• (clic)
       

    Michel Bussi, Editions des Falaises, 473 pages

    "Un meurtre… huit millions de témoins.
    Sixième jour de l’Armada. Un marin est retrouvé poignardé au beau milieu des quais de Rouen ! Quel tueur invisible a pu commettre ce crime impossible ? Quel étrange pacte semble lier des matelots du monde entier ? De quels trésors enfouis dans les méandres de la Seine sont-ils à la recherche ? Quel scandale dissimulent les autorités ?
    Commence alors une course effrénée contre la montre avant la parade de la Seine."


    En plein milieu de l'Armada1, (j'avais l'impression d'y être), une enquête pas facile à gérer... surtout quand ça se complique !  Un bouquin que j'ai lu avec plaisir, histoires de ces grands voiliers plus ou moins pourvoyeurs de pirateries, c'est sympa. Un labyrinthe rouennais assez prenant, mêlant faits et légendes : de quoi s'y perdre assez agréablement !

    Perso juste un truc un peu bateau... mais bon, c'est normal avec l'Armada ;)

          

    1 dans le bouquin "l'environnement géographique et historique est réel", si tu connais pas l'Armada  voir par là↗


    1 commentaire
  • (clic)
      

    Janet Evanovich, Pocket, 319 pages

    "Depuis qu'elle n'a plus de boulot, Stéphanie Plum est ouverte à toutes les propositions pour faire passer son compte en banque du rouge cramoisi au rose bonbon.
    Et ça tombe bien : son cousin Vinnie lui propose un job, et pas n'importe lequel... chasseuse de primes ! Sa première mission : retrouver un certain Joe Morelli, un ex-flic dont le nom lui dit vaguement quelque chose..."


    Apparemment une série de bouquins qui a bonne presse, envie d'un peu d'humour, j'ai donc commencé par le premier de la liste. Faudrait que je lise -mais c'est pas sûr- le deuxième pour savoir s'il est mieux que le premier !?
    L'histoire ? L'écriture ? Je sais pas, dès le début c'était pas ce que j'avais imaginé. Au fur et à mesure ça s'est amélioré mais ça m'a pas emportée, ni dans l'aventure, ni dans l'humour, ni dans la fin trop évidente. 

    Une prime... un peu maigre

          


    5 commentaires
  • (clic)
      

    Jussi Adler-Olsen, Albin Michel, 646 pages

    "Si William Stark n’avait pas été intrigué par un SMS envoyé du Cameroun, René Ericksen, son boss au Bureau d’Aide au Développement, n’aurait pas été obligé de se débarrasser de lui. Si Marco, un jeune voleur gitan n’avait pas trouvé refuge là où le cadavre putréfié de Stark végète depuis trois ans, son oncle, chef d’un réseau mafieux, n’aurait pas lancé ses hommes à ses trousses à travers tout Copenhague pour l’empêcher de révéler à la police l’existence de ce corps qu’il a enterré de ses propres mains...

    Pour stopper cet engrenage de la violence, l’inspecteur Carl Mørck et l’équipe du Département V doivent retrouver Marco. Et remonter la piste d’une affaire dont les ramifications politiques et financières pourraient bien faire vaciller l’intégrité politique du Danemark."


    et aussi en 4e de couverture "Grand prix policier des lectrices de Elle, Prix Polar des lecteurs du Livre de Poche, le danois Jussi Adler-Olsen est désormais une figure incontournable du thriller scandinave." 

    Alors... c'est plutôt bien, pas trop hémoglobineux, mais j'ai trouvé ça drôlement long, voire un peu répétitif (je dis pas en quoi pour rien dévoiler)  du coup j'avais hâte d'en finir ! Un bon polar, un chouia compliqué, mais un inspecteur attachant, des situations où s’emmêlent dangereusement les intérêts des uns et des autres, quitte à tromper tout le monde...

    Plus qu'un "effet papillon" un engrenage aux roulements grinçants...

          


    5 commentaires
  •       tristounette la coccinelle

                   

                                          (clic)

    ..... Gai-Luron, La coccinelle, Pilote, les Dingodssiers, la Rubrique-à-brac,
    Fluide Glacial, l'Echo des Savanes .....

    (Dingodossiers)

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique