• RGPD = Règlement Général de Protection des Données.

    T'as forcément entendu parler ou vu passer les initiales "RGPD" : ça concerne tout le monde ! C'est applicable à partir d'aujourd'hui, donc forcément on se demande ce que c'est, vu que ça fait que un an qu'il en est question he

    Alors : c'est un texte européen d'application réglementaire qui légifère sur la protection des données de tout individu, mineur, majeur, dièses et bémols compris clown  Ça dit que tous ceux (ou tout ce, ça marche aussi) qui utilisent des fichiers avec des données personnelles (nom, prénom, adresse, téléphone, mail and Co, etc.  tous ceux qui détiennent ces données doivent s'assurer et valider que les personnes -dans les fichiers en question- sont au courant et ne s'opposent pas à l'utilisation qui est faite de leurs données personnelles.

    J'ai simplifié au maximum ! Donc c'est pour ça qu'on reçoit plein de mails qui nous disent que nos données... sont traitées... font l'objet de... etc.  et que si on n'est pas d'accord... etc. etc.

    Haha ! Qui c'est qui fait quoi avec nos données ? hein ?  (Facebook et Cambridge Analytica, ça va ? he)  Bon alors dans La boîte c'est clair : y'a que des p'tits pois, avec plus ou moins de sauces wink2 

    Ha j'ai oublié les textes éclairant le RGPD en question mais y'en a plein le Net  là ça résume bien↗ Sinon tu tapes RGPD dans un moteur de recherches et tu lis les pages qui te parlent (oui parce que y'a des pages où on comprend rien :(

    Un texte européen pour mieux protéger les données personnelles de chacun, c'est pas mal, nan ? d'autant que si on regarde bien, ces données perso, c'est nous qui les avons données...


    Edit 27 mai : des mails pour nous informer, et qui renvoient à d'autres lectures... ça me fait penser au gars qui avait comparé la longueur des "conditions d'utilisation" des réseaux sociaux : 


    (source↗)

     


    8 commentaires
  • Je savais pas mais il y a une nouvelle monnaie à Paris ! Utilisable dans quelques boutiques des XIe, XIIe, XVIIIe, XIXe, XIVe, XVe et XXe arrondissements. Depuis le 12 mai, et au change simplifié : 1 euro = 1 pêche !   si si c'est vrai !

    On sait pas si c'est rapport au fruit ou au poisson mais toujours est-il que
    "La pêche permet de dépenser sur le territoire, dans des commerces qui pratiquent les circuits courts, et donc, de financer des projets vertueux en favorisant le lien social. La monnaie circule entre les acteurs locaux, sans être captée par les multinationales, les banques".  (pratique pour blanchir le black ;
    "la pêche s'échange contre des euros via l'un des centres de change installés à la mairie du IIe arrondissement ou à la Recyclerie dans le XVIIIe." (les nouvelles blanchisseries ;)
    ( source↗ )

    Maintenant on paye autrement -à Paris- pour différencier les "circuits courts" ? Ça serait bien de les différencier par le prix je trouve, puisque moins de frais de transport ! Parce que quand je vois par exemple la mâche nantaise, dans les rayons des supermarkets 44, à plus de 5€ le kilo : va falloir qu'on m'explique les bienfaits du circuit court !!

    Allez hop : à la pêche les parisiens !  wink2

     


    15 commentaires
  •  un "Moment de l'Histoire" en live ! Qui l'eut cru ? 


     source↗

    C'est fou nan ? C'est incroyable ! Et pourtant c'est bizarre, je reste circonspecte...
    Mais c'est quand même énorme de voir ce moment d'Histoire ! 

     


    4 commentaires
  • Le soleil est pourtant là depuis quelques jours mais les temps sont brumeux pour ne pas dire obscurs... d'oppositions qui émergent à contre-sens, contre tout et qui mélangent tout.

    Que les syndicats fassent du syndicat, ok, mais j'ai toujours été contre "l'empêchement du travail". Je trouve la CGT insupportable d'égoïsme : elle prétend "sauver" ? mais elle semble incapable de seulement avancer  ! Elle profite du nouveau monde moderne mais elle refuse d'y participer.  

    Dans les reportages aux infos, j'ai vu que des cheminots et des CGTistes avaient participé, dans les facs, au vote pour ou contre le blocage des universités : c'est quoi ce bordel ?  C'est sûr que si on fait voter n'importe qui, ça devient n'importe quoi  clown

    Et Notre-Dame-des-Landes qui, naturellement, s'enlise (il a beaucoup plu ;)  Je pige pas bien les blocages persistants, même si je comprends leurs désirs de liberté dans la façon de faire le travail.  Pas un accord possible ? c'est pas possible.

    Quant aux ministres, parlementaires et autres qui se disent outrés de la destruction de locaux servant aux armes chimiques en Syrie, c'est se foutre de la gueule du monde ! C'est sûr que "montrer du doigt et surtout ne rien faire du tout en étant bien payé", ça c'est beaucoup plus simple !

    Bref, ça sent un peu le pépin : un état latent qui n'attend soit-disant pas l'état... mais qui agglutine des tas... he 

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique