• Lu : Ensemble, c'est tout

    (clic)
       

    Anna Gavalda, J'ai Lu, 574 pages

    "Et puis, qu'est-ce que ça veut dire, différents ? C'est de la foutaise, ton histoire de torchons et de serviettes...
    Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie, pas leurs différences..."
    Camille dessine. Dessinait plutôt, maintenant elle fait des ménages, la nuit. Philibert, aristo pur jus, héberge Franck, cuisinier de son état, dont l'existence tourne autour des filles, de la moto et de Paulette, sa grand-mère. Paulette vit seule, tombe beaucoup et cache ses bleus, paniquée à l'idée de mourir loin de son jardin.
    Ces quatre là n'auraient jamais dû se rencontrer. Et pourtant, le destin va se charger de les bousculer un peu. Leur histoire, c'est la théorie des dominos, mais à l'envers. Au lieu de se faire tomber, ils s'aident à se relever."

     

    Fouyouyouille ! Il m a été dit "c'est un peu dur au début mais ça s'arrange" ha oui, je confirme ! Le début est bien noir et bien pesant de situations dont on n'a pas envie :(   Mais au fil des pages on devine que ça va changer, et que du coup, ça va tout changer ! Bien qu'ils paraissent un peu exagérés au début (l'impression que le trait est forcé), les personnages sont super attachants, perso j'ai facilement intégré leurs mondes respectifs, leurs nécessités, la réalité de leurs quotidiens, comme si j'avais déjà croisé chacun quelque part.
    Donc des rencontres aussi inattendues que touchantes, forcément mémorables,

    d'un chemin pas simple mais simplement possible, ensemble :   

     

    « Matière qui s'auto-détruit... Temps de parole ? »

  • Commentaires

    1
    rubinette
    Mardi 12 Février à 21:27

    Sympa, le clin d'oeil.... !

    Oui, la remontée de la pente de chacun est touchante ...

    Je me balade sur Pipiou, ça me donne vraiment envie de venir plus souvent !

    Si si !!!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :