• Grève et paradoxe

    aujourd'hui c'est jour de grève à l'appel des syndicats (si si↗) pour lutter contre la réforme de la fonction publique.

    Je propose un p'tit jeu :

    dans

      "réformer la fonction publique"

    chercher l'intrus dans le paradoxe  he 


    PS : plusieurs réponses possibles clown

     

    « 1er mai, pour des jours douillets Lu : Famille parfaite »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Mai à 13:38

    Et si on réformait (ou plutôt, mettait à la casse !) ceux qui réforment à tort et à travers ?
    bonne journée
    Bernard

      • Jeudi 9 Mai à 17:20

        Bonjour Chantsongs,

        ha oui mais faut être plus clair que ça : on réforme ou on met à la casse ? nan parce que si l'objectif n'est pas le même, on risque pas d'avoir la bonne méthode clown 

        Bonne journée à toi :)

         

    2
    Vendredi 10 Mai à 12:30

    On ne peut lutter contre la fonction publique puisqu'elle n'est pas réformable  : puisque publique  .... deux affirmations qui impliquent une tension conflictuelles entre elles ... 

    lutter et réformer

    Bonne journée à toi 

    Maryline 

     

     

      • Samedi 11 Mai à 09:53

        Bonjour Uluru,

        si on coupait le courant ça réduirait les tensions clown

        on (moi y compris) dit que la fonction publique n'est pas réformable parce que tout ce qui est, ne serait-ce qu'envisagé, est balayé d'un simple revers d'offuscation : pour moi c'est  en contradiction totale avec la soi-disant volonté (bin voyons) de justice sociale...  

        Pour moi la justice n'a pas à être "sociale", donc déjà ça commence mal he

        Bon week-end

         

    3
    Samedi 11 Mai à 10:37

    lutter et réformer pour arriver à rien ... !!!!  je suis bien d'accord avec toi ... 

    Le justice n'a pas à être sociale, mais bon a notre époque, je me pose la question de savoir si il y a encore une justice   .... que l'on soit puissant ou misérable disait notre cher La Fontaine ! 

    Bon week end à toi et merci 

    bisouus 

    Maryline

      • Dimanche 12 Mai à 09:10

        pour moi le souci avec "la justice" c'est qu'elle n'a pas de vraies limites et que ses bases sont un peu floues, du coup les textes sont interprétables à l'envi...

        Déjà du temps de La Fontaine ? pourtant chez les animaux y'a pas d'avocats wink2

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :