• (clic)
      

    Michel Bussi, Editions des Falaises, 215 pages

    "L’aiguille creuse d’Etretat, les tours blanches de l’abbaye de Jumièges, le vieux phare de Tancarville, le tombeau de Rollon sous les ruines de Thibermesnil, la valleuse déserte de Parfonval, les îles englouties de la Seine, les marées d’équinoxe de la Barre-y-va…
    Autant de lieux mystérieux dont les énigmes sont percées par Arsène Lupin, dans de fascinantes chasses aux trésors, au cœur du triangle d’or, le fameux triangle cauchois, imaginé par Maurice Leblanc. Imaginé ? Est-ce si sûr ?
    Et si les aventures d’Arsène Lupin dissimulaient un code ? Un sens secret ? La clé d’un trésor normand, bien réel celui-là ?
    Le professeur Roland Bergton en est convaincu. Il dispose d’une journée pour percer l’énigme, avec pour seuls indices une pièce d’or trouvée sous les falaises, une nouvelle inachevée de Maurice Leblanc… et l’aide d’une jeune étudiante en histoire, aussi brillante que séduisante."


    Je ne me souvenais pas super bien du bouquin L'Aiguille creuse sauf que c'était une lecture de jeunesse que j'avais bien aimée. Mais à la lecture de ce Code Lupin je me dis qu'à l'époque j'ai sûrement rien compris  he  Cela dit... j'ai oscillé entre le réel et le romancé ne sachant jamais sur quel pied danser, du coup c'est comme si j'avais lu un guide touristique : des passages sympas et d'autres moins attractifs qui font qu'à la fin j'suis pas vraiment satisfaite. Par contre à mon avis c'est idéal pour qui s'intéresse à l'histoire, vraie et fausse, de la Normandie ;-)

    Un code dont je ne sais pas quoi penser finalement

          Lu : Code Lupin


    5 commentaires
  • Lu : Et soudain tout change
    (clic)
      

    Gilles Legardinier, Pocket, 397 pages

    "Pour sa dernière année de lycée, Camille a enfin la chance d'avoir ses meilleurs amis dans sa classe. Avec sa complice de toujours, Léa, avec Axel, Léo, Marie et leur joyeuse bande, la jeune fille découvre ce qui fait la vie.
    A quelques mois du bac, tous se demandent encore quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent qu'avant l'été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie... Du meilleur au pire, avec l'énergie délirante et l'intensité de leur âge, entre espoirs démesurés, convictions et doutes, ils vont expérimenter, partager et se battre. Il faut souvent traverser le pire pour vivre le meilleur..."


    Sympa à lire, les aventures mouvementées d'un p'tit groupe en fin de scolarité, les idées qui se bousculent, ça rappelle les années lycée (perso un peu seulement, o tempora o mores ;-)  Quelques longueurs mais une jolie histoire, et bizarrement j'ai plus eu le sentiment de lire un récit plus qu'un roman. Peut-être parce que le livre est narrateur d'un tournant de vie et que y'a des tournants qu'on n'a pas envie de prendre ?

    et oui : et soudain tout change...

          Lu : Et soudain tout change


    2 commentaires

  • (clic)
      

    Serge Marquis, Ed° de La Martinière, 159 pages

    "Il s'appelle Pensouillard. C'est un tout petit hamster. Il court dans une roulette, à l'intérieur de notre tête... Et certains jours il court plus vite que d'autres...
    Derrière le tapage incessant de Pensouillard le hamster se cache notre ego. Face aux petits bobos et aux gros tracas de la vie, cet agité du bocal nous fait souffrir, nous leurre, nous empêche d'être libres. Comment le remettre à sa place ?"


    J'avais vu une petite interview de l'auteur et surtout le titre du bouquin m'avait fait rire. Facile à lire parce que écrit en langage "courant" (comme le hamster) ça ouvre des pistes sur ce que notre ego... peut faire de nous !? Le tout dans des situations bien concrètes, et avec humour : forcément ça fait réfléchir, parce qu'on comprend tout ce qu'il dit et qu'il déclenche des sourires : on est loin des sciento-philosopho-moralisateurs, et rien que ça ça fait du bien !

    Mon hamster a apprécié  ;-)

         


    9 commentaires

  • (clic)
      

    FrankThilliez, Pocket, 342 pages

    "Imaginez…
    Vous roulez en pleine nuit avec votre meilleur ami, tous feux éteints.
    Devant vous, un champ d’éoliennes désert.
    Soudain le choc, d’une violence inouïe. Un corps gît près de votre véhicule. A ses côtés, un sac de sport. Dedans, deux millions d’euros, à portée de la main.
    Que feriez-vous ?
    Vigo et Sylvain, eux, ont choisi.
    "


    C'est du Thilliez : j'aurai essayé ! Bou diou : ça commence dès le prologue : ambiance comme j'aime pas, lourde de faits et de suspense pas sympas. Mais comme il est très court le prologue, j'ai continué, rapport à l'intrigue qui se met en place... Et puis j'ai abandonné 150 pages plus loin : bien trop glauque pour moi !

         


    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique