• Bourdin, Plénel... et lui

    Hier soir j'ai regardé l'émission "l'interview de Macron" par Jean-Jacques Bourdin (RMC-BFM) et Edwy Plenel (Mediapart).  J'ai été un peu étonnée des questions aussi méticuleusement préparées par les journalistes... que par les réponses sans papier-crayon de Macron :

    au début j'ai cru que j'allais pas tenir ! Bourdin-Plenel plutôt agressifs, méthodes un peu cavalières voire brutales : Bourdin très théâtral et Plenel très syndical (lol).
    Bourdin... bin c'est Bourdin, et Plenel... il était obligé de "lire ses questions" tellement elles étaient travaillées, fallait surtout pas oublier un mot !

    Ça m'a fait penser à un interrogatoire : 2 questionneurs avec tout plein de papiers devant eux et 1 accusé en face, j'allais dire "en bras de chemise". Des constats négatifs et accusateurs pour un interrogatoire en règle. J'ai trouvé l'accusé beaucoup plus classe que les deux d'en face ! Et ça tombe bien, parce que l'accusé c'est le président : je trouve qu'il a démontré sa capacité de président, dans le fond et la forme.  (même si je suis pas d'accord sur tout)

    Quand les journalistes s'intéressaient aux mots, Macron s'intéressait aux phrases. Pour moi c'est toute la différence de vision : Bourdin et Plenel ont une vision ponctuelle des événements, Macron a une vision globale de la France, dans la durée.

    Et dans la durée (presque 3h, Macron tout seul avec son verre d'eau), il a tenu sacrément bon le bougre !! Perso ça m'impressionne. Les journalistes parlaient "actus"  Macron parlait "France" : le combat n'est évidemment pas le même, heureusement !

    Du coup z'ont pris rendez-vous pour l'an prochain, c'est toujours ça de gagné he  Ils ont voulu casser les codes de l'interview présidentielle, mais je pense qu'ils ont oublié que Macron est jeune et qu'il a lui-même une autre vision de l'interview : il n'a pas été effrayé pour deux sous.

    Et surtout, il n'a pas peur de modifier, de transformer ou de refonder parce qu'il accepte de vivre avec son temps. Lui.

     

    « Une bille bleue... de patience ! L 'Etat de tout un tas... »

  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Avril à 16:48

    Tu vois ce que je reproche même à Macron c'est le fait que l'elysée fasse que tels des monarques ils sont dans leur tour d'ivoire et déconnectés de la vie réelle et même lui, mais juste mon avis, bisous

      • Mardi 17 Avril à 09:45

        c'est vrai que la position de "présidence de la france" oblige à prendre, sinon du recul, de la hauteur. Après, le problème de la hauteur c'est que c'est plus ou moins vertigineux ;) 

        Perso quand je vois, aujourd'hui, les changements époustouflants des sociétés qui font notre monde, je me demande simplement comment faire pour équilibrer tout ça ?

        des jolies tables wink2 c'est un bon début, y'a plus qu'à réunir autour...

         

    2
    Lundi 16 Avril à 21:11

    J'ai regardé aussi. J'ai tenu à peine un peu plus longtemps que pour ta vidéo neigeuse ...

     C'était d'un vulgaire ... le bourdin avec son look Louis XIVesque saupoudré-fardé-outretombesque et surtout (surtout ! ) à l'attitude irrespectueuse, aucune bienséance ... il a pourtant été élevé sous Giscard, ce con, non ?

    Rhalalalaaaaa ... c'était une autre classe, avec les anciens présidents ... ceux avant Mitterrand, je veux dire.

    Me suis fait chier comme un rat mort, j'te dis. Du coup, j'ai dormi en ttendant l'heure d'aller me coucher.

    Et l'aut' naz, là, le Edwy je ne sais quoi, je suis infoutue de retenir son nom ... pffff ... même pas foutu de raconter ce qu'il veut sans lire ce qu'il a préparé, au cas où il oublierait un mot .... bahbahbahhhhhh ... ce serait pas qu'on donne la carte de presse à n'importe qui par hasard ????

     

    Hin ...

     

    Du coup, bin forcément : ze l'ai trouvé super-souette, le staziaire. Face à de tel blaireaux, c'est pas difficile d'avoir des coucougnettes de plomb.

     

      • Mardi 17 Avril à 10:27

        merci pour l'éclat de rire ! cool

        j'en reviens toujours pas d'une interview (s'il en fut) pareille ! C'est une belle preuve (dramatique mais belle) que les temps ont changé !

        Le plus gênant je trouve, c'est que les journalistes n'ont pensé qu'à eux, laissant de côté ce qui pouvait intéresser les français ! Tout ce qui comptait c'était leurs coups de poings habituels, leurs façons de faire et d'être habituelles, à part ça...

        Macron a joué le jeu. Peut-être a-t'il trop joué leur jeu ? ils les auraient rembarrés, ça aurait gueulé encore plus !

        3h... pour rien. Rien que de l'auto-satisfaction égocentrico-journalistique. Heureusement que y'avait un staziaire he

         

    3
    Mardi 17 Avril à 09:06

    Bonjour

    pas regardé, cela ne m’intéresse pas de voir un président d'un an seulement face a deux pitbulls

    on le laisse faire son truc et on en reparle dans 5 ans, enfin 4 ans maintenant

     

    un truc entendu par des debats d'apres, le lendemain

    Macron veut nous refaire un jour férié non payé car les sous iront aux retraités

    donc d'un coté il enleve l'argent des personnes âgées et de l'autre il leur redonne,

    et dans l'histoire de fous qu'il va faire pour bien tourner en rond qui c'est qui payera , NOUS et que NOUS

      • Mardi 17 Avril à 11:07

        Coucou le Gaulois,

        j'ai regardé tant par curiosité que par intérêt, pour voir et entendre les comportements, j'ai pas été déçue ! Enfin si : c'était quasi de la science-fiction !

        t'as entendu après "Macron veut nous refaire un jour férié non payé" c'est faux Astérix, c'est pas ce qui a été dit :
        - Bourdin a posé la question "un jour de solidarité en plus ?"
        - Macron a répondu "ça fait partie des pistes"
        Peut-être que ça sera ça au bout du compte, mais pour l'instant ce n'est qu'une piste. Automatiquement traduite par "il a dit que ça sera un jour de solidarité en plus" : c'est faux, il n'a pas dit ça.

        (je rigole parce que je peux paraitre naïve, mais on ne peut pas dire qu'il a dit ça alors qu'il ne l'a pas dit.)

        C'est vrai que ça serait cool de ne plus payer d'impôts ! Comme ça y'aurait plus d'administrations ni de services publiques, et chacun se démerde. beurk 
        Et là tu vas gagner plein de thunes en vendant de la potion magique he clown

         

    4
    Mardi 17 Avril à 20:50

    Bonjour Pipiou

    Nous avons écouté un résumé de cette émission  aux nouvelles, et ce que nous avons vu nous a plutôt plu. Nous trouvons M. Macron très pondéré et intelligent. Mieux que notre M. Trudeau qui nous a fait honte lors de son fameux voyage en Inde. J'espère que vous ne l'avez pas trop vu he

      • Vendredi 20 Avril à 17:51

        Bonjour Ginette,

        non non on l'a pas trop vu  M. Trudeau. Juste le temps de rire un peu...

        C'est fou toutes ces oppositions vindicatives qui déboulent à tour de rôle. Autant il faut le dire quand on n'est pas d'accord, et/ou discuter comment faire autrement, mais quand je vois les dégradations dans l'université Tolbiac, là je trouve ça super nul, c'est grave quand même ! (bonjour le coût des réparations, merci les contribuables).

        je me demande si j'étais aussi con que ça quand j'étais jeune ? Quant à Martinez (CGT) à par répéter toujours les mêmes phrases, i sait rien faire d'autre !

        Bon week-end smile

    5
    rubinette
    Vendredi 20 Avril à 19:56

    J'ai bien rigolé en lisant tous les commentaires... !!

    Pas si déconnecté, le bougre... Trop de Français s'agrippent comme des rats aux vieilles structures qu'il FAUT changer, mais les vraies évolutions sociétales ne se feront pas sans un peu de douleur.

    Dégoûtée je suis par les faux étudiants et les dégâts à payer... Sales gosses.

    Soleil pour tous ! Au moins demain !

      • Samedi 21 Avril à 09:38

        Bonjour rubinette,

        j'suis écœurée tout pareil par les dégradations et j'ai failli casser la télé (pour de faux) quand j'ai entendu un étudiant dire que c'était les forces de l'ordre qui avaient fait ça en venant déloger les grévistes ! c'est minable :( 

        Pas facile de "changer les choses" surtout au niveau national, mais j'ai horreur de la mauvaise foi -estudiantine et syndicaliste- parce que leurs arguments sont, in fine, ponctuels et égoïstes, je trouve que ça manque d'avenir ! 

        Je confirme : ce matin c'est ok pour le soleil !

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :