• Lu : Dieu est un pote à moi

    Cyril Massarotto, 214 pges

    "L'un a une barbe de quelques jours, l'autre de millions d'années.
    L'un vit sur terre, l'autre dans les nuages.
    L'un est vendeur dans un sex-shop, l'autre a un métier qui réclame le don d'ubiquité.
    L'un n'a pas beaucoup d'amis, l'autre aimerait parfois se faire oublier d'eux...
    Vous ne voyez toujours pas de qui il s'agit ?
    Et si Dieu avait décidé de faire de vous son meilleur ami ?"

    J'ai lu ce bouquin uniquement parce que le titre me plaisait bien ! J'ai pas été déçue : sympa tant dans l'histoire que dans la narration, facile à lire : une histoire à laquelle on se plairait... à croire ? Un style agréable parce que concret, des personnages attachants, des questions simples aux réponses parfois dérangeantes, et Dieu qui fait des bonnes blagues !
    Drôle et rigolo, bien que terriblement... vrai, quelque part...

    Et le "je" qui raconte, ça pourrait être moi ? J'en dis pas plus sur un détail qui me turlupine ;-)

     

    « Nuit noire : un détail ?Le vert et le rose : ça le fait pas ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 23 Septembre 2012 à 14:14

    C'est vrai qu'il est super ce livre, je l'ai lu il y a un an moi. Je me demande pourquoi les profs nous font pas lire ce genre de bouquins.

    2
    Pipiou Profil de Pipiou
    Lundi 24 Septembre 2012 à 11:41

    Hello TITS,
    tu s'rais pas en train de me dire que je suis à la bourre des fois ?

    Pour répondre à la question que tu te poses : peut-être parce qu'ils seraient obligés d'étudier le texte ? lol
    A mon avis, sans accord "unanime", les interprétations professorales seraient trop subjectives et donc trop dangereuses : il ne s'agit pas d'inculquer n'importe quoi ;-)
    Par contre, pour la réflexion personnelle et les échanges d'idées, ça pourrait le faire : t'as plus qu'à écrire à l'Education Nationale !

    3
    Lundi 24 Septembre 2012 à 16:42

    Oui il faut déjà que je leur écrive déjà parce qu'il n'y a pas de fiche pour devenir Artifier dans les "kiosques ONISEP" et aussi pour... pour je ne sais plus quoi d'ailleurs.

    4
    Pipiou Profil de Pipiou
    Lundi 24 Septembre 2012 à 17:04

    c'est quoi un "Artifier" ?? un artificier... qui a explosé ? ou un artiste mais faut pas si fier ?

     

    5
    Lundi 24 Septembre 2012 à 17:10

    Ah mince la faute de frappe ! Un artificier je voulais dire. En plus Google Chrome l'avait souligné en rouge mais j'ai oublié de regarder pourquoi. Mais j'ai trouvé pourqui je devais aussi écrire à L'Education Nationale : les TP de physique-chimie manquent de piquant je trouve...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Pipiou Profil de Pipiou
    Lundi 24 Septembre 2012 à 17:21

    "pourqui" c'est en deux mots TITS ! à moins que ce soit "pourquoi" ? LOL

    ha ouais, les TP de physique-chimie... j'en ai retenu deux choses : electrolyse et hydroxyde, je trouvais ça rigolo comme prénoms ! Pipiou, dehors !

    7
    Lundi 24 Septembre 2012 à 17:26

    Electrolyse c'est rigolo ça permet de faire de l'hydrohgène (plus précisément du di hydrogène) qui est très explosif :P. Et hydroxide... j'ai failli jeter l'hydroxyde de sodium l'autre jour à la figure du professeur de SVT. C'était pas une bonné idée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :