• Ecriture genre...

    J'ai lu que l'écriture inclusive commençait à s'étendre par-ci par-là : ah bon ? je sais même pas ce que c'est l'écriture inclusive !  J'ai fouillé à droite et à gauche, j'ai lu, j'ai lu, et j'en suis pas revenue : c'est quand tout est inclus orthographiquement via [je cite]

    le "point milieu" qui consiste à donner d’un mot représentant un groupe de gens non plus sa seule version masculine (« amis ») mais une présentation qui cumule le masculin et le féminin (« ami.e.s »).
    Certains vont jusqu’à proposer un usage plus général de cette pratique en remplaçant « lecteurs » par « lecteur.rice.s ». (entre autres sources)

    hé bin... on  n'est pas sorti.e.s  des roseaux ! he

    Et tout ça plus ou moins au nom de l'égalité hommes-femmes ? pas seulement : les profs s'en mêlent ;) eûh... faudrait p'têt pas confondre le genre humain et le genre d'un mot ! J'vais te dire ce que je pense :

    à vouloir l'égalité parfaite on annihile sinon la personnalité, tout l'intérêt de la différence : à mon avis là-dessus le féminisme se plante complètement parce qu'il se trompe de combat. (même si "le féminisme" n'est pas la raison première) (quoi que)

    hashtag laisse-moi mon genre 

     

    « "à la p'tite cuillère" ! Lu : Le K »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Novembre à 15:50

    Bonjour Pipiou,

    Alors là, je suis absolument d'accord avec toi, (j'avais vu cela il y a déjà une quinzaine de jours mais je n'ai rien dit pour ne pas jouer les râleuses (pour rester polie).

    Merci à toi de l'avoir dit.

    Bonne fin de journée.

    Bises.

      • Jeudi 9 Novembre à 09:38

        Coucou Ploom,

        c'est pas que je sois râleuse mais quand ça me gonfle je le dis  he

        Bon, que "le masculin l'emporte sur le féminin" soit trompeur (lol) admettons. Quand on apprend ça à la petite école, je suis pas bien sûr qu'on ait l'esprit psycho-féminino-philosophique super développé... mais admettons.

        il suffit de tourner la règle orthographique/grammaticale autrement : "s'accorde en genre et en nombre au masculin" point. et voilà : c'est ce qu'on appelle une règle d'orthographe ou de grammaire, pour moi ça va pas plus loin.

        ah oui mais pourquoi ça s'accorde avec le masculin ? c'est discriminatoire pour le féminin !

        et la marmotte elle met le chocolat...  

         

    2
    Jeudi 9 Novembre à 08:35

    Bonjoure ------ est ce plus jolie en féminine ? he

     

    cet homme et ces trois femmes que vous voyez sont belles donc si le nombre des personnes féminines  prédomine

    moi je réécris la phrase en ceci :

    dans ce groupe que vous voyez, cet homme est beau et ces trois femmes sont belles et le problème est réglé a la gauloise

     

    PS

    formation finie et boulot de 3 mois commencé hier,

    dur dur

    mais on est aidé encore les premiers jours dans notre groupe de 10 personnes embauchées (5 garçons, 5 filles, comment j'accorde la phrase en inclusive moi on est égaux en nombre intello)

      • Jeudi 9 Novembre à 09:49

        Avé Astérix,

        j'aime bien le problème réglé à la gauloise he

        tiens, je pense aux adjectifs qui deviennent féminins au pluriel (amours, délices, orgues) on pourrait y voir qu'à plusieurs on est plus forts plus fortes ! glasses (et pourquoi pas plusieures alors ? intello


        5 garçons 5 filles ? t'as plus qu'à faire moit' moit'  ;)
        Go go go : bonne reprise du taf Astérix :)

         

    3
    Vendredi 10 Novembre à 08:31

    Bijoul'

    #BalanceTaGrammaire

    (et va pas balancer ta grand-mère, hin ! )

    Ahhhhhh .... c'est çaaaaaaa ... j'en ai entendu parler il y a deux jours autour d'un " débat " animé par MOF. Il y avait cette cruche d'A. Lemoine (quelle couche, celle là) qui mettait le féminisme en avant, qui mélangeait tout, comme d'hab', en essayant de trouver la pseudo idée qui lui permettrait enfin de passer à la postérité (faudrait que quelqu'un lui dise un jour qu'elle n'y arrivera jamais et qu'elle devrait se résoudre à lâcher l'affaire). Enfin bon bref, j'étais atterrée par cette histoire de profs rebelles (qui eux aussi pensent peut-être avoir trouvé le moyen d'avoir leur quart d'heure de gloire) prêts à semer le trouble dans l'esprit des enfants sans se préoccuper plus que ça des conséquences. Cela dit, on sait combien, pour être dans l'enseignement, il faut avoir l'esprit troublé soi-même. Pense donc ... tous ces gens qui toute leur vie, restent à l'école, avec, chaque année, les mêmes enfants ou les mêmes jeunes, jamais les mêmes têtes mais toujours les mêmes niveaux de classe, en pire chaque année qui passe ... j'ai toujours pensé que c'était pas très sain. Fin de la parenthèse.
    C'est après avoir entendu ces commentaires et en lisant ton billet que je réalise être tombée déjà sur cette fameuse écriture inclusive, sans le savoir. Juste une question : à l'oral on va faire comment ? Il faudra dire à chaque fois : lecteurpointricepointesse ?

    Bin dis donc ... dans cette société où on veut aller de plus en plus vite, on n'est pas sortis de l'auberge. Le combat ne me semble pas gagné d'avance. Mais les gens sont tellement cons, qu'on ne peut présumer de rien, alors ...

    J'aime bien la solution Gauloise : clair, net et sans bavure. On discute pas.

    Je reste cependant avec une forte British inclinaison :

    - Homme = he

    - Femme = she

    - Tout le reste est neutre ( = it), ainsi que le pluriel (= pas de ils, pas de elles = they) et on ne s'emmerde pas avec les accords 

    Pourquoi croyez-vous donc, alors qu'ils nous fatiguent, mais fatiiiiiguent depuis la nuit des temps, que les anglais soient les détenteurs DU langage universel, celui que l'on utilise partout sur la planète ?

     

     

      • Samedi 11 Novembre à 13:05

        he  merci M'dame Michu

        pas de souci pour l'oral : c'est quand un truc est mis en place via la loi, tu sais, avec le nom de la personne qui veut aaaaabsolument se la péter, qu'on se rend compte qu'on n'a pas pensé à tout... et que donc on annule après.

        Si au moins on se laissait une période SANS modifications ou transformations, on aurait p'têt le temps de faire un vrai bilan ? mais là on peut même pas : ça change d'une année sur l'autre ! Voilà l'hallucinogène de janvier 2017 !? Et c'est bingo pour les bouquins/éditions à refaire tous les ans... 

        J'aime bien la langue française et tous ses mots, et j'aime bien bien l'écrire. Si ça se trouve le français c'est une langue d'écriture wink2 

        Je me demande si l'anglais ne va pas perdre un peu de sa puissance le 29 mars 2019 après 23h...

         

    4
    Vendredi 10 Novembre à 09:39

    Salut(ations) du Gaulois

    (je vous donne le choix entre le masculin salut et le féminin salutations, et on est quitte LOL)

     

     

    c'est vrai qu'avec ces stupidités françaises qu'ils veulent batailler au lieu de s'occuper de leur Q......I,

    on est plus tranquille chez les brittons, comme le dit si bien Dame Michu

     

     

    et pourquoi ne pas utiliser des adjectifs neutres

    qui s’écrivent pareils au masculin et au feminin,

    on oblige les gens a réfléchir et on impose en cas de groupe hommes femmes de choisir un adjectif neutre de même écriture aux deux genres pour les qualifier

    ainsi

    " ce monsieur et ces trois dames sont magnifiques, ou splendides " il n'y aura plus de beaux de belles a se coltiner eh eh eh

     

      • Samedi 11 Novembre à 13:10

        dis donc Astérix, t'es pas censé défendre la langue gauloise, entre deux cervoises ? he

        et puis toi qui rime si aisément, tu voudrais qu'il n'y ait plus de belles  ? 

        je sais : arrête la cervoise !

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :