• Hollande : le cap est prêt, il attend

    Suite à l'intervention de Hollande sur tf1, je me cite (!) " le Président de la France et une feuiille de route enfin dévoilée ou le chef du gouvernement et un blabla qui sert à rien ?" je réponds : les deux mon capitaine !

    J'aurais dû y penser avant : interrogé par Claire Chazal, c'était forcément des grandes lignes journalistiques, sur lesquels il a re-re-affirmé sa position et son rôle, mais je trouve qu'il a l'air d'en avoir pris conscience : les boulettes gouvernementales c'est fini (c'est ça le problème d'embaucher des novices !) et va falloir accélérer un peu le mouvement... Il vise 2014 pour voir ce que ça donne... Si on ne connait toujours pas les directives (en discussions) il dit que s'il n'y a pas d'accord trouvé avant la fin de l'année, c'est lui qui décidera... Ca vous rappelle personne ?

    Y'a un truc qui m'a vraiment gênée, c'est qu'il a mis un point d'honneur à : ne pas dépenser un seul centime de plus dans les ministères qui n'étaient pas prioritaires, et que ça n'a jamais été fait et qu'il en est très fier. Mais... dépenser "la même somme" c'est pas ce que j'appelle faire des économies. Surtout quand on augmente les dépenses ailleurs. Alors ? On ne fait pas d'économies mais on augmente les impôts ??

    Bref, si sur la forme il était plus directif "je décide, le gouvernement suivra" (bis repetita : ça vous rappelle personne ?), sur le fond ça pèche un peu. C'est peut-être normal puisque l'interview était basique et que tout est en pourparlers un peu partout. Donc... on attend !

     

    « A gauche : toujours rien...Ministère culturel : sans Rayponce ? »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Septembre 2012 à 11:41

    Salut Pipiou.

    Roh, mais tu m'as l'air bien impatiente (et caustique, mais ça, c'est toujours. J'apprécie) pour quelqu'un qui a écrit voilà peu une sorte d'éloge de la patience ! Je n'ai pas vu l'émission, mais j'ai cru comprendre qu'il y aurait 10 mds d'économies. Ça a commencé par la revalorisation de l'allocation de rentrée scolaire, d'ailleurs. Alors, je n'ai rien contre, je n'y ai pas droit (et je n'en ai pas besoin, bienheureuse que je suis, et consciente de l'être), mais les chiffres donnés pour le coût de la rentrée me laissent perplexe : 356 euros pour un enfant en primaire. J'en ai eu pour 27 euros 90, mais il faut dire que j'habille mon enfant martyre lors des soldes et avec les fringues de sa grande cousine, et que comme toi, elle n'a pas droit à du matériel neuf si l'ancien est toujours valide... Après cette digression hors-sujet, revenons aux grandes lignes de ce programme. 10 mds d'économie, et 20 mds d'impôts supplémentaires. Voilà voilà. C'était attendu. Et d'après tes posts précédents, si j'ai bien tout compris, ce seront (au moins pour les très riches) des impôts sur les revenus du travail, pas sur ceux du capital. En somme, plus ça va changer, plus ça va être pareil. Je ne te refais pas le couplet sur les classes moyennes. Ou alors, les réformes fiscales en cours, c'est pour booster la démographie belge ? 
    Donc, si ça traîne, ça ne me dérange pas tant que ça, personnellement, même si la solidarité me semble importante. Mais sans être une foudre de guerre en économie, augmenter les impôts de ceux qui peuvent consommer encore un peu ne me semble pas forcément approprié. Ou bien c'est pour revaloriser les indemnités des trois millions de chômeurs ? Plutôt que de leur donner du boulot ? La politique, je commence à décrocher sérieusement, un peu comme le foot...
    @+

    2
    Pipiou Profil de Pipiou
    Mercredi 12 Septembre 2012 à 08:35

    Hi Thordruna,
    bien vu : disons que mon impatience d'efficacité politique est à l'égal de ma patience informatique ;-)
    Bin dis donc, ta "digression hors-sujet" est fort honorable ! C'est vrai qu'il y a de quoi décrocher des politiques : l'impression que c'est une autre planète où, dès qu'ils posent le pied dessus, les avancées sont impossibles : ça me fait penser à "un petit pas pour l'homme"... et l'humanité fait un bond en arrière... A vouloir sauvegarder des habitudes alors que les temps ont changé, c'est comme si on avait une Ferrari... à une seule pédale : jolie et confortable mais à part ça...
    La gauche dit que les "petits" ne paieront pas : elle ment : ils vont évidemment payer parce qu'un petit impôt (csg...) sur des millions de personnes rapporte beaucoup plus qu'un gros impôts sur 3000 personnes... Tout ça sur fond de justice sociale ? eûh... va p'têt falloir créer une commission pour définir la "justice sociale" ;-)
    Déjà que les footeux ont perdu la fierté du ballon français (devenu inutile face au jackpot qui tombe tous les mois), je parie qu'ils vont maintenant shooter à l'extérieur ;-)
    @ + avec plaisir

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :