• La tension monte... Le rapport des médiateurs sur la remise à plat de l'optimisation de l'aéroport nantais actuel doit être remis demain. (à moins d'une fuite aujourd'hui bien sûr ;)

    Ayrault dit que "passer outre le référendum serait un déni de démocratie" (source↗) Parce que faire un référendum uniquement dans le 44 alors que le projet est [soit-disant] régional c'est pas un déni de démocratie ? 

    Tout est pourri dans ce dossier, et pour cause : ça fait 50 ans que ça dure↗   J'espère vraiment que enfin stop !  je pense à Nicolas Hulot : entrée du Champagne ou sortie sous Prozac ?

    Cet article sera prochainement mis à jour...

    mercredi, le rapport a été remis : 

    une étude + approfondie, avec les chiffres d'aujourd'hui, a donc été faite dans le cadre d'un éventuel aménagement de l'aéroport existant, comparé à la construction d'un nouvel aéroport : comparatifs de coûts, financiers et écologiques, remis à jour.
    + d'infos↗  -  en résumé↗ 

    La décision appartient à Macron et est prévue fin janvier... (merde, je pensais plus tôt) N'empêche qu'à l'heure des Sommets "One planet", des recommandations Énergies vertes, et autres batailles pour sauver la planète : ça me semble vite vu nan ?
    S'il arrive pas à décider moi je veux bien décider à sa place he 

    Bon... on remet les housses sur les tambours et on attend...

    PS : s'il te plait Mr Retailleau vous voulez bien arrêter de dire n'importe quoi ? la folie des grandeurs, CA SUFFIT !! 

     


    4 commentaires
  •         ah oui : j'ai ri ! (lewis)

    après Santa Claus et Halloween, les US nous ont envoyé ze Black Friday "vendredi noir" in french.

    ♪♪ Jingle "on se culture" ♫♪  "Black Friday désigne le lendemain du repas de Thanksgiving, un grand jour de soldes pour lancer la saison des achats aux États-Unis.
    Il a été utilisé pour la première fois dans les années 1960 pour désigner l'achalandage piétonnier et automobile lors du début des emplettes de Noël. Quelques années plus tard, les commerçants utilisèrent le terme afin de désigner la « sortie du rouge » de leurs comptes pour « retourner dans le noir » : on relate qu'à une époque où la comptabilité était tenue à la main, les comptes étaient écrits en rouge, car déficitaires, toute l’année jusqu’à ce fameux vendredi. Les achats du lendemain de Thanksgiving permettaient de sortir « du rouge », faisant passer les comptes en positif, ce qui permettait de les écrire à l'encre noire, d'où le terme de vendredi noir" (WikiP↗)

    Sauf que ÉVIDEMMENT... un seul jour... c'est pas assez ! Alors on passe du "Black Friday" à la "Black Week" (blac couic) qui commence... lundi bien sûr ! tu le crois ça ? Une semaine pour faire cramer la CB : côté prix on commence avec du gris très clair et ça va aller crescendo jusqu'à "l'apothéose" (faites gaffe aux pacemakers) du vendredi noir noir  he   (source↗)

    Et tu sais quoi ? la Black Week se terminera avec... le Cyber Monday    pour ceux qui auraient loupé le côté high-tech  de la vente ;)

     


    17 commentaires
  • Je propose qu'on change la couleur du tapis rouge : avec le nombre de personnes qui se sont pris les pieds dedans, je le verrais bien rouge et noir... (Stendhal si tu m'entends) parce que le soit-disant beau monde se casse sérieusement la gueule : tout est tronqué, tout est maquillé pour l'irrespect le plus total des uns, des autres, et des uns envers les autres.

    Chacun renvoie la balle là où il peut, de "je suis malade" à "je savais mais...", pour le plus grand plaisir des avocats qui n'ont plus qu'à faire joujou, sûrement en collectif pour pouvoir encaisser...

    Au suivant.

    Aux suivants.

    Déjà qu'on doutait de tout, maintenant on ne croit plus personne !

    J'le voyais pas comme ça le 21e siècle... c'est pas les machines qui foutent le bordel dans le meilleur des mondes, c'est bien l'homme  lui-même. 

     


    2 commentaires
  • Bon alors la Catalogne : indépendance ou pas indépendance ? On dirait bien que oui. mais pas tout de suite. quoi que... 

    "la déclaration d'indépendance déjà suspendue, nous la signons. Mais elle ne s'appliquera pas automatiquement, elle est suspendue pendant des semaines"
    [...]
    Quand la phrase-clef est finalement prononcée par une élue CUP - "Nous constituons la République catalane comme État indépendant et souverain "
    (source)

    Quel souk ! Une région décide d'un vote sur son autonomie, le vote n'est pas légal (Constitution espagnole), il n'est que consultatif, il est interdit, la police s'en mêle (durement), les urnes disent "oui à l'autonomie", 10 jours après le vote : l'indépendance est déclarée, elle est dans le même temps suspendue, la République catalane se constitue État indépendant. 

    Et donc on en est où ? C'est pas super clair finalement. et à mon avis c'est pas mieux pour les espagnols, ça doit être un peu la gueule de bois, des deux côtés d'ailleurs... Viva España ! eûh, avec ou sans Catalogne ? sarcastic 

    J'me demande si c'est pas surtout un énorme gâchis, pour tout le monde.

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique