si" simple non plus, j'en fait pas l'apologie sans condition. Je dis juste que j'ai pris le parti d'attaquer Windows 8 et qu'il ne s'est pas défendu : victoire pour moi parce que je l'ai adopté et victoire pour lui parce qu'il m'a convaincue.

    XP est mort, vive XP ! Hormis pour les entreprises probablement. Sa fin va générer des perturbations parce qu'évidemment on ne s'y sera pas préparé... alors qu'on le sait depuis pas mal de temps. Le plus embêtant dans cette révolution, c'est qu'on n'a pas le choix ! Mais je pense que c'est pour une vraie évolution.

     

    « C'est le printemps qu'on aimeOn fait quoi maintenant ? »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :